Les sermons que vous écoutez sont-ils textuels ?

Cette semaine, nous recevons Florent Varak, chantre francophone de la prédication textuelle. Mais… qu’est-ce que la prédication textuelle ? 🙂 Et bien écoutez cet épisode pour le savoir, pardi !

 

 

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, « Manuel du prédicateur : du texte au message », Florent revient sur ce qui constitue un « sermon textuel » :

(1) Il s’agit d’un sermon assujetti au texte, c’est le texte qui dirige le message
(2) Ce n’est pas une prédication thématique, qui tend plutôt à faire appel à différents textes et à les agglomérer
(3) La structure de ce sermon, ses applications, et même le choix des illustrations sont dépendantes des seules donnée textuelles.

 

Écoutez ce 84ème épisode : quelles sont vos réactions ? Voyez-vous d’autres arguments en faveur de la prédication textuelle ?

 

Florent Varak est pasteur, auteur de plusieurs livres , conférencier, professeur d’homilétique à l’Institut biblique de Genève, enseignant à l’Ecole biblique de Lyon et nouveau directeur international du développement des églises évangéliques des Frères (Encompass). Retrouvez ses podcasts hebdomadaires, “Un pasteur vous répond”, chez nous amis de Toutpoursagloire.com

 

 

>> Ecoutez les derniers épisodes de “Que dit la Bible ?

 

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

Abonnez-vous


LOGO-iTunes-REAL

soundcloud_460x290

12065637851779660844srd_rss_logo-svg-med

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • Dandelion

    Vous auriez aussi pu dire que la prédication thématique peut être bien délivrée, même sans couvrir l’ensemble d’un thème. Dénoncer les faillites de certains dans un type de prédication pour en faire une généralité, ou pour promouvoir un second genre de prédication soit disant meilleur, c’est toujours réducteur. Prenons une prédication textuelle sur Jacques 2 par exemple et une prédication thématique, chacune autour de la foi, je ne pense pas qu’une seule prédication suffise pour couvrir l’ensemble du message. Et si, comme sur la fin du podcast, vous faites donc attention à d’autres textes pour supporter une prédication sur un texte en particulier, vous supportez des thèmes de ce dernier texte, et tout est donc couvert ? Je ne pense pas, mais je trouve ça bien aussi tout de même. Je supporte les deux types parce qu’au final, elles instruisent.

%d blogueurs aiment cette page :