Le premier acte de pardon de l’histoire

Nous commençons à l’Église de la Trinité une nouvelle série de sermons, « L’oubli du pardon », en partenariat avec nos amis de Majestart dans le cadre de leur campagne « À ceux qui nous ont offensés » qui commence le 4 octobre 2018.

Voici la première prédication de la série sur Genèse 3.1-21.

 

 

Le chapitre 3 du livre de la Genèse nous décrit un évènement dramatique ayant des conséquences cosmiques : l’homme et la femme cèdent à la tentation de satan, transgressent le commandement spécial de Dieu, et brisent l’alliance de la création que Dieu avait généreusement établie.

Mais, si ce texte décrit la toute première offense de l’histoire, il met aussi en évidence le tout premier acte de pardon divin. Dans cette prédication, nous découvrons ensemble

(1) Les promesses inaliénables de Dieu, et les ruses affutées du diable qui ne cesse de les déformer
(2) La nature de la toute première offense : une transgression morale, ayant de lourdes conséquences
(3) L’étendue du premier acte de pardon de l’histoire : il est gratuit et procède de la libre initiative de Dieu ; il est offert à l’humanité entière.

 

Nous ne pouvions espérer avoir un meilleur représentant qu’Adam. Cependant, il a chuté, et nous n’aurions pas fait mieux. Comme lui, nous avons grandement besoin du pardon de Dieu. Et si nous retournions à cette histoire primordiale ?

 

 

 

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser  :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).