Don Carson : « L’Église est composée d’ennemis naturels »

Citation très éclairante de Don Carson sur la nature de la relation que les chrétiens entretiennent et, de manière ultime, sur ce que l’Église est :

Dans l’idéal, l’Église ne se compose pas « d’amis naturels ». Elle est plutôt composée d’ennemis naturels. Ce qui nous unit n’est pas une éducation semblable, une race commune, des niveaux de revenu similaires, une politique commune, une nationalité commune, des accents semblables, des emplois de même nature ou quoi que ce soit qui y ressemble. Les chrétiens se réunissent, non pas parce qu’ils forment une association naturelle, mais parce qu’ils ont été sauvés par Jésus Christ et lui promettent la même allégeance.

À la lumière de cette allégeance commune, à la lumière du fait qu’ils ont tous été aimés par Jésus lui-même, les chrétiens s’engagent à faire ce qu’il leur ordonne —et il leur ordonne de s’aimer les uns les autres. Vu sous cet angle, les chrétiens sont un groupe d’ennemis naturels qui s’aiment les uns les autres pour Jésus.

 

Voici une pensée qui devrait nous aider à surmonter les difficultés relationnelles inhérentes à la vie d’Église !

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).