Dieu est le même dans l’adversité et dans la prospérité

Voici une pensée bien réconfortante de John Flavel (1627–1691) :

Dieu vous respecte autant dans votre état de faiblesse que lorsque vous êtes élevé. Par conséquent il n’est pas nécessaire de vous tracasser par le fait que vous soyez au plus bas. Pour parler franchement, Dieu manifeste davantage d’amour, de grâce et de tendresse dans les moments d’affliction que dans la prospérité. De même que Dieu ne vous a pas choisis parce que vous étiez élevé, ainsi il ne vous abandonnera pas parce que vous seriez abaissé.

Les hommes peuvent être bienveillants envers vous mais modifier leur attitude si votre condition change. Quand la providence vous frappe, vos amis temporaires peuvent devenir comme des étrangers pour vous, car ils craignent que vous ne leur causiez quelque trouble. Mais Dieu agira-t-il ainsi à votre endroit ? Non, non, et non !

 

L’immutabilité et l’impassibilité de Dieu sont la garantie qu’il reste le même quelque soit votre état. Quelle occasion de se réjouir en ce jour !

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).