Pourquoi Canaan a-t-il été maudit pour un péché qui n’était pas le sien ?

C’est la 100ème ! Désormais, les épisodes de #QDLB se comptent avec des nombres à trois chiffres, et pour fêter ça nous vous parlons de… la Genèse 😉 Cette semaine, nous abordons l’un des casse-têtes les plus célèbre de « l’histoire primordiale » (Gen 1-11) : la malédiction de Canaan suite à une faute qui, de toute évidence, n’était pas la sienne.

 

 

Voici le texte en question, situé en Gen 9.18-28 (version NBS) :

Les fils de Noé qui sortirent de l’arche étaient Sem, Cham et Japhet. Cham fut le père de Canaan. Ces trois-là sont les fils de Noé. C’est à partir d’eux qu’on se dispersa sur toute la terre. Noé devint cultivateur et il planta une vigne. Il but du vin, s’enivra et s’exposa nu à l’intérieur de sa tente. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et le raconta au dehors à ses deux frères. Alors Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent tous deux sur leurs épaules, marchèrent à reculons et recouvrirent la nudité de leur père ; comme ils détournaient le visage, ils ne virent pas la nudité de leur père. Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet.
Il dit alors :
Maudit soit Canaan !
Qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères !
Il dit encore :
Béni soit le SEIGNEUR (YHWH), le Dieu de Sem,
et que Canaan soit son esclave !
Que Dieu mette Japhet au large !
Qu’il demeure dans les tentes de Sem,
et que Canaan soit son esclave !
Après le déluge, Noé vécut trois cent cinquante ans. La totalité des jours de Noé fut de neuf cent cinquante ans ; puis il mourut.

Voici les questions que nous abordons dans cet épisode :

(1) Noé a-t-il commis une faute en s’enivrant et en se dénudant ?

(2) Quelle est la nature du péché de Cham ? Relation sexuelle incestueuse, ou voyeurisme exacerbé ?

(3) Pourquoi Canaan est-il maudit par Noé à la place de Cham ?

(4) Quel rapport les bénédictions et malédictions divines entretiennent-elles ?

 

ADDITIF : dans le podcast, Guillaume n’explique pas pourquoi il estime que la malédiction de Noé est en réalité une malédiction divine. Plusieurs facteurs indiquent que la section de discours comprise entre 9.25 et 9.27 doit être comprise comme prophétique : son agencement, la nature du langage employé, le contraste entre malédiction et bénédiction, l’implication de Dieu dans le prononcé, etc. Pour les premiers lecteurs, les paroles prononcées ici par Noé étaient perçues comme un oracle divin.

 

Ce texte théologiquement ardu n’est pas sans nous laisser sur notre faim, lorsque nous le lisons superficiellement. Mais serait-il possible qu’il puisse nous prodiguer un puissant encouragement ?

Nous le pensons ! (écoutez jusqu’au bout !)

 

 

>> Écoutez les derniers épisodes de “Que dit la Bible ?

 

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

Abonnez-vous


LOGO-iTunes-REAL

soundcloud_460x290

12065637851779660844srd_rss_logo-svg-med

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !