4 questions à Matthieu Giralt sur la vision biblique du monde

4 questions à Matthieu Giralt, pasteur, co-fondateur de TPSG, et passionné par l’apologétique culturelle. Matthieu organise un webinaire gratuit avec Raphaël Charrier sur la vision biblique du monde le vendredi 12 octobre à 20h30. Nous lui avons posé quelques questions.

**

 

(GB) : Matthieu, cela fait quelques années que vous organisez des wébinaires sur TPSG. Pourquoi un tel format virtuel ?

Matthieu Giralt (MG) : On trouve géniale l’idée de pouvoir organiser une conférence disponible depuis n’importe où. Du point de vue du spectateur, on aime l’idée de pouvoir suivre un expert parler d’un sujet qu’il maîtrise depuis son salon, confortablement installé. Du point de vue de l’organisateur on aime l’idée de pouvoir toucher 100, 200 ou 800 personnes facilement en direct (et plus avec les rediffusions).
Les wébinaires sont aussi un moment particulier, où les spectateurs qui suivent le direct peuvent poser leur question. Il y a une grande proximité avec le public. Le format court (1 heure d’exposé, 1/2 heure de Q/R) permet aussi d’aller à l’essentiel.

 

(GB) : Le prochain wébinaire propose de « confronter ce que l’on regarde avec une vision biblique du monde ». Peux-tu nous en dire plus ?

(MG) : Quand on parle de notre rapport à la culture populaire, en particulier au cinéma ou à la télévision (traditionnel ou Netflix), on se concentre souvent sur les questions de limite: que devrais-je ou pas regarder. Ce sont des questions intéressantes, que l’on doit se poser.

Mais il me semble que nous ne devons pas nous arrêter là. Une fois que j’ai choisi, en toute conscience et selon la sagesse de Dieu, que je peux regarder telle ou telle chose, qu’est-ce que j’en fais? Comment je peux comprendre l’œuvre que je regarde? Quel regard je devrais porter en prenant compte de ma vision biblique du monde?

L’idée de notre wébinaire, c’est de proposer une grille de lecture qui nous aide à discerner ce que véhicule ce que nous regardons et quelle vision du monde cela véhicule. Aussi, nous voulons nous demander comment nous pouvons non seulement mieux comprendre, mais aussi mieux utiliser ces objets culturels pour notre apologétique et notre témoignage.
En somme, on veut se demander comment on peut mieux analyser, comprendre et utiliser ce que nous regardons.

 

 

 

 

(GB) : Selon ton diagnostic, penses-tu que les chrétiens évangéliques en francophonie possèdent une bonne vision biblique du monde ?

(MG) : Difficile de se prononcer sur les chrétiens évangéliques francophones en général. Ce que je peux simplement dire, c’est que les chrétiens ont souvent une théologie saine et de bons « instincts » ou « réflexes ». Mais ce que j’ai pu observer, c’est qu’il manque souvent un système qui les aide à articuler ce qu’il savent de la Bible d’un côté et du monde de l’autre. C’est aussi un des enjeux de TPSG en général et de ce wébinaire en particulier: arriver à concilier une bonne vision du monde avec une belle manière de vivre. C’est ce que nous voulons faire, affiner la vision biblique du monde des chrétiens francophones, pour les aider à glorifier Dieu dans leur vie de tous les jours.

 

(GB) : Quelles sont les trois principales raisons pour lesquelles les lecteurs de LBC devraient se joindre à ce wébinaire ?

(MG) : D’abord, nous verrons ensemble comment nous devons aborder la culture et quels sont les pièges à éviter. C’est une grande question, mais on verra ensemble 3 pièges à éviter quand on parle de culture et pourquoi ces pièges sont dangereux.

Ensuite, on verra comment on peut comprendre ce que l’on regarde. On verra comment on peut le confronter avec notre vision biblique du monde. Qu’est-ce que dit ce qu’on regarde et comment ça influence notre manière de comprendre le monde et de vivre dans le monde. Comment notre vision biblique du monde nous aide à voir les points de contact et de contraste.

Enfin, on verra comment on peut utiliser tout cela dans nos conversations avec nos connaissances non-chrétiennes. On se demandera comment on peut rebondir sur un film ou une série pour faire le pont avec nos contemporains et proposer une meilleure histoire: celle de la rédemption de Dieu en Jésus-Christ.

 

Merci Matthieu ! 

 

 

Autres ressources de Matthieu Giralt sur Leboncombat.fr :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).