Quand votre doctrine a remplacé Dieu…

Très bonne réflexion de Tim Keller sur la place inadéquate que nous pouvons très rapidement accorder à la doctrine :

« L’idolâtrie fonctionne largement au sein des communautés religieuses lorsque la vérité doctrinale est élevée à la position d’un faux dieu, ce qui se produit lorsque les gens s’appuient sur la justesse de leur doctrine pour leur position avec Dieu plutôt que sur Dieu lui-même et sa grâce.

Le signe que vous avez glissé dans cette forme d’auto-justification est que vous devenez ce que le livre des Proverbes appelle un moqueur. Les moqueurs montrent toujours du mépris et du dédain pour les adversaires plutôt que de la gentillesse.

C’est un signe qu’ils ne se considèrent pas comme des pécheurs sauvés par la grâce. Au lieu de cela, leur confiance dans la justesse de leurs opinions les fait se sentir supérieurs.« 

 

– Tim Keller, extrait de Counterfeit Gods: The Empty Promises of Money, Sex, and Power, and the Only Hope that Matters [M.A. Xavier Lavie]

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).