L’adoration de l’âme et les idoles du coeur

L‘un des livres récents m’ayant le plus marqué est sans aucun doute Les idoles du coeur, du pasteur presbytérien Tim Keller.
Je pense d’ailleurs qu’il s’agit du seul livre que j’ai relu une deuxième fois juste après l’avoir terminé.

A la lecture des Ecritures, on pourrait être tenté de penser que l’idolâtrie est un problème lointain, ne concernant que les peuples du Proche Orient ancien.

Cependant, Keller n’est pas de cet avis. Dès son introduction il s’attache à établir la profonde actualité de ce péché dans nos sociétés occidentales modernes, reprenant à son compte la déclaration de Jean Calvin : “Le cœur humain est une fabrique d’idoles.“ (1)

L’idolâtrie moderne est donc une affaire de coeur.

Comme le rappelle l’Eternel au prophète Ezechiel, “ces gens-là portent leurs idoles dans leur cœur, et ils attachent les regards sur ce qui les a fait tomber dans l’iniquité“ (Ezechiel 14:3)

L’adoration est un phénomène qui engage le fondement tout entier de l’être humain
A ce sujet, Keller mentionne une citation du puritain David Clarkson, extraite d’un sermon qui mériterait d’être traduit en Français :

Lorsque l’esprit est épris d’un objet et que le cœur et les affections sont engagés, il s’agit alors d’une adoration de l’âme.
Or, c’est ici la place d’honneur qui doit être donnée uniquement à Dieu. Il doit avoir la première place, la plus haute place dans nos pensées, dans nos cœurs, et dans nos actions. (2)

Amis chrétien, qu’est-ce qui accapare ton âme ?
Si, comme moi, ces pensées travaillent ton coeur, ne tarde pas à le répandre devant Dieu.

 

GB 

 

 

Notes et références :

(1) Cf. cette citation extraite de son introduction : “Il y a deux mille ans, les nations les plus avancées adoraient des idoles faites de bois et de pierre. Aujourd’hui nous rions de leur ignorance. Mais sommes nous plus avancés ? Pour la plupart d’entre nous, le mot idole évoque une statue au sens propre – ou alors la prochaine gagnante de la star academy. De nombreux peuples pratiquent encore aujourd’hui le culte des idoles un peu partout dans le monde. Mais l’idolâtrie intime, celle qui a lieu dans le cœur de chacun, est une pratique universelle. […] Le cœur humain a tendance a prendre de bonnes choses, comme un carrière brillante, une relation amoureuse, des biens matériels ou même la famille et à les transformer en biens suprêmes. Nos cœurs les élèvent au rang de dieux croyant qu’elles nous donneront importance, sécurité, protection et épanouissement si nous parvenons à les atteindre. […] Le cœur humain est une 'fabrique d’idole'
(2) David Clarkson (1622-1686), extrait du sermon Soul Idolatry Excludes Men out of Heaven, basé sur Ephésiens 5:5. Théologien non-conformiste particulièrement célèbre dans l'Angleterre du XVIIème siècle. Il fut notamment le successeur de John Owen dans ses activités pastorales, à la mort de ce dernier (voir sa biographie).

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).