Geerhardus Vos : Des actes rédempteurs et des paroles salvatrices inséparables

Nous continuons d’exposer certains extraits de réflexions de Geerhardus Vos concernant l’aspect progressif de la révélation.

Nous avons déjà vu que, puisque le salut de Dieu est la conséquence d’actes historiques, la révélation qui l’accompagne suit l’histoire de ce monde et l’histoire du nouveau monde que les actes de Dieu créent : elle se produit manière historique et organique.

D’autre part, Vos explique que les actes rédempteurs de Dieu ont également en eux-mêmes un aspect révélateur. Puisque ces actes rédempteurs sont historiques et se succèdent dans l’histoire, la révélation qui les accompagne est nécessairement historique.

Voici une nouvelle citation de Vos, dans laquelle il met en explique le lien entre les actes révélateurs de Dieu et le reste de la révélation :

Nous devons nous rappeler que les actes révélateurs de Dieu n’apparaissent jamais séparés d’une communication verbale de la vérité. La Parole et les actes s’accompagnent toujours l’un l’autre, et leur interdépendance illustre d’une manière frappante notre précédente déclaration -que le révélateur ne pas être séparé du rédempteur dans les actes de Dieu, à tel point que la révélation est organiquement connectée avec l’introduction d’un nouvel ordre d’existence que Dieu a appelé à la vie. La lumière a besoin de la réalité et la réalité a besoin de la lumière pour produire la vision de la magnifique création de sa grâce. Pour appliquer la phraséologie kantienne à un plus haut sujet, sans les actes de Dieu, les paroles seraient vides, sans les mots, les actes seraient aveugles.

Geerhardus Vos,

Extrait de “The Idea of Biblical Theology as a Science and as a Theological Discipline“ in Redemptive History and Biblical interpretation, The Shorter Writings of Geerhardus Vos, Presbyterian and Reformed Publishing, p.Phillisburg, 1980, p. 9-10

_

%d blogueurs aiment cette page :