Si tu n’aimes pas Dieu, tu n’aimerais pas ton prochain

Après avoir méprisé Dieu et sa parole en 1 Rois 20, le roi Achab montre comment son prochain est bien peu de chose à ses yeux : Naboth, le Jizreelite, refuse de lui vendre sa vigne ; il le paiera de sa vie…

 

 

Le bilan d’Achab, d’un point de vue politique et géopolitique, est sans doute plutôt positif, du moins à des vues humaines. Spirituellement et moralement, par contre, c’est un désastre… Regardons ce que ce passage de 1 Rois 21.1-29 peut nous apprendre.

Bonne écoute !

 

 

Retrouvez les prédications précédentes de cette série :

  1. YHWH, le Dieu devant qui je me tiens ! [1 Rois 17.1-6]
  2. YHWH est plus fort que Baal (partie 1) [1 Rois 17.7-24]
  3. YHWH est plus fort que Baal (partie 2) [1 Rois 18.1-46]
  4. YHWH, le Dieu qui restaure [1 Rois 19.1-18]
  5. L’appel d’Élisée [1 Rois 19.19-21]
  6. La désobéissance d’Achab [1 Rois 20.1-43]

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Réflexions et ressources d'édification centrées sur Dieu