Que dit réellement la Bible au sujet de la polygamie ?

La question de la polygamie en a troublé plus d’un : certains des héros de la foi l’ont pratiqué, la loi de Moïse semble l’autoriser, et pourtant les chrétiens tendent à la rejeter.

Pourquoi ces apparentes divergences ? Que faut-il penser de la place de la polygamie dans le corpus biblique ? Dieu aurait-il changé ses plans, ou bien augmenté ses exigences envers son peuple ?

 

>> Cet article pourrait vous intéresser <<
Le mariage selon la Bible

 

Dans ce 44ème épisode de “Que dit la Bible?”, Guillaume tend à démontrer que le plan de Dieu en la matière est uniforme depuis la création, et que les règles encadrant certains cas de polygamie sont des concessions temporaires dans un but bien précis.

Retrouvez ici les différents articles du Bon Combat sur l’historicité d’Adam, mentionnés au début de ce podcast :

Adam a-t-il réellement existé ?
Pourquoi la Bonne Nouvelle devient-elle mauvaise sans Adam ?
En Genèse, le mot “Adam” désigne t-il une personne ou l’humanité entière ?

 

 

Écoutez donc ce 44ème épisode de “Que dit la Bible ?”  🙂

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE NOS ÉMISSIONS ICI

SUIVEZ-NOUS VIA VOTRE APPLICATION PODCAST PRÉFÉRÉE EN Y COPIANT CE LIEN

LOGO-iTunes-REAL

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l’ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l’onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • dan

    L’intellect calcule 1+1=2 et mène à la division (intérêts divergents), seul l’amour peut mener à l’union. Et… de quoi parle-t-on lorsqu’il s’agit de l’homme et de « sa » femme ?
    … oui, il est bien entendu nécessaire de comprendre ce qu’est l’amour avant de chercher à parler de la polygamie ! Autrement dit, expliquer l’amour en usant de son esprit mène inévitablement à une catastrophe…
    « Ton INTELLECT est fragmenté en mille paillettes d’or éparpillées sur de multiples matières.
    Tu dois les RASSEMBLER [l’amour seul permet ce mouvement] afin que la marque Divine puisse être imprimée en toi. »

    Fou d’amour, Tristan frappe à la maison d’Iseult, impatient de retrouver sa bien-aimée.
    Iseult s’approche de la porte et demande : « Qui est-ce ? »
    Tristan répond : « C’est moi, Tristan »
    « Il n’y a pas de place pour toi et moi dans ma maison » répond Iseult, en refusant d’ouvrir.
    Tristan, le cœur serré, retourne dans la forêt…
    Soudainement, il fait demi-tour et frappe à nouveau :
    « Qui est-ce ? » demande à nouveau Iseult
    « C’est toi ! » répond Tristan. Et la porte s’ouvre…

    Ainsi, « Sa femme » à aucun moment ne signifie « une femme », mais peut en englober plusieurs sur le plan numérique, tant que l’ensemble soit réduit à l’Unité (par l’amour). L’amour ne compte pas, il ne calcule pas.

    Dans la religion de l’amour, il n’y a que des croyants : tous sont en-dedans à vouloir y rester ou en-dehors à vouloir y retourner !

%d blogueurs aiment cette page :