Chrétien et franc-maçon : est-ce compatible ?

Cet épisode fait suite à une question de Laurent, un cher ami du blog et fidèle auditeur de nos podcasts : “Un chrétien peut-il prendre part en toute bonne conscience à une organisation franc-maçonne ?”

 

 

>> Cet article pourrait vous intéresser <<
Six raisons pour lesquelles satan est un tentateur hors norme

 

 

Nous avons demandé à Mandimby Ranaivoarisoa, l’un des administrateurs du Bon Combat, de mener quelques recherches et de nous fournir une réponse honnête à cette question en évitant soigneusement les théories conspirationnistes qui foisonnent parfois jusque dans les milieux évangéliques.

Dans cet épisode de “Que dit la Bible?”, Mandimby répond à deux questions principales :

1- Quels sont les traits caractéristiques du mouvement Franc-Maçon ? Peut on parler d’une religion distinctive ?

2- Les pratiques franc-maçonnes sont-elles compatibles avec la foi en Jésus-Christ ?

Bonne écoute de ce 45ème épisode de “Que dit la Bible ?” 🙂 

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE NOS ÉMISSIONS ICI

SUIVEZ-NOUS VIA VOTRE APPLICATION PODCAST PRÉFÉRÉE EN Y COPIANT CE LIEN

 

LOGO-iTunes-REAL

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • Guillaume Morgan

    Sujet très très compliqué…. Malheureusement, je doute fort que vous puissiez conclure en 20 min. Il faudrait creuser un peu plus car il y a une multitude de rites différents de la franc-maçonnerie. Des rites dits ‘égyptiens’ de la franc-maçonnerie de Memphis-Misraim aux rites plus ¨chrétiens¨ du RER (Rite Écossais Rectifié). De célèbres maçons comme Jean-Baptiste Willermoz ou Louis-Claude de Saint-Martin qualifiaient leur approche de chrétienne et se disaient chrétiens. Jésus est même au centre de leurs enseignements. Toutefois, je suis d’accord qu’il ne faudrait pas accorder trop d’importance à cet ésotérisme, comme à tout ésotérisme, et ce même si une consonance chrétienne existait, car comme le dit la Parole : ‘Tout ce qui est caché doit être mis en lumière, tout ce qui est secret doit paraître au grand jour.’ Mc 4,22.

    • Reggy Dee

      Mais on dirait qu’il y a une sorte d’entente tacite entre l’église catholique et la franc-maçonnerie.

  • dan

    La franc-maçonnerie se targue d’être un « humanisme de la lumière »
    Pourquoi alors se développe-t-elle dans les ténèbres les plus opaques ?
    La franc-maçonnerie, comme son nom l’indique, revendique, effrontément, une « liberté » de l’homme (source de toutes les audaces, du mariage pour tous jusqu’à la théorie du genre qui infeste aujourd’hui la société). C’est fondamentalement incompatible avec la foi en Dieu. On le constate par exemple avec l’affirmation des « droits » de l’homme : le croyant, lui, sait qu’il n’a que des devoirs face à Dieu.
    Les degrés suprêmes font allégeance directement à Lucifer, ce n’est plus un secret.
    Leur symbologie confirme cette rébellion, avec les obélisques qui fleurissent dans toutes les villes républicaines : c’est un signe phallique partant de la Terre (symbole de la féminité) vers le ciel (symboliquement masculin), donc inverse de l’ordre naturel.

%d blogueurs aiment cette page :