Six raisons pour lesquelles satan est un tentateur hors norme

Peu d’ouvrages issus des milieux évangéliques francophones se sont concentrés sur satan et ses oeuvres, aux 20ème et 21ème siècles .

Est-ce en réaction aux nombreuses publications de certaines dénominations charismatiques, ayant donné à la démonologie et à la guerre spirituelle en général une dimension qu’il est difficile de faire cadrer avec la Révélation Biblique ? Difficile à dire.

Les auteurs puritains du 17ème siècle, pour leur part, ne se privaient pas d’aborder pareil sujet. La profondeur théologique de leurs ouvrages sur le diable, et la précision de leurs applications pratiques pour pouvoir résister à ses tentations font de la littérature anglo-puritaine du 17ème une référence en la matière.

Si, sur ce sujet, l’on devait retenir deux ouvrages majeurs de cette période, ce serait certainement “Precious Remedies Against satan’s Devices“, de Thomas Brooks (1608-1680), et “The Wiles of satan“, de William Spurstowe (1605-1666).

Dans ce dernier, Spurstowe commence son propos en donnant 6 raisons pour lesquelles satan est un tentateur hors norme.
Celles-ci sont résumées et développées ci-dessous.

1- En raison de sa nature même

Spurstowe note que les créatures démoniaques, dont satan est le prince (Matt. 12:22-30), sont en réalité des anges.
Ils ont été créés très bons, mais ils ont tombés dans la dépravation (2 Pie. 2:4 et Jude 6).

William Gouge (1575-1653), déclare :

Bien qu’ils aient chuté, ils n’ont pas perdu leur substance naturelle, ni par conséquent leur propriétés essentielles, pas plus que ce qu’un homme perd lorsqu’il chute… leurs qualités et leurs propriétés seules sont altérées, passant du bien au mal.

De ce constat, Spurstowe tire deux conclusions directes :

  1. satan est un être spirituel, qui peut en conséquence agir d’une manière surnaturelle et subtile. Il peut, par exemple, former des pensées dans le coeur de ses proies et leur chuchoter à l’oreille sans se laisser découvrir (cf. Jean 13:2).
  2. satan est un être intellectuel, avec une capacité de raisonnement sans commune mesure à la notre. Pour illustrer ce point, Spurstowe cite l’exemple de deux mathématiciens, l’un expert et l’autre particulièrement médiocre. Pour résoudre un problème identique, le premier prendra quelques minutes tandis que le deuxième pourrait bien y passer plusieurs jours… voire ne jamais y parvenir !
    Telle est notre condition, conclut-il, quand on en vient à comparer les capacités intellectuelles du meilleur d’entre nous à celles du diable

Les niveau des tentations de satan est donc largement au-dessus de nos capacités humaines, en raison de la nature même du tentateur.

 

2- En raison de son expérience en tant que tentateur

La théologie systématique est une discipline dont le but est d’organiser les enseignements bibliques en un système catégoriel.
Ce sont souvent les théologiens les plus reconnus et expérimentés qui se chargent de la rédaction d’un tel ouvrage, mettant ainsi le clou à leur expertise.

Par analogie, commentant l’expérience de satan en tant que tentateur, Spurstowe déclare :

Il a compilé les tentations en systèmes.

Et en effet, satan est particulièrement aguerrit à cet exercice : il s’y attelle depuis la création du monde.
Cette grande expérience lui donne :

  1. Une grande intelligence des situations. Il sait quand et comment tenter, et il gère parfaitement le timing de chacune de ses attaques.
  2. Une grande dextérité à répondre aux objections qui sont faites à ses tentations, et une grande aptitude à présenter le péché sous une belle apparence
  3. Toute la confiance nécessaire pour attaquer même le meilleur des enfants de Dieu…

Ne doutons pas un seul instant de la précision et de l’efficacité des attaques du diable.
Quelle que soit notre expérience de marche avec Dieu, elle n’est rien en comparaison celle de l’ennemi de nos âmes.

 

3- En raison de sa passion pour tenter

Non seulement satan est expérimenté, mais il est également passionné.

Tenter est la seule chose à laquelle il est attaché et à laquelle il se consacre depuis la chute : il s’agit d’une passion dévorante.

Loin d’être un travailleur que les années de travail ont usé, tel ce salarié usé attendant patiemment la retraite, satan s’adonne à la tentation en permanence et  avec plaisir.
Et, de ce fait, il y excelle formidablement.

Prenez l’homme le plus passionné de no