Dieu a-t-il décrété de toute éternité que certains iraient en enfer ?

Voici l’un des sujets les plus difficiles à traiter, et l’une des plus décriés par les adversaires de la foi chrétienne (quand il ne l’est pas au sein même du christianisme) : que faut-il penser de la réprobation éternelle de certains êtres humains ?

Pour sur, cette doctrine doit être envisagée comme le pendant de l’élection, mais dans quelle mesure Dieu intervient-il pour punir les pécheurs ?

Voici les questions que nous nous posons :

  • Doit-on parler de “double prédestination” (une prédestination au salut et une prédestination à la perdition) ?
  • Y a-t-il une différence entre ces deux prédestinations, mis à part la destination finale ?
  • Pourquoi les théologiens discutent-ils des positions “infralapsaires” et “supralapsaires”  ? Que signifient ces notions et en quoi sont-elles importantes ?

 

En fin d’émission, comme à l’accoutumée, nous utilisons un morceau de musique pour illustrer notre discussion. Cette fois-ci, nous avons choisi Highway to Hell, du groupe AC/DC et nous savons d’avance que certains ne comprendront pas notre choix ! Nous nous expliquons dans l’émission. L’article satirique de Babylon Bee qui estime que ce morceau est théologiquement plus juste que 96% des morceaux de louange moderne (😂) est disponible ici.

Quant à la série de prédications sur Ruth mentionnée en toute fin d’émission, elle commence ici.

Bonne écoute !

 

Écoutez sans tarder cet épisode de Coram Deo, et retrouvez nous sur les ondes ou sur votre application podcast préférée ! 

cfoi-direct

104.1 Québec – 102.9 St-Jérôme

Suivez Coram Deo…

Sur Itunes

LOGO-iTunes-REAL

Sur Souncloud 

Sur Google

google-dk-flat

Sur Stitcher

stitcher-radio-logo-2 

Ou bien copiez ce flux RSS dans votre application podcast préférée

 

Coram Deo est l'émission hebdomadaire de Pascal Denault et Guillaume Bourin pour CFOI-FM, dont les podcasts sont retransmis sur Le Bon Combat tous les mardis.

  • ii

    Courageux d’avoir choisi AC/DC.
    En même temps, c’est un symbole que les chrétiens se rendent enfin compte de leur fausse route depuis plus de 40ans à critiquer le rock.

    Le reste de l’article est assez intéressant !