Le Coran est-il réellement aussi fiable que les musulmans l’affirment ?

La semaine dernière dans “Que dit la Bible ?”, nous demandions à Alexandre Barrieu ce qu’il pense du collectif Al-Hanifiyiah. Cette semaine nous rentrons dans le vif du sujet, puisque nous l’interrogeons sur la fiabilité du texte fondateur de l’Islam, à savoir le Coran.

Les musulmans pointent régulièrement vers les contradictions supposées de la Bible, qu’ils comparent au texte du Coran qu’ils estiment fiable et absolument sans erreur.

Mais est-ce vrai ?

Nous avons sollicité Alexandre, apologète chrétien diplômé de Biola University, afin d’être éclairé sur ces allégations profondément ancrées dans l’esprit de nos amis musulmans. Il répond en en appelant appelant à la tradition musulmane qui, comme vous le verrez, a bien des choses à raconter quant à la transmission et aux modifications successives avérées du Coran.

 

Prenez donc le temps d’écouter ce 61ème épisode de « Que dit la Bible? » et faites nous part de vos réflexions !

 

 

Bonne écoute !

 

Processed with VSCOcam with f2 preset

Abonnez-vous


LOGO-iTunes-REAL

soundcloud_460x290

12065637851779660844srd_rss_logo-svg-med

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • ii

    Une bonne chose en complément de ces articles audios qui sont amenés a être sulfureux, ce sont des sources.
    Ce serait utiles pour les musulmans qui pourraient vérifier par eux-mêmes les propos d’Alexandre Barrieu, mais également pour les chrétiens qui souhaiteraient en savoir d’avantage sur ce qu’il a présenté.

    • dan

      https://youtu.be/SQJY1OdHtJc?t=1660 (à la min 27:40)
      « Dans ce qu’on voit maintenant, tous ces fragments ont une cohérence, stabilité surprenante. Il y a très peu de différence matérielle dans le rasm c’est-à-dire dans le consonantisme du texte. Les divergences portent surtout sur la séparation de vers, sur la séparation de sourates, donc des différents chapitres. Et des détails des liens philologiques. Sinon c’est vraiment surprenant comment le texte dès le début de son attestation matérielle ait une stabilité énorme, extraordinaire. » Manfred KOPP en 2005 (qui dit par ailleurs qu’il n’y a pas de trace d’une transmission par oral du texte, se mettant ainsi à dos l’ensemble de la communauté musulmane, pour qui c’est un blasphème d’affirmer cela)
      Et en 2007, François Déroche a souligné que le rasm des manuscrits de Sanaa reste fidèle au corpus disponible actuellement, mais qu’il existe des manuscrits dans lesquels les sourates sont organisées dans d’autres ordres chronologiques.
      PS : les manuscrits de Saana datent de moins d’un siècle (60 à 70 ans) après la mort du prophète Mohamed (cad. précèdent les manuscrits de Othman).
      En toute honnêteté, j’espère me tromper !, mais cette interview de M. Barrieu me semble être tendancieuse, l’intéressé ne semblant pas plus spécialiste du coran que la chèvre qui aurait mangé les versets manquants du Coran… Ce comportement n’honore pas la communauté chrétienne. L’auteur craindrait-il que l’islam soit une menace ? Je rappelle St-Augustin pour les croyants dont la foi serait vacillante : « La vérité est comme un lion. Vous n’avez pas à le défendre. Lâchez-le. Il se défendra lui même. »

%d blogueurs aiment cette page :