Comment aborder « le grand jour de l’Éternel » ? —Le livre du prophète Abdias.

Pas facile de prêcher sur un oracle de jugement comme celui contenu dans le petit livre d’Abdias (21 versets). Pourtant, ce type de texte se retrouve un peu partout dans l’Ancien Testament, et Dieu, dans sa providence, a souverainement permis qu’ils nous soient parvenus.

Examinons donc ce que le prophète Abdias a à nous apprendre.

 

 

L’oracle d’Abdias se porte sur l’attitude d’Édom au jour où Juda (royaume du sud) était saccagé par les armées babyloniennes. Trois jours sont mentionnés dans ce livre :

(1) Le jour d’Édom, un jour de jugement prenant place dans un futur proche, au moment de la rédaction ce livre
(2) Le jour de Juda, qui fait référence au sac de Jérusalem 587 av. J.C.
(3) Le jour de l’Eternel, un évènement ultime, eschatologique, universel.

 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce petit livre prophétique pointe directement vers Christ. Christ a bu cette coupe de la colère de Dieu, que Yahvé s’apprête à déverser sur l’ensemble des nations (v.16). L’a-t-il bu pour vous ?

 

 

 

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser  :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).