Que dit la Bible au sujet du porc ?

Vous ne mangerez pas le porc… vous le regarderez comme impur.
(Deutéronome 14:8)

Voilà une question qui revient souvent, en particulier lorsque nous interagissons avec nos amis musulmans, pour qui il s’agit d’une interdiction alimentaire centrale.

La Bible dit du porc qu’il est impur, et les Israélites ne devaient pas en manger. Mais qu’en est-il des chrétiens ? N’avons-nous pas tort de nous soustraire aux prescriptions alimentaires de l’Ancien Testament ?

La question est plus complexe qu’il n’y parait, et ne saurait se régler au moyen d’affirmations du type « nous ne sommes plus sous la loi ».

Tout d’abord, la loi de Moïse a bien des choses à apprendre aux chrétiens. Ensuite, la question des animaux purs et impurs est plus anciennes que celle de la loi Mosaïque : Noé a bel et bien du prendre sept couples d’animaux purs dans l’Arche, preuve que la distinction existait déjà.

Alors, pourquoi la plupart des chrétiens mangent-ils du porc ? Ont-ils tort ? Réponse dans ce 36ème épisode de “Que dit la Bible ? »

 

 

Ecoutez-cet épisode de “Que dit la Bible ?” : quel est votre point de vue ? À vos réactions !

 

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE NOS ÉMISSIONS ICI 

SUIVEZ-NOUS VIA VOTRE APPLICATION PODCAST PRÉFÉRÉE EN Y COPIANT CE LIEN

 

LOGO-iTunes-REAL

 

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l’ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l’onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • Alain Baril

    sujet du porc
    moi j’en mange j’aime cela mais souvent Dieu dans tout était souvent une question d’hygiène mais comme il a été dit dans ce post est en fait pour la pureté de Dieu
    si j’interviens bien c’est aussi pour le lapin sauvage que Dieu interdisait de ne pas en manger parce que le lapin domestique lui n’est pas mentionné dans la Bible la différence entre les deux c’est que le lapin sauvage peut manger des herbes qui sont nocives pour nous tandis que le lapin domestique la nourriture est con troller

    c’était juste un commentaire, tout comme la circoncision était un acte d’hygiène et il était dit le huitantième jour pour cela, et au niveau médical c’est ce jour la que la coagulation du sang se fait le plus rapidement
    pour Dieu tout est question de logique quand nous cherchons a connaître la raison dont Dieu donne la l’homme a toujours été pour son bien être
    que le Seigneur vous comble de toutes ses bénédictions et de Son amour
    en Lui par sa grâce Alain

  • Michael

    Si nous suivons le pourquoi, de cet interdiction avec Noé, nous en viendrons à conclure que c’est une question d’hygiène et de santé, et qu’après le déluge les animaux offert à Dieu ne seront jamais impur, et ni les animaux consommés par Noé et sa famille, maintenant à chacun sa conclusion.

    En Christ

  • Laurent dv

    Quel est donc le but de cette loi donnée à Israël ? En quoi est-elle « l’ombre des choses à venir » ?

    • Francine

      Le rôle des lois alimentaires sur les animaux pour les Israélites de l’Ancien Testament est comparable à celui des Fables de La Fontaine pour les Français. Comment savez-vous que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute, ou que rien ne sert de courir mais qu’il faut partir à point ? Principalement parce qu’à l’école vous avez été amené à considérer les personnages du corbeau, du renard, du lièvre et de la tortue.

      Que les animaux ne ressentent eux-mêmes aucun des caractères moraux que nous leur prêtons est évident, cependant il n’empêche que leur aspect et leur comportement ont universellement valeur de symbole. Ainsi d’un homme pervers, on dira sans penser du tout à la Bible : quel vieux cochon ! ou quel gros cochon ! et d’un homme doux : c’est un agneau ! ; jamais l’inverse.

      Donc, quant à l’ombre des choses à venir : on devient physiquement ce qu’on mange : si vous mangez beaucoup de porc acheté en grande surface, votre sueur ne va pas tarder à sentir l’ammoniac et vos toilettes le lisier (si, si ! et pouah !). Transposée dans le domaine spirituel, cette loi oriente nos regards vers le pain de vie, l’agneau pascal : si vous ne mangez ma chair, si vous ne buvez mon sang etc. Pour devenir semblable à Jésus il faut se nourrir de lui ; pour devenir un jeune puis vieux cochon, il faut consommer beaucoup de cochonneries.

      La restriction concernant la viande de porc n’était naturellement à prendre que de manière pédagogique ; car les temps s’avançant la science culinaire fit des découvertes considérables : la raclette, la choucroute, le cassoulet, etc… qui aujourd’hui ne nous permettent plus d’interpréter littéralement le livre du Lévitique. C’est pourquoi l’économe chrétien moderne, non seulement mange du rôti de porc, mais encore il sait le choisir, l’accommoder, et remercier pour ce bon repas.

  • Dani Niang

    À quoi s’oppose la Loi ?

    • Kimmye Mouaàh

      Bonjour ,
      Prenons le temps de bien lire et de comprendre le verset. Il est écrit : « Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur8Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur »

      Avez-vous déjà vu le porc avec la corne fendue ? Regardez l’image sur Google. Le porc qu’il ne faut pas manger est précisé.

      • dan

        tous les porcs ont la corne fendue…
        https://www.google.com/search?q=pied+de+porc&source=lnms&tbm=isch
        mais prenons le temps de bien le comprendre en effet…

        • Kimmye Mouaàh

          Corne ce n’est pas la patte. Y a une différence entre corne et pied.

          • dan

            et patte n’est pas pied. L’évangile parle de corne, et tous les porcs ont la corne fendue.

  • Nab Zed

    On ne peut pas, en tant qu’enfants de Dieu, enseigner qu’une loi de la Bible, même de « l’ancien testament » n’aurait plus cours…. Il n’y a rien, absolument rien qui ait fait changer d’avis à Dieu concernant les règles alimentaires. Ce qui est pur reste pur et ce qui est impur reste impur. Je suis personnellement horrifié à l’idée que certains, sans le savoir, enseignent que Jésus serait mort pour nous permettre de manger du porc et des impuretés, comme les grenouilles ou les escargots. Dieu ne les a pas créés pour être mangés. Revenir aux enseignements de la Bible est salutaire. Et malheur à celui ou celle qui enseigne qu’il faudrait en éloigner ne serait-ce qu’un iota.

%d blogueurs aiment cette page :