La doctrine de Christ – Théologie systématique #8

Être chrétien signifie être disciple du Christ (Ac 11.26). Sachant qu’il existe de faux christs (Mt 24.24 ; 2 Co 11.4), il est donc absolument essentiel de déterminer quel Christ nous professons (Heb 3.1, 4.14). Qui est Jésus de Nazareth? Le chapitre 8, l’un des plus longs de la confession de foi, répond en détail à cette question.

>>Lisez le chapitre 8 de la Confession de 1689 sur Facebook<<

>>Procurez-vous la confession complète en format pdf<<

Pourquoi les auteurs de la confession n’ont-ils pas placé la christologie avec la doctrine de Dieu et de la Trinité au chapitre 2? Après tout, si le Christ est Dieu, ne serait-il pas logique d’aborder ce sujet en même temps que la théologie propre et on pas 6 chapitres plus loin? Le titre du chapitre 8, Christ le médiateur, fournit un important indice en réponse à cette question : la christologie classique est mise de l’avant dans le cadre de la médiation de l’alliance. Le chapitre 6 présente l’alliance des œuvres brisées en Adam, le chapitre 7 présent l’alliance de grâce qui remédie à la chute et le chapitre 8 présente le Médiateur de l’alliance.

Cette remarque est très importante puisque la christologie n’appartient pas à l’essence propre de Dieu. Autrement dit, il y aurait pu ne jamais avoir de Christ et cela n’aurait pas changé l’essence divine. Le Christ est l’incarnation de la deuxième personne de la Trinité : le Fils éternel. La deuxième personne de la Trinité est éternellement Fils, mais est devenue Christ dans l’histoire. Le cadre nécessaire pour traiter la christologie est donc celui de la rédemption et non premièrement l’ontologie divine. Bien sûr, il sera impossible de parler du Christ sans revenir sur la doctrine de Dieu en tentant d’expliquer la relation entre la nature divine et la nature humaine dans l’unique personne du Christ.

La christologie a été le moteur de la théologie pendant les premiers siècles de l’histoire de l’Église. C’est en répondant à la question « Qui est Jésus? » que les pères de l’Église ont mieux compris qui est Dieu et l’ont exprimé par la doctrine de la Trinité. La christologie a été débattue sur quelques siècles et exprimée avec beaucoup de précisions lors de différents conciles successifs. L’orthodoxie chrétienne demeure à ce jour fixée par ces premiers conciles œcuméniques.

Jésus déclare : « Si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés » (Jn 8.24). Qu’est-il donc? L’apôtre Jean considère la christologie comme un élément absolument vital de la doctrine chrétienne (2 Jn 1.9). Voici huit questions pour tenter de comprendre qui est Jésus-Christ et définir la doctrine du Christ :

1. Comment Jésus fut-il établi Médiateur de l’alliance et comment exerce-t-il ce rôle?

2. Qu’est-ce que l’engendrement éternel du Fils?

3. Qu’est-ce que l’union hypostatique du Christ?

4. Comment Jésus peut-il exister comme Dieu et homme en même temps?

5. Pourquoi Dieu s’est-il fait homme?

6. Comment les hommes pouvaient-ils être sauvés avant la venue du Christ?

7. Jésus est-il le Médiateur de tous les hommes?

8. Comment Christ exerce-t-il sa médiation?

[hr gap= »30″]

Article précédent: La doctrine de l’alliance de Dieu – Théologie systématique #7

Article suivant: La doctrine du libre arbitre – Théologie Systématique #9 (Bientôt disponible)

VOIR LA LISTE DE TOUS LES ARTICLES DISPONIBLES POUR CETTE SÉRIE

Pascal Denault est pasteur de l’Église évangélique de St-Jérôme. Il est titulaire d’une Licence (BA) et d’un Master en théologie (ThM) de la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Pascal est l’auteur des livres Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia), Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme), et The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2013, Solid Ground Christian Books).

%d blogueurs aiment cette page :