Le chrétien doit-il accepter de vacciner ses enfants ?

Pour ce 40e épisode de Coram Deo, nous nous posons une question d’actualité, du moins pour nos auditeurs français, puisque le premier ministre Edouard Philippe a récemment annoncé son intention de rendre 11 vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans. Selon lui, “des enfants meurent encore de la rougeole, dans la patrie de Pasteur ce n’est pas admissible”.

Branle-bas de combat immédiat dans différents milieux, en particulier dans les cercles chrétiens : hors de question d’être contraints, surtout si ces vaccins présentent un risque, comme la rumeur d’internet l’affirme ! Mais est-ce vrai ? En parallèle, nous découvrons avec surprise sur les réseaux sociaux des articles justifiant le refus de la vaccination par des commandements bibliques.

Il n’en fallait pas plus pour que Pascal et Guillaume invitent le docteur Elodie Youssef, qui pratique la médecine générale en France. Nous lui avons demandé son avis sur les questions suivantes :

  • La Bible se positionne-t-elle pour ou contre le principe de la vaccination ?
  • La vaccination comporte-t-elle certains risques médicaux ?
  • Que penser de la coercition que se propose d’employer le premier ministre Français ?
  • Comment évaluer les informations diverses et variées qui circulent sur internet ?

Au moment  de la publication de ce podcast, Elodie nous indique les éléments suivants :

  • Dans le cours de l’émission, Elodie explique que l’on peut développer une allergie à un vaccin ou à des aliments. Vous l’avez peut-être compris à cause du contexte, mais il s’agit d’allergies à des médicaments ou à des aliments. Lapsus!
  • L’organisation corrige 10 fausses idées sur la vaccination, à lire ici.
  • Sur les effets indésirables de l’aluminium, lire cet article et celui-ci.
  • Sur la capacité du système immunitaire des enfants à supporter les multiples vaccins, cet article devrait vous intéresser.
  • Contrairement aux idées propagées dans certains cercles, les enfants vaccinés ne sont pas plus malades que les enfants non vaccinés. Voir cet article ainsi que l’étude KIGGS.

 

Enfin, précision du Bon Combat : on nous fait remarquer que le professeur Joyeux ne serait pas radié par l’ordre des médecins, comme l’affirmait Elodie dans le podcast. C’est faux : Henri Joyeux est bien radié par l’ordre depuis le premier décembre 2016 pour ses positions sur les vaccins. Voir cet article du Monde. Il est vrai que deux appels sont actuellement en cours d’examen, ce qui a un caractère suspensif, mais la décision a bel et bien été prononcée.

 

 

 

Elodie Youssef collabore ponctuellement avec Le Bon Combat et se spécialise en relation d’aide. Elle organise actuellement les formations OIC dédiées à la formation de conseillers bibliques en région parisienne.

Elodie est titulaire d’un doctorat en médecine générale. Elle exerce à la fois en cabinet ainsi qu’en tant que médecin scolaire.

Retrouvez l’intégralité des articles d’Elodie pour LBC ici.

 

 

>> Musique : Dany Moreau, Tamiflu.
>> Cliquez ici pour avoir la liste de tous les épisodes.

Écoutez sans tarder cet épisode de Coram Deo, et retrouvez-nous sur votre application podcast préférée ! 

Sur Itunes

LOGO-iTunes-REAL

Sur Souncloud 

Sur Google

google-dk-flat

Sur Stitcher

stitcher-radio-logo-2 

Ou bien copiez ce flux RSS dans votre application podcast préférée

 

 

Coram Deo est l'émission hebdomadaire de Pascal Denault et Guillaume Bourin pour CFOI-FM, dont les podcasts sont retransmis sur Le Bon Combat tous les mardis.

  • Nicolas Lechere

    Vous payez par combien de laboratoire pour dire ça???
    Votre docteur est formaté pro vaccin par les les laboratoires qui font leurs leurs bisness dessus!!!
    Sur l’ensemble de la populations mondiale il est moins risqué de pas se faire vacciné que de l’être.
    L’état veux rendre obligatoire mais en aucun cas payé les soucis causé par cette obligation.
    http://www.infovaccin.fr

    • Neija Zeugme

      Beau commentaire pleins de respect !

    • Nous ne payons personne, cher monsieur. Mais à vous lire, tous les organismes jusqu’à l’OMS sont formatés pro-vaccins, de sorte qu’il doit s’agir d’une conspiration mondiaaaale, que voulez-vous 😉

      • Nicolas Lechere

        Excusez moi j’ai écrit trop vite et loupé des mots et corrigé mon commentaire, et oui pour moi l’OMS n’est pas clairement indépendante des laboratoires.
        Renseigniez vous au moins sur les vaccins les pour mais aussi les contre, qui on des études complètement indépendantes des laboratoire, avant. Même en France on à eu des mort après des vaccins. Parlez à des médecins africains qui sont plus libre de parler, et qui vu les dégâts des campagnes de vaccinations.
        Mais se qui me choque le plus c’est que vous dites presque la bible dis de ce vacciner alors qu’il y a aucune allusion.

  • Peps Cafe

    Bonjour,
    Merci pour cette intéressante émission autour d’un sujet essentiel de santé publique faisant débat.
    Néanmoins, il aurait été sans doute encore plus pertinent d’inviter deux ou trois personnalités engagées (outre un médecin, un chercheur et un responsable associatif, par exemple) pour confronter les points de vue et avoir une meilleure vision d’ensemble du sujet. Ceci dit, critiquer les vaccins serait-il un tabou dans notre belle France, pays de Pasteur et de la vaccination ? Sans être anti-vaccinaliste et sans pour autant sombrer dans le « complotisme », nous sommes en droit de s’attendre à ce que certaines questions légitimes trouvent des réponses de nature à nous permettre de comprendre ce qui se passe, si on veut maintenir la confiance dans les vaccins. Or, pourquoi les études (indépendantes et sérieuses) sur le sujet sont-elles si peu nombreuses ? Pourquoi l’aluminium est-il toujours présent dans les vaccins, malgré la multiplication des alertes ? Et alors que les effets secondaires sont de plus en plus connus, comment expliquer que le principe de précaution ne soit pas appliqué ? Pour nous aider à comprendre, ne conviendrait-il pas de briser un autre tabou : les liens unissant le monde de l’industrie pharmaceutique, des autorités de santé et des médecins, et leurs logiques respectives ? Peut-on, en effet, nier plusieurs cas de conflits d’intérêts entre experts chargés d’évaluer l’efficacité d’un vaccin et l’industrie pharmaceutique ? De tout cela, vous n’en avez pas du tout parlé, sauf erreur. Ceci dit, encore une fois, sans pour autant défendre une position « complotiste » et anti-vaccinaliste…

    Merci par avance pour vos réponses.

    Fraternellement,
    Pep’s

  • dan

    La vaccination est une invention géniale, et il n’est toujours pas possible aujourd’hui de soigner la rage, il est donc nécessaire de se vacciner pour s’en protéger https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/rage
    Le problème n’est pas la vaccination en soi, mais la dérive mercantiliste des laboratoires, qui sont tellement puissants qu’ils peuvent corrompre les gouvernements.

    La vaccination contre la rage n’est pas obligatoire ALORS MÊME QU’IL N’EXISTE AUCUN SOIN LORSQUE LA MALADIE EST DÉCLARÉE. Pourquoi deux poids, deux mesures ? Qui se moque de qui ?

    Bref, ce n’est pas un complot, c’est mécanique. Les labos (l’industrie alimentaire n’est pas en reste non plus) souhaitent nous rendre malades – de manière bénigne (diabète, asthme, voire autisme, certains cancers, etc.) – pour que nous devions ensuite nous soigner toute notre vie. Et ils font voter des lois qui les dégagent de toute responsabilité lorsqu’on prouve que c’est bien le vaccin qui est responsable d’une maladie. Pourquoi vacciner les nourrissons contre l’hépatite B, qui ne se transmet QUE par voie sexuelle ? (sachant qu’il faut de toute façon renouveler les vaccinations 10 ans plus tard !) http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/scandale-du-vaccin-infanrix-178599

    IL EST FAUX DE DIRE QUE LES MALADIES REVIENNENT à cause de la non vaccination. Les vaccins ne font pas tout, les avancées de l’hygiène a beaucoup amélioré notre santé. Les vaccins ne protègent pas toujours non plus, il n’y a aucune garantie.
    http://www.sylviesimonrevelations.com/article-la-disparition-des-maladies-infectieuses-n-est-pas-due-aux-vaccins-119159716.html

    Juste pour info, les Amish – qui refusent vaccins et transfusions – sont la population en meilleure santé aux États-Unis. Avis aux amateurs.
    Plutôt que d’écouter un discours lénifiant langue-de-bois-politiquement-correct, je vous suggère de vous remplir le cerveau de savoir plutôt que d’ignorance, ça vous tente ? (attention, manger de l’arbre de la connaissance mène à une mort certaine !) :
    VAXXED 1/2 https://rutube.ru/video/ecb44ec31a69f7df09d475d15dfab18d/
    VAXXED 2/2 https://rutube.ru/video/84beae04528a1d07f9815d2dbadf9814/
    le cholestérol (reportage ARTE) : https://www.youtube.com/watch?v=mH3crvRL3DU

    Expliquez-nous donc pourquoi les labos ne fabriquent plus les vaccins obligatoires (DiphtérieTétanosPolio) autrement qu’associés avec plein d’autre vaccins non-obligatoires ? On sait que le DTP reste abordable, alors que le seul vaccin dispo coûte 7 à 10 fois plus cher.

    S’il est un mensonge que les vaccins sont à l’origine de l’autisme, d’où vient-il, si brusquement ?!
    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/03/27/un-enfant-americain-sur-68-est-autiste-soit-30-de-plus-qu-en-2012_4391165_3222.html

  • dan