4 raisons pour lesquelles je n’irai pas voir Joyce Meyer à Paris

Le monde évangélique dans son ensemble est au courant, c’est LE buzz du moment : Joyce Meyer vient à Paris pour la première fois le 8 Mai 2015 pour animer le festival Vivre Pleinement Sa Vie.

Ce festival est organisé par TopChrétien.com, soutien et diffuseur de ‘Joyce Meyer Ministries’ en Francophonie.

Lorsque j’ai su qu’elle était invitée en France, j’ai été déçu, mais franchement pas surpris.

Son influence est mondiale… Chaque jour, je vois sur mon mur Facebook des publications d’amis qui la citent. Dans mon Église locale, plusieurs lisent ses bestsellers. Ses enseignements pénètrent tous les milieux évangéliques. De nombreuses Églises sont perméables à sa théologie en France.

 

Qui est Joyce Meyer ?

Joyce Meyer est mise au rang des théologiens de la prospérité dans nos milieux évangéliques et identifiée plutôt dans le Mouvement de Parole de Foi.

Le CNEF a clairement identifié son ministère comme tel dans son bon et courageux dossier sur la Théologie de la Prospérité. Une initiative qui a réjoui nos Eglises et qui était indispensable à notre unité.

Outre-Atlantique, au sein des différents courants évangéliques, Joyce Meyer est violemment attaquée : femme prédicatrice, train de vie, jet privé, fortune, opérations chirurgicales, comptabilité, garde robe, etc. Toute sa vie est passée au crible.

Personnellement, ce n’est pas ce qui m’intéresse aujourd’hui. D’ailleurs, ceux qui l’attaquent, oublient de porter à son crédit son considérable ministère de compassion développé sous le nom de : Hand of Hope.

Il faut aussi reconnaitre à Joyce Meyer une grande communicante. Elle sait se rendre accessible et est, parait-il, très agréable dans la vraie vie.
En outre, le témoignage de son parcours personnel est touchant, et donne l’exemple à beaucoup. Il semble qu’elle tend à vivre ce qu’elle croit et veut faire du bien au travers de son ministère. Quant à sa fortune, je ne peux sonder son cœur, je ne sais pas ce qu’elle fait de son argent et cela ne m’appartient pas (le problème n’étant pas l’argent, mais l’amour de l’argent selon 1 Tim. 6. 10).

Pour faire court : rien, chez Joyce Meyer ne me laisse penser qu’elle a de mauvaises intentions vis à vis de l’Eglise. En revanche, il y a un gros problème en ce qui concerne le contenu.

En effet, s’il y a un sujet qui doit être scruté et évalué, c’est bien son enseignement, puisqu’elle vient en France pour cela !
Joyce Meyer est attaquée parce qu’elle prêche l’une des formes de la théologie de la prospérité. Pas la pire, mais tout de même.

Au niveau de la doctrine, de l’Évangile, je crois que nous pouvons dénoncer les faux enseignements avec assurance (et identifier les faux docteurs comme le fait plusieurs fois l’apôtre Paul), du moment où nous nous reposons sur les paramètres bibliques, qui eux, font autorité. La vérité n’est pas ce que l’on croit sincèrement.

On trouve de nombreux articles qui font référence à ses faux enseignements. Deux exemples parmi des dizaines : celui du CARM ou celui de Hendrickson sur le Huffington Post.

En plus des graves erreurs théologiques relevées, Joyce Meyer franchit souvent la ligne rouge : consciemment ou pas, elle manipule les Écritures à sa guise pour prêcher un faux évangile (qui se rapproche parfois de la méthode Coué version patois de Canaan).

Mais cela ne découragera malheureusement pas ses fans, ni ses sympathisants d’aller l’écouter à Paris !

J’ai cherché partout une repentance ou un mea-culpa public de sa part concernant ses faux enseignements, mais c’est en vain. Si l’un de nos lecteurs trouvait quoi que ce soit qui aille dans ce sens, je vous remercie de le porter à notre connaissance, rien ne saurait plus nous réjouir à son sujet !

En tout cas, au moment où je rédige cet article, nous ne disposons pas d’éléments présentant quelque repentance que ce soit. Et, malheureusement, le mensonge et la popularité sont tout à fait compatibles.

Tout le monde a-t-il le droit à l’erreur ? Oui, bien sûr ! Moi le premier j’espère. Et d’ailleurs un enseignement isolé ne suffit pas à démonter les convictions profondes d’un enseignant.

Mais, comme Carson le rappelle :

“Il arrive à chacun d’entre nous de commettre des erreurs d’interprétation. Je suis conscient des miennes.
Mais il est tragique de constater combien un prédicateur ou un enseignant peut s’avérer perpétuellement inconscient des absurdités flagrantes qu’il émet, sans parler des dégâts éventuels qu’il inflige à l’église.
Une interprétation critique de l’Écriture sainte est celle qui a une justification appropriée. Autrement dit, qui fournit des raisons fondées quant au choix qu’elle fait et aux positions qu’elle adopte. L’exégèse est le contraire d’opinions simplement personnelles, de ce qui fait appel à l’autorité aveugle, des interprétations arbitraires et spéculatives” 
(Erreurs d’Exégèse).

Dans le cas de Joyce Meyer, il n’est pas question d’une simple phrase isolée, mais de positions théologiques affirmées.

Lorsque l’on pointe du doigt la doctrine de cette théologienne de la Prospérité, il est courant de se voir répondre qu’elle a désormais changé : “Il faut savoir faire le tri dans ce qui est dit et ne retenir que le meilleur”, dit-on. “Il ne faut pas juger, nous faisons tous des erreurs !”

Certes, Meyer est beaucoup plus nuancée et subtile que d’autres. Elle cherche à encourager son auditoire de façon pratique.
À mon avis, tout cela ne vole pas bien haut, mais je ne peux pas affirmer que son enseignement ne soit que de la tromperie à 100%. Il y a aussi de temps en temps du bon et du juste.

Encore une fois, je tente d’être juste selon les éléments dont je dispose.

Mais franchement : iriez-vous régulièrement dans un restaurant dans lequel vous savez qu’un plat sur deux que l’on va vous servir vous expose au risque d’intoxication alimentaire à cause d’une salmonelle ou de la listéria ? Franchement ?
Allez-vous aller écouter une enseignante qui risque de vous prêcher un évangile non biblique (et donc toxique) ?

Cet avertissement de Thomas Watson est à propos je trouve : “Quand le diable ne peut détruire l’Église par la violence, il cherche à l’empoisonner.”

D’une manière générale, selon ma compréhension des Ecritures, je crois que ses enseignements sont dangereux et préjudiciables pour la croissance spirituelle des disciples de Jésus.

 

4 raisons pour lesquelles je n’irai pas voir Joyce Meyer à Paris

 

1. Parce que Joyce Meyer ne prêche pas l’Évangile clairement

Ce point va être court : j’ai longuement cherché une prédication de Joyce Meyer qui présente l’œuvre de la croix comme moyen de notre justification devant Dieu. Mais je n’ai pas trouvé…

Une prédication qui proclame l’importance de la substitution pénale par le sacrifice propitiatoire de Christ. Une prédication qui se contente d’être un exposé de la Parole et non une thématique centrée sur un besoin de l’Homme. Mais je n’ai pas trouvé…

Une prédication qui rappelle l’urgence du mandat missionnaire, de l’annonce de l’Evangile au monde. Mais je n’ai pas trouvé…

Par contre, j’ai pu écouter de nombreux messages qui nous présentent : “comment Jésus peut vous aider si…” ; Ou “faire de nous des gens meilleurs si…” ; “Nous bénir si…” ; “nous sortir de la médiocrité si”,  “nous aider à surmonter les problèmes de la vie si…” etc.

Joyce Meyer l’affirme :

Vous avez un bac de rangement, un casier de stockage dans le ciel qui a beaucoup de choses en lui qui doivent être revendiquées.
(What Does Your Futur Hold, 21 mai 2004)

Ceci me conduit à mon deuxième point.

 

 

2. Parce qu’elle tord la Bible pour justifier ses enseignements

Joyce Meyer cite beaucoup de versets dans ses vidéos et ses livres. Beaucoup.

Elle cite, mais systématiquement hors contexte, ce qui lui est utile pour appuyer ses propos. Quitte à donner un sens contradictoire à la Parole de Dieu.
La Bible est au service de ses vérités à elle. Je ne l’ai jamais vu chercher à enseigner ce que l’auteur inspiré voulait dire à ses premiers destinataires, et je ne l’ai jamais vue tenter de justifier ses interprétations.

Voici un exemple de ce que cela produit. Dans son livre Managing Your Emotions (p. 59), Joyce Meyer déclare :

Si nous sommes prêts à contrôler nos émotions, Dieu nous bénira… Si nous sommes obéissants à la Parole et la volonté de Dieu et que nous sommes conduits par son Saint-Esprit, nous n’avons rien à craindre de nos ennemis…  Si nous faisons les choses selon la voie de Dieu, nous ferons l’expérience de la victoire de Dieu… Si nous sommes désobéissants à la Parole de Dieu, la Parole n’aura aucun effet sur nous.
(traductions libres)

Un peu plus loin, dans le même livre, elle écrit :

Chacun d’entre nous, peut être béni comme Abraham l’était, si nous devenons aussi fidèle qu’il était.

L’enseignement est simple : on est béni si l’on est comme Abraham, plus précisément, si l’on possède son obéissance.

Relisez donc Genèse chapitre 15 où Dieu dit : “Sois sans crainte, Abram ! Je suis moi-même ton bouclier, et ta récompense sera très grande.” Mais, ou est le si ?

Dans le récit de la vie d’Abraham, celui que Dieu a souverainement choisi selon le bon vouloir de sa grâce, il n’y a pas de place pour le si. L’élection est inconditionnelle, la grâce est inconditionnelle.
Abraham a-t-il mérité quoi que ce soit ? Non. Et comment répond t-il à Dieu ? En lui exprimant son inquiétude ! Dieu a-t-il pour autant changé son plan à cause du manque de confiance d’Abraham ? Absolument pas.

Voici comment Paul parle de la foi d’Abraham :

Que dirons-nous donc d’Abraham, notre ancêtre selon la chair ? Qu’a-t-il obtenu ? Si en effet Abraham a été justifié par les œuvres, il a sujet de se glorifier. Mais devant Dieu, il n’en est pas ainsi ; en effet, que dit l’Écriture ? Abraham crut à Dieu, et cela lui fut compté comme justice. Or, à celui qui fait une œuvre, le salaire est compté non comme une grâce, mais comme un dû. Quant à celui qui ne fait pas d’œuvre, mais croit en celui qui justifie l’impie, sa foi lui est comptée comme justice.
(Rom 4. 1-5)

La grâce ne peut être ni suscitée ni maintenue par des moyens humains…
Si l’on se contente de demander aux gens d’imiter la piété d’un autre sans leur rappeler que la vraie sainteté doit provenir de la dépendance à l’égard de Dieu, alors on les incite soit à désespérer de toute possibilité de transformation spirituelle, soit à en nier la nécessité (1).

Dans l’ensemble de la Bible, le seul modèle d’obéissance parfaite qui nous soit présenté est Jésus-Christ et son obéissance l’a conduit à vivre dans l’humilité, la solitude et jusqu’à l’humiliation de la mort (Matt. 8. 20 ; Phil 2. 6-10).

Toutes les figures de l’Écriture doivent être évaluées à la lumière de la vie de Jésus Christ. C’est dans ce sens que Paul demandait aux Corinthiens de l’imiter dans la mesure où lui même imitait Christ en puisant en Lui ses forces et ses ressources (1 Cor. 11. 1).

En recommandant à ses disciples d’être comme elle-même ou comme David, Samuel, Moïse, Élie, etc. Joyce Meyer les place d’avance en situation d’échec.

Le progrès pour la ressemblance à Christ est le motif ultime de la vie chrétienne et se trouve dans la discipline de la dépendance en la grâce (Rom 8. 28-29).

S’il y a une chose que nous devons avant tout imiter, c’est la démarche de dépendance des modèles de la Bible et la reconnaissance de leur incapacité spirituelle ! “Fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi… crée en moi un cœur pur” disait le roi David (Ps 51). Vivre la grâce c’est louer chaque jour, notre incapacité, notre dépendance, notre manque total de mérite de la grâce.

Bryan Chappell l’exprime avec justesse :

Les exhortations doivent prendre la forme de la réponse de l’amour à la grâce divine, plutôt que d’une tentative d’obtenir cette grâce ou de la conserver.

Ce simple exemple est représentatif de l’ensemble de la théologie de Joyce Meyer, qui regorge de listes, de conditions, de “si” et de “à moins que vous”.
Autant d’énumérations d’obstacles que ses disciples doivent franchir pour espérer s’approcher d’une vie de bénédictions, selon la théologie et dont elle incarne LE modèle de réussite.

C’est cette théologie que l’on retrouve un peu partout dans le mouvement Parole de Foi où il faut, pour ainsi dire, avoir la foi en la foi.

La foi est alors séparée de celui qui en est l’auteur (Héb. 12. 2) et devient une fin en soit au lieu d’être le moyen de la grâce (Eph. 2. 8).

 

3. Parce qu’elle promeut une vision dualiste de Dieu

L’enseignement de Joyce Meyer promeut une vie par la foi pervertie car elle repose sur une vision dualiste de la grâce de Dieu.

Nous pourrions synthétiser ainsi la vision dualiste de Dieu : tout ce qui est bien est de Dieu, et tout le mal vient du diable ou est de notre faute (par exemple, cette prédication publiée est soutenue en grande partie par ce principe).

Je suis absolument d’accord avec elle que Dieu est un Dieu bon. Tout don parfait vient d’en haut (Ja 1. 17).

Mais que faire des passages comme Esaïe 45: 7 : “Je forme la lumière et je crée les ténèbres, je réalise la paix et je crée le malheur ; moi, l’Éternel, je fais toutes ces choses.
Ou encore Amos 3: 6 : “Arrive-t-il un malheur dans une ville sans que Dieu en soit l’auteur ?

Quid de Job ? Dieu permet à Satan d’affliger Job physiquement ainsi que de provoquer un désastre dans d’autres domaines de sa vie…
Tout cela ne colle pas avec le dualisme de la théologie de la prospérité.

La Bible enseigne aussi que des épreuves et des difficultés n’arrivent pas forcément comme conséquence de notre propre péché (Jean 9: 1-3) et que Dieu est absolument souverain sur tout.

Comme le dit Henri Blocher, il y a dans la Bible des “mystères opaques”. Le mal et ses conséquences en sont un, et les théologiens de la prospérité le gomment au moyen de leur vision dualiste de Dieu.

Mais ce que la Bible nous révèle lumineusement c’est que, fondamentalement, rien ne se produit en dehors du plan et du contrôle de Dieu.
Tout concourt, au final, à faire éclater la gloire de Dieu en Jésus-Christ (Col 1. 16).

Ce n’est pas la Parole de Dieu qui constitue le corps, la teneur et la profondeur de l’enseignement de Meyer, mais ses méthodes étayés par quelques versets et surtout son exemple.

Jésus Christ est toujours en second plan. Quand on écoute Joyce Meyer, on a envie de l’admirer, on se dit “si je pouvais comprendre et vivre comme elle”…

Les prédications de Joyce Meyer mettent en avant la réussite de Joyce Meyer et Joyce Meyer conseille ses disciples pour qu’ils réussissent comme Joyce Meyer.

Tout cela produit des effets inévitables sur ceux qui la suivent : une forme d’idolâtrie de la prédicatrice, accompagnée souvent de culpabilité et d’un sentiment de médiocrité.

Vous en doutez ? Lisez-donc les commentaires laissés par les internautes sur ses vidéos. Édifiant.

 

4. Parce que je n’ai pas besoin de devenir meilleur, mais saint

“L’erreur ne se montre jamais sous son vrai jour afin de ne pas être découverte. Bien au contraire, elle s’habille d’une manière élégante de sorte que celui qui n’y prend pas garde croit qu’elle est plus véridique que la vérité elle-même.”
(Irénée de Lyon)

Vous souvenez-vous de la publicité du Canada Dry ?

Et bien, souvent, chez Joyce Meyer, il s’agit de théologie Canada Dry :  “Ça ressemble à un remède biblique, c’est doré comme un remède biblique… mais ce n’est pas un remède biblique”.

De subtiles nuances sont présentes et piègent l’auditeur qui n’est pas attentif.
Le péché dans notre vie devient un problème. La sainteté devient la victoire ou la réussite, le contentement en Dieu devient la satisfaction de soi.

Le problème de ces changements, c’est que la victoire n’est pas celle de Christ pour nous, mais la nôtre. Elle n’est pas une victoire sur le péché, mais sur le problème.

Spurgeon disait que “le discernement ne consiste pas simplement à faire la différence entre le vrai et le faux, mais également à discerner entre le vrai et le presque vrai.” 

La sainteté n’est pas la réussite !

Dieu nous a sauvé pour la sainteté (Lé. 11. 44-45 ; 19. 2 ; 1 Pi. 1. 15-16).
La sainteté ne produit ni une vie dénuée d’épreuve, ni un accomplissement de notre plein potentiel, ni une réussite sociale. D’ailleurs, je me demande toujours ce que donnerait cet enseignement là où les chrétiens vivent la persécution.

Comme le dit justement Kevin DeYoung, la sainteté est le renouvellement de l’image de Dieu révélée en Jésus-Christ :

Si vous voulez savoir à quoi ressemble la sainteté, observez Dieu.

La sainteté nous conduit à produire des efforts, certes, mais déployés par la puissance du Saint-Esprit, conduits par l’Évangile, et alimentés par la foi (De Young).

Notre foi n’est pas au service de nous même, mais de Dieu et de sa gloire dans notre vie. Et le rôle du Saint-Esprit et de défendre les intérêt de Christ dans notre vie.

Bien entendu, l’obéissance est indispensable dans notre relation avec Dieu, mais nous devons bien comprendre que l’obéissance aux commandements est une réponse à l’amour que Dieu manifeste pour nous en Jésus-Christ.

Nous ne cherchons pas l’obéissance avant tout pour plus de confort dans notre vie. Mais si Dieu nous importe réellement, alors nous désirerons l’écouter et lui obéir ( 1Jn 5. 3-4 ; 2 Jn 1. 6).

 

Pourquoi écrire à propos de Joyce Meyer?

Il y a quelques temps, invité chez une chère sœur, j’ai vu côte à côte dans sa bibliothèque des livres de John Piper et de Joyce Meyer.

J’ai faillit en renverser mon Canada Dry par terre ! Comment pouvait-elle faire un tel grand écart théologique ?

En discutant avec cette dame, elle a affirmé ne pas voir de grosses erreurs chez Joyce Meyer. Elle pensait pouvoir y puiser des enseignements concrets pour réussir à changer ses mauvaises habitudes.
De toute évidence, cela ne marchait pas, mais ça lui faisait du bien.

Je lui ai donc expliqué la théologie Canada Dry. Ce qu’elle appelait “mauvaises habitudes” aurait plutôt du être nommé “péchés dont je n’arrive pas à trouver la solution”.

Ce que cette personne n’avait pas compris, c’est qu’elle n’avait pas besoin de se changer.
Elle avait besoin d’être transformée, renouvelée, purifiée, lavée par la puissance du Saint-Esprit lui-même. Puiser ses forces dans sa propre chair, dans l’auto-persuasion, pour se sortir du péché ne conduit qu’à l’échec et la désillusion.

T. Watson, encore lui, l’exprime ainsi :

Le naturel ne peut pas plus chasser la nature que Satan ne peut se chasser lui-même.

Nous devons apprendre à placer notre espérance dans le Dieu de notre Salut, qui sait ce dont nous avons besoin, qui peut nous transformer, et qui veut le faire.

C’est pour cela que notre attachement à la vérité de l’Evangile est fondamental. Le peuple de Dieu doit avoir un coeur intrépide, déterminé comme un lion, aimant premièrement Christ, puis sa vérité, et le Christ et sa vérité au-delà de toute chose. (1)

À celles et ceux qui hésitent encore à aller écouter Joyce Meyer en Mai, je tiens à vous rappeler une seule chose : n’ayant rien dans ce bas monde, nous possédons tout en Jésus-Christ (2 Co. 6. 10).

C’est pour cela que nous ne sommes pas appelés à poursuivre une vie meilleure, mais Jésus-Christ lui-même. Et ça, Joyce Meyer ne le prêche pas clairement.

J’espère que chacun de nous est vigilant, responsable dans son église pour veiller à ce que l’enseignement y soit conforme à la Parole de Dieu.

 

Quelques passages à méditer :

Rom 16. 17-19 ; Col 1. 21-23 ; Jude 3-4.

 

 

\ /

RC

 

Cet article fait partie d’une série publiée en collaboration avec les blogs La ÷ et NotreEglise.com.

 

Notes :

(1) C. H. Spurgeon, Matin et Soir, 5 Avril.

 

 

 

 

 

Raphaël est marié à Marion avec qui il a 2 enfants. Ancien Educateur Spécialisé, il est étudiant en dernière année à l’Institut Biblique de Genève et pasteur stagiaire à l’ECE Grenoble. Il est aussi évangéliste associé à France Evangélisation.

  • Super Frère !
    Merci pour cet excellent article.

    Une petite remarque : Je pense qu’il manque un mot à la place de (?) non ?
    D’une manière générale, selon ma compréhension des Ecritures, je crois que ses enseignements sont dangereux (?) préjudiciables pour la croissance spirituelle des disciples de Jésus.

    • Raphaël Charrier

      MAJ ok !

  • Rien à rajouter. Parfait!

    • Raphaël Charrier

      Merci ! N’hésitez pas à lire les autres articles de la série !

  • Super Frère !
    Merci pour cet excellent article.

    Quelques petites remarques de grammaire et syntaxe :

    Je pense qu’il manque un mot à la place de (?) non ?

    D’une manière générale, selon ma compréhension des Ecritures, je crois que ses enseignements sont dangereux (?) préjudiciables pour la croissance spirituelle des disciples de Jésus.

    ——————————

    Si nous sommes prêts à contrôler nos émotions, Dieu nous bénira… Si nous sommes obéissants à la Parole et la volonté de Dieu et sommes conduits par son Saint-Esprit, nous n’avons rien à craindre de nos ennemis… Si nous faisons les choses selon la voie de Dieu, nous ferons l’expérience de la victoire de Dieu… Si nous sommes désobéissants à la Parole de Dieu, la Parole ne (?) aura aucun effet sur nous.

    ——————————-

    Chacun d’entre nous, peut être béni comme Abraham l’était, si nous allons être aussi fidèle et obéissant qu’il l’était. => Si nous devenons aussi fidèle qu’il était

    ——————————

    C’est pour cela que notre attachement à la vérité de l’Evangile est fondamental. Le peuple de Dieu doit avoir un coeur intrépide, déterminé comme un lion, aiment (?) Christ en premier, puis sa vérité, et le Christ et sa vérité au-delà de toute chose. (1)

    ——————————

    À celles et ceux qui hésitent encore à aller écouter Joyce Meyer en Mai, je tiens à vous rappeler (?) seule chose : n’ayant rien dans ce bas monde, nous possédons tout en Jésus-Christ (2 Co. 6. 10).

  • Vraiment un excellent article. On manquait de sources en français sur la question. Je fais tourné au plus de monde possible.
    Merci du travail

    • Raphaël Charrier

      Merci Mathias,
      c’est ce dont je me suis rendu compte en préparant l’article. J’espère qu’il pourra aider ceux qui se posent des questions, et veulent un avis indépendant. Bonne continuation !

  • Serre Dominique

    son enseignement et centré sur l’homme et n’est en rien Christocentrique, il encourage l’effort humain pour obtenir et bénédictions autres transformations, que j’appellerai plutôt amélioration de l’homme.
    Mais comme vous le mentionné bien nous ne sommes pas appelés à devenir mais saint, l’amélioration laissons là aux bouddhiste. Et pour terminer son enseignement et un tantinet arminien. Comme je n’irai pas la voir.

    • Raphaël Charrier

      Bonjour, merci pour votre commentaire ! Oui, vous avez raison, je pense que les doctrines arminiennes sous tendent sa théologie.

    • Thynnah

      Dieu n’encourage pas la fatalité à mon avis. Si Christ nous demande de prendre notre croix et le suivre, j’ose croire qu’il nous demande de faire un minimum d’effort et de combattre afin de remporter la victoire dans sa victoire…

  • Benjamin

    Merci pour l’article clair, vraiment !

    J’ai juste une question par rapport au point 2. Il est dit que :

    « En recommandant à ses disciples d’être comme elle-même ou comme David, Samuel, Moïse, Élie, etc. Joyce Meyer les place d’avance en situation d’échec. »

    Je suis d’accord avec cela ! Mais ma question est plus large : est-ce mal interpréter la Bible que d’encourager à suivre l’exemple des « héros de la foi » ? De partir d’une partie de leur histoire pour l’appliquer à notre propre vie ? Par exemple encourager à avoir la même foi qu’Élie face à la prière, etc ?

    Merci d’avance pour votre réponse !

    • Benjamin, je te conseille la lecture de cet article qui répondra à tes questions: http://www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/e21-repond-comment-appliquer-un-texte-lors-dune-predication

      • Benjamin

        Merci pour l’article ! Je vais lire ça.

    • Raphaël Charrier

      Bonjour Benjamin,
      votre remarque est très bonne ! Nous avons pleins de récits bibliques qui nous montrent des modèles encourageant. Nous sommes effectivement appelé à imiter ces modèles, mais précisément parce qu’ils reconnaissaient leur dépendance envers Dieu.

      Le danger est de dire « Si vous n’êtes pas comme… alors Dieu ne vous bénira pas ». Vous voyez la nuance ?

      De plus, il y a aussi le fait, que quand on prêche sur des personnages, il s’agit de récits historiques. On peut voir dans leur vie un exemple (ou un contre exemple) mais pas une norme de comportement.

      Sans oublier qu’on peut mal appliquer à notre vie un récit.
      Un exemple classique : David contre Goliath. Doit-on se comparer à David ou au peuple qui voyait en lui le libérateur d’Israël ?

      • Benjamin

        Effectivement, je vois la nuance. Je comprends mieux l’attitude à avoir face à ces récits et le danger de dire « Si vous n’êtes pas comme… alors Dieu ne vous bénira pas ».

        Merci pour ta réponse, ça m’aide à voir plus clair !

        • Raphaël Charrier

          Avec Plaisir !

          • Romain

            Ben,

            Paul lui-même encourage à l’imiter. Il est évident qu’il est bon de prendre les héros de la foi comme exemple de vie! Ils sont d’ailleurs cités comme exemple!

            Mais, effectivement, Paul ne dit nul part qu’on deviendra riche, qu’on aura pas de problème, etc. Il suffit de regarde la vie de Paul (et plus généralement des disciples, qui sont presque tous morts en martyre) pour voir l’erreur de cette doctrine!

          • Romain

            Ben,

            Paul lui-même encourage à l’imiter. Il est évident qu’il est bon de prendre les héros de la foi comme exemple de vie! Ils sont d’ailleurs cités comme exemple!

            Mais, effectivement, Paul ne dit nul part qu’on deviendra riche, qu’on aura pas de problème, etc. Il suffit de regarde la vie de Paul (et plus généralement des disciples, qui sont presque tous morts en martyre) pour voir l’erreur de cette doctrine!

  • Vin Nouveau

    « Si nous sommes prêts à contrôler nos émotions, Dieu nous bénira… Si nous sommes obéissants à la Parole et la volonté de Dieu et que nous sommes conduits par son Saint-Esprit, nous n’avons rien à craindre de nos ennemis… Si nous faisons les choses selon la voie de Dieu, nous ferons l’expérience de la victoire de Dieu… Si nous sommes désobéissants à la Parole de Dieu, la Parole n’aura aucun effet sur nous. »
    Tout à fait logique!
    Dieu est un Dieu d’alliance: nous faisons notre part, et Lui, Il fait la sienne!
    La foi d’Abraham n’était rien d’autre que la condition de sa justification, donc de sa bénédiction. C’est pour cela que cela lui fut imputé À JUSTICE.
    SI nous aussi nous avons cette foi, cela aussi nous sera imputé à justice!
    – « SI vous avez de la bonne volonté et SI vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays;» (Ésaïe 1: 19).
    – « SI tu obéis à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en observant tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, et en faisant ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, ton Dieu.» (Deutéronome 13: 18).
    – « SI tu obéis à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Éternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre….» (Deutéronome 28: 1).
    – « Mais SI tu n’obéis point à la voix de l’Éternel, ton Dieu, si tu n’observes pas et ne mets pas en pratique tous ses commandements et toutes ses lois que je te prescris aujourd’hui, voici toutes les malédictions qui viendront sur toi et qui seront ton partage:…» (Deutéronome 28: 15).
    – « SI tu reviens à l’Éternel, ton Dieu, et si tu obéis à sa voix de tout ton coeur et de toute ton âme, toi et tes enfants, selon tout ce que je te prescris aujourd’hui,..» (Deutéronome 30:2).
    Que Dieu nous garde de la juger! Nous prenons ce qui est bon et conforme à la saine doctrine et nous rejetons ce qui ne l’ai pas !
    – « Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon;…» (1 Thessaloniciens 5:21 ).
    Amen

    • lghys2002

      Amen tout est dit .

    • Tiphaine

      Bonjour,
      Avant de parler il faut faire des recherches plus poussé.
      Joyce Meyre ne parle pas que de la prosperité il faut arreter deux minutes loins de la mais passons.

      J’ai postulé et pendant un temps j’ai fait partie de l’organisation de sa venue en France et ils ont organisé un grand rassemblement avec les pasteurs francais pour accès un message en adequation avec la france car elle ne veut pas venir en france et faire comme si elle savait tt.
      Resultats aucun pasteur n’a pu dire quelques de concret et personne n’a su guider la reunion c’est la que tu vois que la France dort j’en ai pleuré de tristesse.

      Ne parlait pas sans savoir

      • Chère Tiphaine,

        Si c’est au blog que vous vous adressez (et non à vin nouveau), alors vous n’avez manifestement pas lu les articles, car :
        1/ nous citons des sources et renvoyons vers les écrits de Madame Meyer, et
        2/ nous ne la classons pas dans le camp de la « prospérité » mais dans le mouvement parole de foi, tout aussi problématique.

        Nous ne parlons pas « sans savoir » mais nous nous sommes bel et bien documentés avant d’écrire.

        Bien à vous.
        Guillaume

        • cazalis

          bien parlé

  • Vachaudez Cornelis

    Pour moi une chose qui m’avait frappée est quand elle dit que Jésus est venu sur terre riche d’où Il nourrissait ses disciples ….Et quand dans la Bible (la parole) il est écrit que jésus était semblable aux pauvres , humble et aucune chose n’attirait les regards sur LUI donc ….LUI qui a quitté sa royauté , ses richesses célestes a tout quitté pour venir sur terre comme un simple homme ..Cela aussi demande réflexions ! Une nuit cherchant la vrai vérité suppliant Dieu dans ma prière j’ai entendu MA PAROLE et TOI !!! se répéter , toutes questions comme toutes réponses se trouvent dans la PAROLE ..Que Dieu vous bénisse au nom de Jésus ..Amen

    • Raphaël Charrier

      Oui tu as raison ! L’apôtre Pierre considérait lui-même que sa plus grande expérience spirituelle était à placer sous l’autorité de l’Ecriture !
      2 Pi 1. 19

  • Bruce

    Bonjour cher frère, j’ai lu avec attention votre article et je trouve ça excellent. Je partage votre point de vu du début à la fin. Vous avez donné beaucoup d’exemple concernant vos points de vus doctrinaux directement tirés de la bible ou des théologiens que vous citer. Par contre, pour une personne qui ne connait pas Madame Meyer, comme moi, vous avez donné très peu d’exemple de sa théologie. Du coup, ma question est pourquoi vous citez très peu des sources concernant la théologie de Madame Meyer ? Peut-être que vous laisser libre cours aux gens d’aller se renseigner à ce sujet, dans ce cas, je comprend la démarche. Sinon, en ne citant que très peu des références la concernant, j’ai tendance à penser que vous exposez beaucoup et surtout votre point de vu à savoir, je ne suis pas d’accord avec Madame Meyer. Je tiens juste à souligner encore et insister que par rapport à votre exposé de la foi, de Jésus, etc. Nous pensons la même chose. Merci pour votre article car comme vous l’avez rappelé ci-haut, qu’on doit dénoncer « les faux enseignements » comme l’a fait Paul. Que Dieu vous bénisse

    • Raphaël Charrier

      Bonjour Bruce, merci pour l’encouragement !
      Je fait référence à des articles qui font des évaluations de ses livres, et vous pouvez trouver tous les jours ses podcast sur le Net. Comme sa théologie est très connue, je me suis plus concentré sur l’analyse que sur la citation.

      Aussi, j’ai fait très attention dans mon titre, je donne mes raisons personnelles, à des gens qui connaissent aussi le personnage public.

      MAis je reconnais, que si les informations sont abondantes en Anglais, il n’y en a pas beaucoup en Français. Je vous encourage quoi qu’il en soit à l’écouter si vous voulez vous faire votre avis directement.

      J’espère que ma réponse est satisfaisante. Merci pour l’encouragement !

      Fraternellement,

      • Bruce

        Merci beaucoup. Votre article est vraiment très encourageant. Merci pour votre réponse

  • Francis

    Bonjour,

    J’ai lu votre article sur Joyce Meyer et j’avoue que j’ai été assez surpris de sa teneur et en particuliers des accusations plus ou moins gratuites concernant son enseignement biblique ou son modèle de réussite se substituant à celui du Christ comme unique modèle.
    Honnêtement, je trouve cet article déplacé même si je peux comprendre les intentions bienveillantes de son auteur. Je suis moi même chrétien, ayant fait des études de théologie très poussées et étant actuellement en Doctorat en Communication Internationale, n’avoir pas compris vos critiques. Cela fait des années que je suis Joyce Meyer via le site Top Chrétien que ce soit par ses vidéos que par ses sujets de méditation, et je n’ai trouvé rien qui puisse corroborer de tels propos. Elle a été en ce qui me concerne un instrument d’encouragement dans ma dynamique de foi! C’est un avis personnel et je vous l’accorde.
    Cependant, permettez-moi d’attirer votre attention sur la pédagogie divine dans l’utilisation de ses instruments. Sans remettre en cause votre liberté d’expression, Dieu utilise n’importe qui pour faire connaître son plan de Salut et son nom, même si ses intruments sont imparfaits. Si il a utilisé Paul ou Moïse pour enseigner ou diriger son peuple dans le désert au vue de leur passé respectif, c’est pour une bonne raison. Qui êtes vous pour juger de cette façon Joyce Meyer? Que savez-vous des plans divins qui s’accomplissent à travers cet instrument dont Dieu se sert pour accomplir ses desseins? Je vous invite à prendre de la hauteur et à considérer l’amour Divin dans sa globalité et dans sa liberté à utiliser des instruments qui à vos yeux humains et limités pour paraissent dangereux en termes d’enseignement biblique, mais en l’occurrence ne l’est pas du tout, quand son message a été bien compris. Ce dernier se fonde sur une approche en théologie pratique et moderne de l’enseignement biblique. Beaucoup d’hommes bibliques ont été très riches et ont été des hommes de pouvoir comme Daniel et Joseph. Leur situation n’a jamais été un obstacle à leur amour pour Dieu dans sa plus fidèle expression! Par ailleurs, Le brigand sur la croix sauvé à l’extrême minute de sa vie en est l’illustration la plus parfaite de l’œuvre du salut pour l’homme. Le salut par la foi et rien que par la foi. Avait-il été baptisé dans une église? À t’il fait ses prières 5 fois par jours? Payait il sa dîme régulièrement? Rien de tout cela! Donc de grâce, ayez en vous les sentiments d’amour divin et respecter l’œuvre divine qu’il accomplit par ses instruments qu’il choisit, non d’après nos critères, mais en fonction de sa vision divine infiniment plus objective que la nôtre, comme je respecte votre droit à la critique sur un instrument divin imparfait, certes, mais qui a le mérite de prêcher la Parole. S’il fallait être irréprochable pour travailler pour Dieu, cela se saurait depuis le début l’histoire de ce monde. C’est loin d’être le cas quand on a bien compris la vie de David, de Samson, voir d’Abraham pour ne citer que ceux là et qui ont commis de graves erreurs, certes mais qui n’ont pas été disqualifiés pour la mission que Dieu avait en réserve et en particuliers pour chacun d’eux. « La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent toi le vrai et ceux qui sont appelés… » Commençons par connaître ce vrai Dieu et ses méthodes avant de juger ses instruments…

    • Raphaël Charrier

      Bonjour, merci pour votre commentaire.
      Effectivement, vous avez tout à fait comprit ma position : Je crois en l’autorité normative et fonctionnelle de la Bible, et à sa christocentricité. C’est mon présupposé. Du coup, effectivement, tout doit être évalué par rapport à Christ.

      Merci d’avoir fait l’effort de comprendre mes intentions !

      Vous avez raison aussi de rappeler que Dieu dans sa souveraineté peut utiliser qui il veut pour parler (même d’une ânesse – sans faire de blague douteuse- cf.No. 22. 28) !
      Mais vous serez d’accord de reconnaitre que ce n’est pas la norme. Dieu veut que ceux qui enseignent la Parole vivent selon les satandars que, lui, fixe (1 et 2 Tim et Tite). Dieu veut des instruments sanctifié entre ses mains, et ça c’est la norme je crois.

      Vous l’avez remarqué, j’ai fait particulièrement attention à ne pas attaquer son train de vie. C’est justement mon but ! Je ne sais pas ce qu’elle fait de son argent dans le secret, et je pourrais bien être plus consumériste et matérialiste qu’elle ! Nous avons le même divin banquier à qui nous rendrons des comptes pour chaque centime dépensé. Si un serviteur de Dieu a un jet pour l’utiliser pour aller prêcher le plus souvent la Parole de Dieu aux peuples non-atteints par l’Evangile, je lui paie le plein et fait Stewart !

      Pour ce qui est de l’approche homilétique, voici un article que j’ai publié qui précise ma compréhension du rôle de la prédication dans l’Eglise. J’espère qu’il vous aidera à bien comprendre ma position :http://leboncombat.fr/12-raisons-dadherer-a-la-predication-textuelle-suivie/

      Merci pour vos remarques qui m’aident à être plus précis. Bonne continuation dans vos excellentes études.

      Fraternellement,

      • Francis

        De rien, je vous en prie. C’est tout à fait normal. Même si je comprends votre position, avec Dieu, il n’y a pas de norme en la matière, en termes d’instrument. C’est sa liberté en revanche de nous demander de suivre sa Parole par la Foi. Le salut par les œuvres est une pure hérésie! Si la sanctification est le parcours de tout chrétien, l’instrument dont Dieu se sert soit pour sa mission, ou soit de manière ponctuelle peut avoir n’importe quel profil. Les grands hommes qui étaient consacrés dès le sein maternel ne sont plus d’actualité. Donc ce n’est pas à nous de juger de la sainteté ou pas de l’instrument, mais au contraire de s’inquiéter de notre relation personnelle avec Dieu où il nous demande d’être saint, parce qu’il est Saint lui-même. C’est toute la différence entre votre point de vue et le mien. Merci par ailleurs pour le lien!
        Fraternellement,
        Francis.

        • Avec tout le respect que je vous doit, si les prophètes de l’Ancien Testament avait adopté votre approche (“ce n’est pas à nous de juger de la sainteté ou pas de l’instrument, mais au contraire de s’inquiéter de notre relation personnelle avec Dieu”), David ne se serait jamais fait reprendre et ne se serait jamais repenti, et les multiples avertissements des prophètes contre les faux prophètes (du type Elie avec les 800 prophètes de Baal, 1 Rois 18, ou Jérémie avec le faux prophète, Jérémie 28) ne devraient pas être dans les Ecritures.

          Justement si, cher Francis, l’ont doit se préoccuper de la sainteté de l’instrument. Aux yeux de Dieu, le résultat n’est rien si la méthode est entachée de péché et de fausse doctrine. Nous servons le Dieu qui sépare les vases nobles des vases d’un usage vil (Rom 9), et je tiens à vous rappeler qu’en matière de faux prophètes, les “fruits” revendiqués par beaucoup dans les commentaires devraient en réalité être des fruits doctrinaux avant tout.

          Notre série est profondément légitime. La théologie Word of Faith fait de Dieu un pantin. Les messages de Mme Meyer sont certes subtils, mais sont entachés de cette pensée et contaminent l’Eglise de Dieu. Elle ne s’est jamais repentie de ses faux enseignements, malgré de multiples remarques qu’elle recoit depuis plus d’une vingtaine d’année.

          Oui discernons, et examinons, et prévenons ceux qui nous entourent.
          Car c’est là notre devoir de chrétien.

    • Meril

      Merci pour votre commentaire sensé. Je vous rejoins sur ce point…L’auteur de cet article cherche à justifier son opinion en exagérant la situation et en donnant une interprétation particulière de quelques bribes prises à escient. Ce que je trouve malhonnête..

      • Bonsoir,

        Je ne veux pas répondre à la place de Raphaël quant aux citations qu’il emploie. C’est son article, et il ne manquera pas de vous répondre. En ce qui me concerne, j’ai écrit un autre article sur le mouvement auquel Joyce Meyer appartient (que vous retrouverez ici) dans lequel je cite des sources audio, vidéo, et écrites complètes.

        Je crois que, si vous voulez critiquer nos articles, c’est la bonne démarche à adopter (regarder au sources que nous citons et comment nous interagissons avec). Le seul problème c’est que là vous vous livrez à une appréciation gratuite que vous n’étayez pas, puisque vous ne commentez pas les sources que nous utilisons.
        C’est dommage.

        Mais un demi-point quand même 🙂 car votre commentaire se focalise sur ce qui constitue le fond du sujet, plutôt que de vociférer avec la majorité des critiques qui ne savent que dire « ‘faut pas juger!! »

        Guillaume

  • michel

    N’importe quoi ces analyses. Quand on doute, vaut mieux priez et demandez à Dieu le discernement ! Que Dieu nous pardonne!

    • Raphaël Charrier

      Merci pour votre commentaire… et vos arguments !
      De mon côté, aucun doute, je vous rassure. Et ma compréhension de l’avis de Dieu me semble clair dans sa Parole.
      Tout est dit de mon côté, bonne continuation !

  • EnfantDeDieu

    Et aussi parce que c’est une femme, les femmes n’ont pas le droit d’enseigner.

    Une vérité qui n’est malheureusement appliquée que dans un seul courant du protestantisme.

    • vick 14

      .je me demande bien jusqu’à aujourd’hui dans quel verset biblique est il clairement signifier que la femme ne doit pas prêcher.nous avons tous le droit de devenir enfants de Dieu et disciples de Jésus tant que nous le recevions comme unique Seigneur et Sauveur,et qui dit disciples de Jésus dit porteur de la bonne nouvelles annonciateur de l’Évangile.alors je ne voit pas pourquoi… besoin d’une preuve biblique s’il vous plait…

    • Cocoricooooo et ce courant du protestantisme, c’est le vôtre, je suppose ? 😉

      Réjouissez-vous, Eli, vous n’êtes pas le seul à n’avoir pas fléchis le genou devant baal ;)))

      d’autres chrétiens (de plus en plus rares je l’admets) appliquent encore ces préceptes et ils ne fréquentent pas forcément les mêmes lieux de cultes, je pense à certains baptistes, à certains pentecôtistes (parfaitement, oui), aux frères Darbys, et certainement d’autre que je ne connais pas.

      Fraternellement.

      • Raphaël Charrier

        Merci !

    • Raphaël Charrier

      Effectivement, c’est un sujet avec de grands enjeux. Personnellement, je recommande le livre de Claire Smith : http://www.xl6.com/articles/9782358430371-le-projet-bienveillant-de-dieu-pour-elle-et-lui

      Fraternellement,

  • « Ce que cette personne n’avait pas compris, c’est qu’elle n’avait pas besoin de se changer.
    Elle avait besoin d’être transformée, renouvelée, purifiée, lavée par la puissance du Saint-Esprit lui-même. Puiser ses forces dans sa propre chair, dans l’auto-persuasion, pour se sortir du péché ne conduit qu’à l’échec et la désillusion. »

    Vous avez tout résumé. Félicitations et merci pour votre article qui dit les choses clairement et avec sagesse sans verser dans la critique nauséabonde.

    • Raphaël Charrier

      Merci !

  • Elodie

    Juste 1 mot à dire : Amen

    Que de vérité et de discernement
    Merci
    Qu’il est encourageant de voir des frères et soeurs qui s’appuie réellement sur la parole de Dieu

    • Raphaël Charrier

      MErci !

  • claire

    Quelle honte pour les évangéliques de se tirer dans les pattes sur les réseaux sociaux. La Bible dit : ne jugez pas et vous ne serez pas jugé, ne condamnez point et vous ne serez pas condamné, absolvez et vous serez absous.
    Dieu connait toute chose et il fera justice lui même. Vous devriez passer du temps dans la prière plutôt que de juger sans même connaître personnellement la personne. Vous ne vous rendez pas compte du tort que ce genre d articles nous fait.

    • Raphaël Charrier

      Merci pour votre commentaire. Vous avez raison, Dieu se fera justice lui-même.
      Je vois que vous savez aussi juger comme moi 🙂
      Je dirait que ce texte que vous citez, vous devaient l’interpréter aussi au regard du reste des écritures.
      Dès le temps des apôtres, l’Evangile était attaqué. Le Nouveau Testament lui même est en grande partie constitué de lettres des apôtres, de jugements contre les faux enseignants de leur époque (1 Jn ; Héb ; 2 Co ; 2 Tim). Interessant non ?
      Nous pourions croire que c’était leur prérogative ? Ils le recommandaient à l’Eglise (cf. les épitres cités) Et bien non ! Sinon, nous ne nous appèlerions même pas « évangélique » !

      Bonne continuation à vous !

  • Bonsoir,
    Merci pour cette article. Souvent je me demande s’il faut donner des noms. Jésus et les apotres n’hésitaient pas. Qui suis-je pour le faire ? Et plus loin, qui d’autre pour le faire ?

    Ses livres sont ceux qui se vendent le mieux. Une fois qu’une personne en a acheté un, elle revient acheter le deuxième, puis le 3ème (idem sur Internet). Et idem pour une poignée d’autres ‘auteurs’.

    Mais la personne se raproche-t-elle de Dieu ? Ou devient-elle ‘accro’ aux ‘messages égocentriques’ de ces livres (vidéo-écrit Internet) ?

    La personne parle-t-elle de Jésus-Christ ou de Joyce Meyer ?

    Avertir est souvent très mal compris …………….

    Et nous sommes si vite tous enclin à l’idolâtrie, tous. Parfois, elle est plus diffuse, plus subtile.
    Se laisser enseigner par l’unique enseignant : Jésus, au travers des évangiles semblent être une prouesse ENORME en 2015 (et dans l’histoire aussi). Si souvent, nous lisons la Bible au travers des yeux d’autres … comme si nous nous étions mis une sorte de ‘réserve’ : nous sommes incapables de comprendre la Bible, qu’en dit tel ou tel. Ce matin encore, le choix de croire entre l’enseignement de La Bible ou de croire l’enseignement ‘généralement admis’ et généralement reconnu comme véridique ……………………..

  • segueni

    vous dite n’importe quoi, tes propos ne sont aucunement fondés, voilà tu es là, tu fais rien pour la Gloire Dieu, mais tu es là pour là pour critiquer et attaquer les oints de Dieu, joyce, et Benny Hinne et autre…. ces oints apporte des milliers d’âmes perdues à la connaissance de christ, pendant que vous et des autre que vous sont la pour détruire, bravo pour tes œuvres sataniques…

    • Segueni,

      Vous nous accusez de dire n’importe quoi alors que nous citons des sources et documentons nous affirmations au moyen de références aux sermons de J. Meyer et d’autres.
      Soit vous n’avez pas lu les articles, soit vous êtes en train de nous accuser faussement.

      Prenez le temps de lire et de considérer nos arguments avant d’affirmer que ce que l’on écrit est faux ou que tel ou tel est l’oint de Dieu. Ayez du discernement, cher monsieur.
      Guillaume

      • cazalis

        bien répondu. Ces frères et sœurs doivent être frappés d’aveuglement et le diable n’est pas là ou ils pensent qu’il est!! ouvrez votre bible et lisez la parole au lieu d’écouter des faux-prophètes et d’en faire des héros!! ils ne travaillent que pour leur gloire et leur argent, mais en tout cas pas pour Dieu.

    • Raphaël Charrier

      Sagueni,
      concerant B. Hinn, je me demande bien à quel « Christ » vous faites réference…

      • SEGUENI

        monsieur RAPHAËL CHARRIER, je crois au christ authentique. à l’évangile de la puissance, tout à fait l’opposé de ta croyance

  • Ouckene André

    Merci à vous. » L’amour ne se réjouit pas de l’injustice,mais il se réjouit de la VERITE « . Paul,comme beaucoup d’autres personnes qui n’ont eu d’autres soucis premier que celui de voir la vérité triompher,a aussi payé le prix fort …Vous partie de cette catégorie de personnes qui se soucient du  » salut de la multitude ».  » Si je cherchais encore à plaire aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ « …

    • Raphaël Charrier

      Bonjour, merci beaucoup pour l’encouragement !
      Nous essayons de conserver l’amour et la vérité ensemble !

      Fraternellement,

  • Yannick vitickat

    J ose dire qure Meyer est plutot conduite par l esprit de Mamon, l amour de l argent. etc… =C est tout de meme etonanat que elle concentre ses energies a ne delivrer que des messages de prosperite. Est ce tout ce que Dieu a a dire a son peuple. Nulle part dans l Evangile l on a pu donner de tels messages. Bien au contraire, l on donne des exhortations qui nous stimulent en nous la repentance, la foi, la recherche primordiale du Salut. Le reste des choses materielles s en suivromt.

  • Retenons d’abord les exhortations de 2 Timothée 2 : 14 et 23, et 1 Timothée 6:4 ! qui nous recommande d’éviter les discours vains et les disputes de mots, ainsi que celle de Marc 9:40…  » Qui n’est pas contre Moi est pour Moi. »

    Ne croyez-vous pas que les chrétiens feraient mieux de combattre le véritable Ennemi au lieu de passer leur temps à chercher la paille dans l’œil du voisin… trop souvent pour cacher la poutre du nôtre… ou à faire le travail des anges : n’oublions pas que ce sont LES ANGES de Dieu qui sépareront l’ivraie du bon grain…

    Alors, qu’on aime… ou qu’on n’aime pas, Joyce Meyer… ce n’est pas là la question… Mais jepense à David qui n’a jamais voulu porter la main sur Saül parce que celui-ci servait au nom de Dieu (l’oint du Seigneur !)… et pourtant, il aurait eu de vraies bonnes raisons de le faire… autrement plus graves que ce que nous lisons là !

    Je lis : « je tente d’être juste SELON LES ÉLÉMENTS DONT JE DISPOSE » !
    et aussi : « D’une manière générale… selon MA compréhension des écritures, JE crois que…. « …
    Comme éléments éprouvés, c’est bien mince !

    La Bible nous demande aussi de reconnaître un arbre à ses fruits… Je suivrai volontiers votre parcours, Monsieur Charrier… espérant un jour voir que vous savez, vous(!), parler de votre repentance, de vos erreurs de parcours… plutôt que de reprocher à d’autres de ne pas le faire… Avons-nous le droit de plonger ainsi dans l’intimité spirituelle d’une personne pour juger son comportement ? Savez-vous ce qu’elle vit dans le secret de sa chambre, avec son Dieu ????

    Et bon.. On pourrait revoir chaque terme et ligne.. mais on rentrerait dans de » vaines disputes de mots » !

    • Lou

      Merci Krys!

      • onil

        merci, car vous au moins on sent que vous êtes conduits par l’esprit

  • Sandrine M

    Bonjour,
    Tout d’abord je trouve votre article très intéressant et utile pour nous aider à discerner les faux enseignements ( très subtils en séduction en effet ).
    J’ai cherché un message de Joyce dans lequel elle cite la bénédiction accordée à Abraham et dont nous pouvons nous saisir aujourd’hui ( bénédiction accompagnée du fameux « si « ) . On peut d’ailleurs trouvé cet enseignement sur Top chrétien dans la section « formations ». http://www.topchretien.com/topformations/view/formation/pensees/
    Joyce ne dit pas qu’il nous faut obéir à Dieu et y réussir en tout temps si l’on veut être bénis: mais que notre coeur doit le désirer . C’est en partie cela mettre Dieu en premier et marcher avec Lui. D’ailleurs Joyce ne dit pas que nous devons obéir en tout temps mais  » marcher habituellement avec Dieu ». (selon Gen 17/1) Elle ajoute que si nous n’y parvenons pas  » Jésus est fidèle et bon pour nous pardonner. »
    Je n’ai pas épluché les autres thèmes sujets à polémique mais sur celui-ci je me demande qui tord les paroles de qui ? Bien sûr je serai prudente désormais , demandant au Seigneur la sagesse en écoutant Mme Meyer puisqu’elle secoue à ce point le monde évangélique, mais je le serai aussi par rapport à tout ce dont on l’accuse.

    • Bonsoir,

      Merci! 🙂 🙂 🙂
      Enfin un commentaire qui répond sur le fond et qui chercher à vérifier les sources que nous présentons C’est tout à votre honneur Sandrine et je ne peux que vous recommander et vous féliciter pour votre démarche qui, à titre personnel, me met du baume au coeur.

      Notre démarche n’est pas de crier à qui veut l’entendre que nous sommes les meilleurs, mais d’amener les personnes à réfléchir. Et c’est clairement ce que vous avez fait en allant vérifier les propos de Joyce Meyer et en invoquant des sources. 🙂

      Je ne vais pas répondre à la place de mon collègue Raphaël Charrier, auteur de cet article, mais je me demande s’il a seulement invoqué la source que vous citez? Il vous répondra certainement lui-même.

      Quant à moi, comme je l’ai indiqué dans un autre commentaire, j’ai écrit un autre article sur le mouvement auquel Joyce Meyer appartient (que vous retrouverez ici) dans lequel je cite des sources audio, vidéo, et écrites complètes (cf. point 8).
      Pour moi, c’est sans appel. Je vous laisse vous faire votre opinion, et n’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez encore des objections.

      En Christ,
      Guillaume

    • Raphaël Charrier
  • CHETOUI Jean Pierre

    La bible ne dit-elle pas certains sont de Paul d’autres de Jean ….. mais moi je vous dis qu’importe pourvu que l’Evangile soit annoncé. Elle ne parle pas de la manière de l’annoncer, or c’est le procès auquel nous assistons à cette tribune. La manière ne nous plaît pas alors nous rejetons en bloc. Nous aurons tous des comptes à rendre sur la manière dont nous avons jugé les autres parfois un peu trop rapidement. Je ne suis pas partisan moi-même de ce genre de prédicateurs, mais au lieu de perdre notre temps à nous quereller il y a du travail et des besoins autres pour les perdus.

    • onil

      merci frère

  • CHETOUI Jean Pierre

    Pourquoi nous détruire mutuellement alors qu’il y a de vrais ennemis de l’Evangile qui agissent impunément pendant ce temps. Ce qui compte dit Jésus c’est le Fruit d’une oeuvre, l’arbre sera reconnu à son fruit et rien d’autre.
    1 Corinthiens 4:6
    C’est à cause de vous, frères, que j’ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d’Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit, et que nul de vous ne conçoive de l’orgueil en faveur de l’un contre l’autre.

  • Jean-Pierre AWU

    Bonjour, moi je pense qu’au lieu de publier cet article qui est accessible au monde entier et non même pas le corps du Christ seul, vous devez plutôt lui faire part de ses erreurs et de ses insuffisances, vous la sauverez et vous sauverez aussi ses fans et vous même vous auriez fait votre devoir de chrétien. C’est ce qui différencie le corps du Christ du monde, nous devons œuvrer tous dans une complète communion pour qu’apparaisse la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ.

    • Jean-Pierre, croyez bien qu’elle s’est faite reprendre depuis des années, et qu’elle est très au fait des controverses qu’elle suscite, comme d’ailleurs l’ensemble des représentants de Parole de Foi.
      Elle persévère cependant dans son faux enseignement, et ne s’en repent pas.

      Voilà l’une des principales raisons pour lesquelles tout moyen d’exposer le danger de l’enseignement de ce mouvement sont légitimes.

    • cazalis

      Vous avez surement raison mais en attendant qu’elle veuille bien corriger ses erreur et s’humilier devant Notre Seigneur il faut avertir les lecteurs des dangers qu’ils courent en l’écoutant (elle et autres Benny Hinn…). C’est aussi notre devoir de chrétien d’avertir son frère des dangers qui le guettent. Que Dieu vous bénisse

  • Pas besoin de publier. Bonjour aux responsables. Je regardais ‘ma bouille’ (mon avatar), c’est par terrible comme ‘look’ ! 🙂 Comment est-ce qu’il serait possible de remplacer ceci :

    http://0.gravatar.com/avatar/6b5bcd2b65f693bad8310e2215550587?s=75&d=monsterid&r=G

    par cela

    https://bereenne.files.wordpress.com/2014/11/boire-le-the-1038.jpg?w=300&h=222

    Merci d’avance ! 🙂

    Et est-ce qu’il est possible de reprendre vos articles (avec le nom de l’auteur, du blog, etc)

    Soyez tous bénis.
    Béréenne attitude

    • LOL 🙂 C’est à toi de changer ton avatar via gravatar.
      Oui, tu peux reprendre nos articles, dans la mesure où tu indiques d’où ils viennent par un lien. Pour une question de référencement google, on apprécierait que tu ne les reprennes pas en entier, mais que tu n’en mentionnes qu’une partie et que tu renvoies les lecteurs qui veulent lire en entier sur notre blog.

      Bien à toi

      • Pour les articles, je faisais ainsi avant. Mais 2 ans après, un site avait fermé, un autre était devenu privé, un troisième avait supprimé plus de la moitier de ses articles. Donc, le blog s’est retrouvé avec plusieurs ‘moitier d’articles’ et un lien qui donnait ‘dans le vide’ pour lire la suite ….

        … je ne vais pas reprendre de ‘moitier d’article’.

        Mais merci quand même de la proposition

        • On n’a pas prévu de fermer!
          Mais si tu veux reprendre l’article en entier, on ne s’y oppose pas.
          Mets juste un lien qui renvoie vers l’original.

          Bien à toi.

  • Vignand Gilles

    J’ai souvent écouté les prédications de Joyce Meyer sur ensegnemoi.com
    Il se peut que vous ayez raison, mais je n’arrive pas à le voir.
    Cependant, je suis fortement attaché à la Parole de Dieu, et elle m’a toujours préservée des dérives.
    La Bible dit des faux prophètes : « Vous les reconnaitrez à leurs fruits » Moi, je cherche avant tout à marcher par la foi, ce que j’ai bien souvent du mal à faire, je m’aime trop, si je puis dire ainsi, et ma victoire est quand je ne crains pas le regard des autres, car je sais bien que je suis pécheur.
    Je crois qu’à l’avenir, je serai plus prudent, et plus attaché encore à la Parole de Christ. Merci !

    • Gilles,

      Votre commentaire vous honore. Et nous remercions le Seigneur d’avoir pu être un instrument pour alerter votre conscience et votre bon sens. Merci beaucoup pour votre réaction.

      En Christ,
      Guillaume

  • Titi

    vous avez suprimer mes commentaire parce que ça vous fait mal!! Vous n’êtes qu’un pauve type qui veut avoir un peu de popularité pour n’importe quoi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Regardez-vous dans le mémoire un peu !!! salop de psychopathe!!!

    • De quoi parlez-vous? Et pourquoi nous insultez-vous?
      Un prochain commentaire insultant et la possibilité de commenter vous sera retirée.

      • cazalis

        ma réponse s’adressée à Titi qui se permet d’insulter. Je pense m’être trompée de personne pour la réponse. Je suis tout à fait d’accord avec vous d’autant que j’ai regardé cette femme sur le web pour la première fois aujourd’hui et qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend être.

    • cazalis

      et vous vous dites chrétien!!!!! c’est par vous que parle diable et c’est pour cela que vous ne voulez pas voir la vérité!!un homme de cœur ne parle pas comme vous! honte à vous car vous insultez ,le Seigneur.

  • Christian BOMO

    Est ce que vous ne faites pas aussi une confusion entre la grâce et la bénédiction? La grâce est imméritée comme vous le relevez très bien dans Ephésiens 8:2: « C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Par contre la bénédiction est toujours conditionnée. De Deuteronome 28 où Dieu conditionnera sa bénédiction à la célèbre : « Si tu obéis à la voie de l’Eternel ton Dieu,en observant et en mettant en pratique tous ses commandements…tu seras béni dans la ville , tu seras béni dans les champs… », au nouveau testament lorsque Jésus conditionnera certaines récompenses à nos attitudes par exemple dans son sermon sur la montagne Mathieu 5 1 à 12 et dans Luc 6:35 « Aimez vos ennemis faites du bien et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du très haut et toujours dans Luc 6:37″…Donnez il vous sera donné,absolvez et vous serez absous:on versera dans votre sein une bonne mesure,serrée,secouée,et qui déborde;car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. »

    • Christian, la distinction que vous faites entre grâce et bénédiction est arbitraire. Le traitement de ce sujet nécessite bien plus qu’un court commentaire comme vous le faites ici, et malheureusement je manque de temps.

      Sans rentrer dans les détails, toute bénédiction divine est une grâce : Dieu ne nous doit rien à part l’enfer que nous méritons, et tout ce qu’il nous donne est le fruit de sa miséricorde, même quand une clause de conditionnalité y est associée.
      Cette conditionnalité que vous relevez en Deut 28 est associée à des promesses générales, qui plus est des promesses terrestres de l’Alliance Mosaïque, elle même conditionnelle.
      Par “promesses générales”, j’entends “des promesses dont l’accomplissement n’est pas systématique” : c’est juste un principe qui est indiqué, pas une relation de cause-conséquence. Le juste qui obéi est parfois éprouvé et ne voit pas forcément ces bénédictions terrestres s’accomplir. Regardez les cas de Job, Jérémie, etc.

      Qui plus est, personne n’est capable d’obéir parfaitement aux commandements de la loi. Donc, personne ne peut revendiquer obtenir quelque bénédiction que ce soit de part son obéissance. Au final, le seul qui l’a fait, c’est Christ, et il nous a obtenu ainsi les meilleurs bénédictions possibles : celles qui sont annexées à la vie éternelle en lui.

      A l’inverse, toutes les promesses de la Nouvelle Alliance sont spécifiques et sures, car Christ les a sécurisées par son sacrifice. Les bénédictions conditionnelles de l’AT sont essentiellement là pour démontrer que nous n’aurions jamais pu y avoir part en dehors de la miséricorde de Dieu.

      Croire que votre obéissance peut être bénie en raison de sa nature même, c’est oublier que vous êtes tout entier gangrené par le péché et la désobéissance. Aucun d’entre nous ne peut prétendre obtenir quoi que ce soit de Dieu, en dehors de sa miséricorde.

      Par conséquent, tout n’est que grâce, et cet article ne fait pas erreur en traitant la bénédiction comme une grâce.

      Bien à vous.

  • M

    Moi non plus, je n’irai pas et surtout pas par curiosité ; il y a bien assez à faire dans la petite sphère perso.
    Sommes-nous donc incapables de nous exhorter fraternellement les uns les autres, de porter mutellement nos fardeaux (ce qui est quand même l’accomplissement de la loi !!) pour qu’il faille que des prédicateur(ices) traversent les océans dans ce but ?
    Il faut prêcher aux chrétiens qu’ils ont besoin d’être parfaits avant de faire avancer le Royaume ?
    Le Saint-Esprit m’a rappelé que je dois être sobre afin de vaquer à ….. la prière. Et tout à cette occupation, Il opère en moi mieux que le meilleur psychanalyste ne pourrait le faire, non seulement pour mon bien mais, par répercussion pour le bien de mes semblables qui, voyant Christ en moi, pourront étancher leur soif dans le fleuve d’eau vive.

  • Kapitaniuk Delphine

    Merci les gars. A l’un comme à l’autre, pour l’article et pour les commentaires. Je n’ai pas le temps de tout lire d’un coup, mais… Keep Going.
    Soyez bénis !!

  • renArD

    Merci pour cet article très intéressant !
    Je trouve désolant de voir plein d’affiches et tracts pour Joyce Meyer dans nos chères librairies chrétiennes et sur TopChrétien. J’ai voulu lire les commentaires pour y trouver une explication, et je lis avec regret de nombreuses incompréhensions de vos lecteurs, qui peuvent expliquer qu’une publicité excessive persiste.
    Soyez encouragés dans votre foi et votre témoignage !

    • Raphaël Charrier

      Merci pour votre encouragement !

      • cazalis

        J’ai regardé la première partie du spectacle de Joyce Meyer à Paris aujourd’hui et c’était la première fois que j’écoutais cette femme. Et dès les premiers mots j’ai compris qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend être. Elle prêche l’œcuménisme (qui sera la force de la bête), elle ment en disant que sa seule école a été l’école du St Esprit et non théologique alors qu’elle a été à ,3 écoles théologiques. Elle dit textuellement « Jésus est aussi mort pour que nous puissions mener une vie abondante ici sur cette terre ». Wouah!! quel terrible sacrifice pour que nous puissions vivre notre petite vie misérable et gagner de l’argent!!elle vante sans cesse son mari et sa vie à elle. Elle se nomme elle-même « une femme aussi puissante » ainsi que son mari lui aussi « puissant ». Quel orgueil. Seul Dieu est puissant. Mais à aucun moment elle ne m’a touché en parlant de Jésus Christ mais elle en a si peu parlé….

  • Visiteur

    Joyce Meyer

    Face aux critiques : https://www.youtube.com/watch?v=9fQzOxE7s9c

    Obéissance/épreuves : https://www.youtube.com/watch?v=Hwv8aoAQVyg

    Qu’en pensez vous?

  • JEAN-PAUL

    Sans juger ou condamner qui que ce soit, parce que Dieu ne m’en donne pas le droit, je me permets tout au moins d’éprouver les messages. Et ma modeste conviction est que tout message qui s’écarte du message de la Croix éloigne forcément de Christ.
    La Croix est le cœur de l’Évangile et comme dit l’apôtre Paul : « Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse: Nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs ». (1 Cor 1:22-24). Le Seigneur nous enjoint lui-même de renoncer à nos propres vies pour le suivre. Pourtant, il me semble que le slogan de « vivre pleinement sa vie » en parfaite contradiction avec le message du renoncement à soi.

    • Bernard Reims

      Il n’y a pas de contradiction
      Vivre pleinement sa vie pour un chrétien c’est laisser la vie de Christ pleinement etre exprimée …..
      Et des fleuves d’eau vive coulent alors de son sein ……
      Ce n’est pas une vie semblable à celle d’un mort né et dont personne n’a envie

      • David Brazda

        Je rejoins ce que dit Jean-Paul, bien que tu ais aussi raison Bernard, mais il est vrai que Joyce Meyer a toujours prêché ‘le changement pour une meilleure vie’ alors que la Bible nous dit très clairement que nous sommes incapables de changer, si ce n’est en renaissant de nouveau.

        L’Évangile, la Bonne Nouvelle, c’est que Jésus est mort à notre place, et que son sang est notre rançon (bien sur, sans oublier qu’il est ressuscité !).
        Mais si, comme le dit Joyce Meyer nous pouvions changer en nous battant, à quoi donc a servit le sacrifice de Jésus sur la croix ?

        «J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.»

  • LioN.

    Excellent article !

    Voici selon moi le passage clé de l’article :
    « Ce n’est pas la Parole de Dieu qui constitue le corps, la teneur et la profondeur de l’enseignement de Meyer, mais ses méthodes étayés par quelques versets et surtout son exemple ».

    D’où l’importance d’une prédication textuelle (le texte biblique dicte le thème), qui souligne systématiquement l’œuvre rédemptrice de Jésus le Christ (faveur imméritée offerte à tout homme qui croit simplement en Jésus).

    La grâce et l’amour de Dieu nous pressent à lui obéir et à se contenter de ce que Sa main veut bien nous donner. Le but c’est notre sanctification et annoncer/manifester le royaume de Dieu (justice, piété, foi, charité, patience, douceur).

  • Bernard Reims

    Bonjour frere

    Pour faire court je ne vous poserais qu’une question .
    Lorsque vous témoignez , les gens sont ils gagnés à la prédication de Jésus et ces ames sont elles sauvées ?
    Lorsque vous imposez les mains aux malades , sont ils guéris dans le Nom puissant de Notre Seigneur ?
    Tellement facile de critiquer ……
    « on reconnait un arbre à ses fruits , a dit Jésus

    Cordialement

  • Darbon berty

    J’ai fais 4 h de route pour me rendre à la conférence de Joyce Meyer à Paris et je suis restée sur ma fin non parce qu’elle a parlé prospérité, juste parce que je n’ai rien appris de nouveau qui ne soit déjà sur internet.
    j’ai déjà écouté plusieurs enseignements d’elle via enseigne moi.com qui m’ont beaucoup édifiée.
    Je trouve dommage que vous vous attardiez principalement sur ses enseignements sur la prospérité.
    Il y a 4 ans quand j’ai choisi de suivre Christ, ses messages m’ont beaucoup encouragés, ils sont adaptées à tous publics. Les gens ont désertés les églises du fait de la « gravité, de la lourdeur des messages »comme en vous lisant; la sainteté ne parle pas à la majorité, or en lisant et écoutant Joyce, l’approche est simple et donne envie de franchir le pas pour ensuite chercher à comprendre plus en élargissant les champs d’enseignements. Le premier livre que j’ai acheté c’est  » Moi et ma grande bouche » de Joyce Meyer qui est une belle leçon de vie au quotidien, pour une positive attitude qu’on soit chrétien pratiquant ou pas.
    Je trouve que chacun utilise les versets bibliques comme ça l’arrange, et d’ailleurs, quand j’écoute les prédications des hommes de Dieu, le même verset a beaucoup d’interprétations et le nouveau chrétien peut même s’y perdre.
    Ainsi, quand vous lui reprochez qu’elle met au conditionnel « si »pour une vie prospère, j’ approuve et rejoins la réponse de « Vin Nouveau » quand il met en évidence les versets sur la prospérité, le conditionnel que je lis dans ces versets est identiques aux versets qu’utilise Joyce M. à savoir Es 1:19, Deut 13:8, Deut 28:1 où il est clairement écrit si tu fais ceci , tu auras celà et si tu ne le fais pas c’est la catastrophe.
    Voyez vous, tous maniez les versets bibliques à votre convenance.
    Tout ceci pour dire que tout est dans le bon sens; avant de donner ma vie au Seigneur, j’avais écouté plusieurs hommes de Dieu , ils ne sont pas parvenus
    à me convaincre jusqu’au jour où la simplicité des mots adressés à l’assemblé par un Pasteur à un lieu où je me suis pourtant rendue en touriste m’ont convaincue.
    Chacun apporte une pierre à l’édifice de l’oeuvre de Dieu, Arrêtons de passer du temps dans la critique intellectuelle , La simplicité du message de cette femme porte plusieurs âmes perdues.
    Critiquer sur sa fortune laisserait apparaître un fond de Jalousie qui n’est pas le fruit de quelqu’un de sanctifié. Tant mieux pour les hommes et femmes qui sont bénis.
    A paris, c’est vrai, je n’ai rien appris de nouveau sur son message, j »aime sentir la manifestation du St Esprit dans l’assistance, je n’ai pas senti l’onction déboudé ce 8 mai 2015; je m’attendais à en être ivre ce jour là Hélas
    Elle a mis l’accent sur l’unité du corps de christ, ça tombe bien.
    Enseignez le peuple de Dieu pour apporter un plus, Pour les bébés spirituels, parler sanctification « sainteté » me semble superflu, trop éloigné du pratico-pratique.
    Je trouve que les critiques comme vous les avez formulé sur Joyce hélas n’édifient personne. Dans ce monde où nous sommes envahis par l’actualité sombre, nous avons besoin des messages d’espoir !!! Que Dieu vous bénisse et vous donne la tolérance. Amen

    • Mégroz

      Je tiens à vous répondre car votre approche des choses dénote d’une authenticité qu’il faut encourager et que je comprends.Je le comprends d’autant plus que je voudrais vous dire que votre »déception » est en fait normale par rapport à la conférence puisque vous avez visiblement l’habitude de l’écouter assidûment (puisqu’elle est parvenue comme pour beaucoup d’entre nous à vous enrichir.)J’ai ressenti la même frustration, mais j’ai réalisé que cela ne venait ni d’elle ni d’un manque de qualité de son message, mais cela venait juste du fait que j’étais tellement habituée à l’écouter confortablement devant internet alors que les techniciens avaient déjà fait tous les découpages pour contribuer au confort, que de plus j’étais tant en accord avec ce qu’elle énonce qu’effectivement cela ne pouvait rien m’apprendre de plus. Par contre je n’ai pas oublié, durant cette conférence que même si je n’ai rien appris de plus , un jour elle m’a confirmé que ce que je savais déjà étais bien réél.Et, vous savez, c’est important cela aussi. En fait, un chemin se fait et la boucle se boucle, une étape est franchie et une autre doit suivre mi

  • Marc-André

    Merci pour cet article! Très pertinent!

    Pour info: Sébastien Fath a aussi commenté cet article en disant que vous vous trompez si vous dites qu’elle « ne prêche pas l’Evangile clairement ». Dommage qu’il n’aie pas plus de discernement. cf. blogdesebastienfath.hautetfort.com/media/00/00/667797478.pdf

  • Mégroz

    NON, je ne peux pas laisser dire une chose pareille car c’est vous qui êtes un danger public avec de grandes affirmations qui peuvent ôter le discernement aux gens. Déjà en affirmant de telles choses, c’est que non seulement vous parlez superficiellement de toute évidence de ce que vous ne connaissez pas à fond. Ni Joyce ni même la bible.Car vous n’écoutez pas Joyce Meyer , vous sortez les choses de leur contexte, mais même sans aller jusque là, vous n’avez jamais compris la bible car il n’est pas certain que vous compreniez même le français vu ce que vous dîtes; et encore moins que vous teniez compte de la traduction hébraïque pas plus que du contexte historique de la bible.Sinon, vous ne vous permettriez pas aussi prétentieusement d’affirmer que Joyce Meyer déforme la bible selon ce qui l’arrange. Même les intégristes légalistes qui n’ont que l’esprit étroit tout en prétendant détenir non seulement la vérité mais en plus la vérité d’un vocabulaire qui n’existait pas il y a 2000 ans ne le prétendent pas par certitude du ridicule!!! S’il vous plait, à défaut de connaissance et de sens de l’observation au moins n’ôtez pas à l’humain ce que certains se décarcassent pour lui apporter alors que vous n’avez pas souci de donner le millième. Par contre relisez la bible , même sans écouter Joyce Meyer et même si vous êtes sourd, tentez d’avoir un peu d’observation sinon de bienveillance , de foi ou de sens de l’observation. en fait tentez d’être un être humain non conditionné et surtout pas conditionné par sa prétention et non seulement vous découvrirez autre chose mais vous ne tenterez plus d’ôter à chacun cette liberté de découvrir par soi-même. Vous savez?!! Ce libre arbitre que justement Dieu nous a donné et que vous semblez prêcher tel un hypocrite alors même que vous faites tout pour l’ôter à tout un chacun.!! C’est votre idée sans preuve fondée, la preuve, je peux très exactement démontrer le contraire bien plus rapidement que vous(et moi de manière concrète, pas par des mots); vous n’avez pas le droit de tenter de conditionner les gens, laissez-les libres plutôt que de satisfaire votre égo.

  • Valérie

    J’étais méfiante moi aussi du ministère de Joyce Meyer à cause de tout ce que j’entendais autour de moi.
    Et puis, je me suis dis que je devais me faire ma propre opinion en vivant ce moment (« Viens et vois par toi-même »). Mes enfants et moi avons prié pendant 1 semaine pour que Dieu bénisse son peuple à travers notre sœur. Je suis partie avec mes deux filles et deux amis. Voici ce que nous avons vécu : « Dieu a gardé notre départ et notre arrivée pendant tout notre voyage, il a déposé un esprit de paix et de joie dans chacun de nos cœurs. Ma fille ainée a été renouvelée dans la foi et s’est réengagée avec le Seigneur, une de nos amies a été relevée dans son âme et est en route vers la guérison de son corps, j’ai reçu moi-même une parole du Saint-Esprit qui demandait à son peuple d’être un canal pour qu’il déverse sa bénédiction sur toutes les nations. »
    Alors Joyce Meyer n’est peut-être pas parfaite (je ne le suis pas non plus !), mais l’Éternel a accompagné son message par des prodiges et des miracles et c’est cela que je retiens.
    Jean 13/34-35 : « Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »
    Que la paix et la grâce de notre grand Dieu soient avec vous.

  • D berty

    Bonjour Megroz,
    Je comprend ta réaction. en te lisant, je ressens le sentiment qui t’animait quand tu as donné la réplique à Guillaume; ça ne sert à rien de t’énerver comme eux. Rassures les plutôt et garde la foi que tes conseils produiront les fruits directement ou indirectement à eux ou à d’autres.
    C’est vrai que la critique est une bonne chose, il faut qu’elle soit constructive. Plusieurs sites passent le temps à dénigrer les hommes et femmes de Dieu qui impactent les foules. Je ne sais pas si vous avez regardé un site vidéo qui critique Evan Castanou et autres en les traitant tous de Francs Ma. Vous remarquerez que ce sont des jeunes, sans vouloir cataloguer, ni blesser, juste un constat : ils ont tout vu, connaissent tout.
    Je m’explique : J’ai des neveux qui ont accepté Christ avant moi qui me croyais « bien » dans le monde. Je remercie le Seigneur de les avoir utiliser pour m’amener à Dieu.
    En effet, mes soeurs , mes parents les prenaient de « fous » radicaux qui se prenaient pour des bishops ; nous avons mangé la sanctification à toutes les sauces, il ne fallait plus faire si, il fallait rompre telle relation, leur approche est si brusque qu’ils faisaient et font toujours peur autour d’eux . Ce n’est pas celà la Grande mission, celle que le seigneur attend de nous , à savoir qu’on aille prêcher l’évangile et faire des nations ses disciples.
    Les Jeunes, Dieu merci plein de zèle je trouve ne commencent pas par la simplicité. J’ai juste constaté que mes neveux se sont vite essoufflés en mettant la barre très haute dès le début.
    A Guillaume et à ses collaborateurs qui s’inscrivent dans la critique. Je pense qu’elle n’est pas la meilleure approche pour sensibiliser les gens et les amener à Christ. Je voudrais une fois de plus vous conseiller si je peux me permettre de chercher à prêcher l’évangile autour de vous sans critiquer, ni reprocher ceux que vous voulez atteindre. Parlez aux personnes dans un langage facile à comprendre afin de les intéresser, afin de vous donner la possibilité de continuer à leur parler, laissez les cheminer. c’est une fois le public conquis que « vous allez leur mettre plein la vue » par des beaux mots au risque que le St Esprit vous arrête net.
    l’essentiel c’est d’amener les gens à accepter Christ comme seigneur et sauveur et j’espère que c’est celà votre objectif.
    J’aimerais vous voir demain Guillaume et ses deux associés prêcher l’évangile devant plus de 10.000 personnes comme Joyce le fait, c’est le défi que vous avez à relever et ceci uniquement pour la gloire de Dieu si vous voulez que le St esprit vous équipe.
    Soyez remplis des fruits de l’esprit  » Amour, patience, tempérance, miséricorde…. » Amen

  • Romeo

    Nous nageons en plein apostasie. Seigneur Jésus Christ sauve nous. Je m’adresse à ceux qui sont sincères avec le Seigneur,pas à ceux qui aime les beaux discours. Cette dame ne prêche pas le Jésus de la bible mais un autre Jésus. Cela ne m’étonne pas que beaucoup de personnes sont gagnées par ces enseignements. La bible a suffisamment de passage qui nous met en garde. Les prophéties de le bible s’accomplisse en voyant tous ces enseignants. Si les chrétiens lisaient sérieusement leur bible avec prière, ils auront discerné les vrais et les faux. Mais comme aujourd’hui on veut entendre des choses agréables. Comme tout le monde après le succes social.

  • Romeo

    2Tim 4,1 Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume,

    2Tim 4,2 prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.

    2Tim 4,3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,

    2Tim 4,4 détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.

    2Tim 4,5 Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’oeuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère.

    1Jn 4,1 Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

    1Jn 4,2 Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu;

    1Jn 4,3 et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

    A quoi sert le Saint Esprit s’est pour écouter sans discerner l’enseignement du prédicateur. Le prédicateur n’est pas Jésus Christ, le prédicateur est un humain et il peut être influencer par des mauvais esprits. La bataille est spirituelle. La chair n’a aucune force contre le péché et contre les démons. La communion avec Jésus Christ nous permet de sortir de l’erreur.

    Quand quelque parle de la part de Dieu nous avons le devoir de vérifier ce que la personne dit vrai par rapport à la parole de Dieu. Le Saint Esprit est la pour nous conduire dans toute la vérité. Et c’est Saint Esprit qui enseigne.

    Jn 6,44 Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour.

    Jn 6,45 Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi.

    Jn 6,46 C’est que nul n’a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père.

    Jn 8,31 Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;

    Jn 8,32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

    Bref lisez votre bible et demandez à Jésus Christ de vous faire voir claire au lieu d’écouter et lire aveuglement tous les enseignements d’un homme.

  • Romeo

    2.Pi 2,1 Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine.

    2.Pi 2,2 Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux.

    2.Pi 2,3 Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point.

    2.Pi 2,4 Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement;

    2.Pi 2,5 s’il n’a pas épargné l’ancien monde, mais s’il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu’il fit venir le déluge sur un monde d’impies;

    2.Pi 2,6 s’il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir,

    2.Pi 2,7 et s’il a délivré le juste Lot, profondément attristé de la conduite de ces hommes sans frein dans leur dissolution

    2.Pi 2,8 (car ce juste, qui habitait au milieu d’eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu’il voyait et entendait de leurs oeuvres criminelles);

    2.Pi 2,9 le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement,

    2.Pi 2,10 ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d’impureté et qui méprisent l’autorité. Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires,

    2.Pi 2,11 tandis que les anges, supérieurs en force et en puissance, ne portent pas contre elles de jugement injurieux devant le Seigneur.

    2.Pi 2,12 Mais eux, semblables à des brutes qui s’abandonnent à leurs penchants naturels et qui sont nées pour être prises et détruites, ils parlent d’une manière injurieuse de ce qu’ils ignorent, et ils périront par leur propre corruption,

    2.Pi 2,13 recevant ainsi le salaire de leur iniquité. Ils trouvent leurs délices à se livrer au plaisir en plein jour; hommes tarés et souillés, ils se délectent dans leurs tromperies, en faisant bonne chère avec vous.

    2.Pi 2,14 Ils ont les yeux pleins d’adultère et insatiables de péché; ils amorcent les âmes mal affermies; ils ont le coeur exercé à la cupidité; ce sont des enfants de malédiction.

    2.Pi 2,15 Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l’iniquité,

    2.Pi 2,16 mais qui fut repris pour sa transgression: une ânesse muette, faisant entendre une voix d’homme, arrêta la démence du prophète.

    2.Pi 2,17 Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l’obscurité des ténèbres leur est réservée.

    2.Pi 2,18 Avec des discours enflés de vanité, ils amorcent par les convoitises de la chair, par les dissolutions, ceux qui viennent à peine d’échapper aux hommes qui vivent dans l’égarement;

    2.Pi 2,19 ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.

    2.Pi 2,20 En effet, si, après s’être retirés des souillures du monde, par la connaissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, ils s’y engagent de nouveau et sont vaincus, leur dernière condition est pire que la première.

    2.Pi 2,21 Car mieux valait pour eux n’avoir pas connu la voie de la justice, que de se détourner, après l’avoir connue, du saint commandement qui leur avait été donné.

    2.Pi 2,22 Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier.

  • juddith

    Bonjour à tous et à toutes,

    Je suis née dans une famille chrétienne, j’ai eu la grâce d’avoir entendu la parole puissante de notre Dieu dès mon tendre enfance, j’ai pue voir la main de Dieu son secour dans le désert ou dans l’abandance à travers la vie de mes parents. Je n’ai aucune doute concernant la puissance de notre Seigneur Jésus pour tous ceux qui placent leurs regard et leurs espérances en lui. A l’âge de 16 ans, j’ai fais ce choix personnel de suivre mon Dieu et mon seigneur Jésus le restant de mes jours.
    Aujourd’hui j’ai 33 ans, Je désir lui offrir corps, âme et esprit à chaque instant de ma vie et je sais qu’il m’accordera la force de tenir bon dans les bons ou les mauvais jours!
    Mes frères et soeurs, le seigneur nous a créer à son image, en d’autre terme nous sommes l’image de Dieu! Observez autour de vous et comptempler l’oeuvre de ses mains, le ciel, la mer, les fleurs….
    Notre Dieu n’a pas été médiocre dans sa création, ne nous laisser pas tremper peuple de Dieu, il vous a sauvé à un grand prix afin de vous conduire vers le pays ou coule le miel, certe il ya le passage au travers du désert mais la manne celeste ne manquera jamais jusqu’au jour ou vous atteindrez votre terre promise, l’abondance que Christ à accompli pour vous à golgotha.
    Ne vous laisser pas troubler par des slogans contre le « message de prospérité » qui cherche à maintenir le peuple élu et choisi par le Dieu puissant à demeurer dans une vie médiocre, moyenne, tiède, Arrêtez! nous avons un papa Excellent! ses oeuvres sont gandes, magnifiques dignes de louange et d’adoration.
    La vie n’est pas chaque jour rose, c’est un chemin étroit, nous pouvons être éprouvé par toutes sortes d’épreuves: maladie, disparition d’un être cher, difficulté dans nos finances…. si nous tenons bon et que nous gardons les yeux fixés sur Jésus, alors il transformera notre deuil en sujet d’allégresse, nous expérimenterons sa joie sa paix qui dépasse toute intélligence, il se servira de nos situations pour manifester sa gloire à ce monde qui n’a point d’espérance. Si vous vous armez du fruit de l’esprit et vous lui abandonnez vos situations complètement totalement sans essayer de vouloir « l’aider » de quelconque manière par ces petits raccourcis (mensonges, fraudes…) à ce moment vous donner l’accès au Dieu de Gloire de se manifester dans vos vies, vous serez alors le sel, la lumière de ce monde! On ne vous reconnaitra pas par vos beaux discours, le monde c’est y faire aussi mais par les fruits dont vous portez et qui reflètent notre Dieu.
    Malheuresement beaucoup trop de chrétiens se conforment facilement au monde présent, acceptent facilement le compromis avec la parole de Dieu et s’étonnent de ne pas vivre les promesses de Dieu, fruistrés par leurs situations, ils accusent et méprisent ceux qui ont choisi le chemin étroit difficile et de faire face à l’opposition du diable qui persévèrent dans la foi en attendant le secour de leur Seigneur! Même nos frères et soeurs persécutés dans les pays difficiles expériment la Gloire de Dieu! Ecoutez bien leurs témoignages ne vous arrêtez pas sur le mot persécution!
    Ne faisons pas d’amalgame, il n’est pas là question de devenir SUPER-RICHE, égoïste, le monde on a déjà de ces personnages là! mais tout simplement de vous laisser transformer, renouveller par Jésus afin de devenir son INTENDANT, celui à qui il va confier ses ressources, une maison adapté pour acceuillir les orphélins, les veuves, une voiture adéquate pour emmener un groupe de jeunesse à un rassemblement bref la liste est longue. Il vous appeler pour le servir et c’est lui qui vous donnera les moyens si je peux dire les talents selon votre capacité d’obéissance à sa parole.
    Personnellement j’ai été fortement béni par l’enseignement de notre soeur Joyce Meyer à un moment ou ma vie traversait le désert, l’Esprit de Dieu qui habite en moi comme chaque enfant de Dieu atteste son enseignement et mon âme à retrouver la paix. A plusieurs fois, sa prédication vient completer ou affirmer ce que le Seigneur a déjà mis dans mon coeur. Si vous êtes tourmenté par un enseignement, demander à son esprit de vous guider, et si vous êtes sincère et honnête avec vous même alors l’esprit de Dieu vous montrera le chemin. Jésus est le chemin la vie et la vérité.
    Soyez bénis peuple de Dieu!

  • juddith

    La suite de mon commentaire,
    Soeur juddith

    Ne vous laisser pas troubler par desslogans contre le « message de prospérité » qui cherche à
    maintenir le peuple élu et choisi par le Dieu puissant à demeurer dans une vie médiocre, moyenne, tiède, Arrêtez! nous avons un papa Excellent! ses oeuvres sont gandes, magnifiques dignes de louange et
    d’adoration.

    La vie n’est pas chaque jour rose,c’est un chemin étroit, nous pouvons être éprouvé par toutes sortes d’épreuves: maladie, disparition d’un être cher, difficulté dans nos finances….si nous tenons bon et que nous gardons les yeux
    fixés sur Jésus, alors il transformera notre deuil en sujet d’allégresse, nous expérimenterons sa joie sa paix qui dépasse toute intélligence, il se servira de nos situations pour manifester sa gloire à ce monde qui n’a point d’espérance. Si vous vous armez du fruit de l’esprit et vous lui abandonnez vos situations complètement totalement sans essayer de vouloir « l’aider » de quelconque manière par ces petits raccourcis (mensonges, fraudes…) à ce moment vous donner l’accès au Dieu de Gloire de semanifester dans vos vies, vous serez alors le sel, la lumière de ce
    monde! On ne vous reconnaitra pas par vos beaux discours, le monde c’est y faire aussi mais par les fruits dont vous portez et quireflètent notre Dieu. Malheuresement beaucoup trop de chrétiens se conforment facilement au monde présent, acceptent facilement le compromis avec la parole de Dieu et s’étonnent de ne pas vivre les promesses de Dieu, fruistrés par leurs situations, ils accusent et méprisent ceux qui ont choisi le chemin étroit difficile et de faire face à l’opposition du diable qui persévèrent dans la foi en attendant le secour de leur Seigneur! Même nos frères et
    soeurs persécutés dans les pays difficiles expériment la Gloire de Dieu! Ecoutez bien leurs témoignages ne vous arrêtez pas sur le mot persécution! Ne faisons pas d’amalgame, il n’est pas là question de devenir SUPER-RICHE, égoïste, le monde on a déjà de ces personnages là! mais tout simplement de vous laisser transformer, renouveller par Jésus afin de devenir son INTENDANT, celui à qui il va confier ses ressources, une maison adapté pour
    acceuillir les orphélins, les veuves, une voiture adéquate pour emmener un groupe de jeunesse à un rassemblement bref la liste est longue. Il vous appeler pour le servir et c’est lui qui vous donnera les moyens si je peux dire les talents selon votre capacité d’obéissance à sa parole. Je ne vous parle pas de votre salut car cela repose uniquement de votre foi en Jésus Christ! Mais de tout ce que vous pouvez accomplir pour lui ici bas, pendant votre pèlerinage, la moisson est grande peuple de Dieu. Je l’aime trop pour rester oisive en attendant d’aller au ciel.
    Soyons terre à terre, comment voulez vous donner un peu à manger à votre voisin si votre figo est vide! comment voulez vous aller partout dans le monde annoncer la parole vivante sans aucun moyen! même dans votre propre ville, l’esprit vous demandera de quitter le nord pour allez au sud pour prêcher l’évangile, il vous faufrait au minimum, un vélo, prendre un bus, ou une voiture pour vous y rendre! Qu’allez vous faire si vous ne disposez pas d’un centime pour payer le bus! c’est là ou l’on commence à exercer le MINISTERE de l’ APPITOYEMENT sur soi, le découragement!
    Dieu vous aime et désir vous sauver mais aussi vous bénir afin que vous devenez aussi une SOURCE de bénédiction!

    Personnellement j’ai été fortement béni par l’enseignement de notre soeur Joyce Meyer à un moment ou
    ma vie traversait le désert, l’Esprit de Dieu qui habite en moi comme dans chaque enfant de Dieu atteste son enseignement et mon âme à retrouver la paix. A plusieurs fois, sa prédication vient completer ou affirmer ce que le Seigneur a déjà mis dans mon coeur à travers sa Parole. Si vous êtes tourmenté par un enseignement, demander à son esprit de vous guider, et si vous êtes SINCERE et HONNETE avec vous même alors l’esprit de Dieu vous montrera le chemin. Jésus est le chemin la vieet la vérité.
    Soyez bénis peuple de Dieu!

  • Sophie Bouchard

    Bonjour à vous tous! Moi, ce qui me dérange vraiment c’est qu’elle enseigne tout court….j’accepte qu’elle puisse enseigner les femmes mais à des hommes, cela me dérange beaucoup. Qu’est ce qu’on fait avec ce que Paul dit quand il dit que les femmes ne doit pas enseigner…désolé. mais pour moi ce verset et clair et ne peut être interprété… Alors j’aimerais savoir sur quoi elle s’appuie pour pouvoir enseigner à des hommes …

    • Noémie Nzuzi

      Que faites-vous de ce verset « Allez, faites de toutes les nations des disciples (…), et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit » (Désolée mais Dieu n’a pas précisé de sexe lol).
      Sérieusement, je peux vous assurer que Joyce Meyer n’est pas et ne sera pas la seule femme à prêcher la Bonne Nouvelle dans le monde tant pour les hommes que pour les femmes.
      Dans Jean 20 : 1, lorsque que Jesus est ressuscité ce n’est pas un homme qui l’a trouvé mais bien Marie de Magdala. Jesus lui a demandé dans Jean 20:17 « (…) va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu ». Jesus a donné le devoir à Marie de prévenir les disciples de Dieu qu’il a été ressuscité, il ne l’a aucunement demandé à l’un de ses disciples qui plus est etaient tous du sexe masculin… La femme avait eu le devoir de propager la Bonne Nouvelle celle qui dit que Jesus est ressuscité ! Tandis que Paul (simple homme) donne des conseils, Jesus (Fils de Dieu) prescrits et donne des devoirs ☝️.
      S’il vous plaît, apprenons à prier pour avoir l’esprit de vérité et de discernement, d’autant plus lorsqu’il s’agit de ce qui est spirituel.

      Amicalement, Noémie.

      • Daniel

        Amen amen

      • Thynnah

        Que Dieu te bénisse. Parfois je me demande si une femme prêche la bonne nouvelle à quelqu’un et que cette personne accepte suivre Jésus, Dieu refusera -t-il sa répentance parce que c’est une femme qui l’a évangélisé?? Cherchez aussi le contexte dans lequel Paul a pu dire ces mots. Un texte sortie de son contexte devient un prétexte… Que le Saint Esprit nous éclaire..

  • H.P.

    Je ne suis pas d’accord avec tout ce que vous dites. Vous essayez de la salir mais j’ai trouvé chez elle tout ce que vous prétendez ne pas avoir trouvé. Je suis catholique mais ELLE a ranimé ma foi et pas par de fausses paroles.
    Les évangiles ne sont que des interprétations de toute façon. Elle ne travaille par pour elle mais pour Dieu. Je vous trouve pathétique.

    • Raphaël Charrier

      Bonjour HP,
      Merci pour le compliment.
      Je constate par vos propos que vous n’avez pas bien lu mon article, car il n’affirme pas que JM ne dit que des bêtises…
      Du coup, je suis curieux de savoir avec quoi vous êtes d’accord dans cet article?
      Cordialement.

  • Hermann à OUAGA

    Bonjour, D berty
    Votre dernier écrit est tout à fait admirable!
    je reconnais en vous quelqu’un qui a l’Esprit de Jesus-Christ. C’est tellement reposant de lire de telles façons de dire les choses.
    Puisse l’Esprit vous équiper toujours, vous avez un Don formidable, et cela fera grandir la communauté qui a bien besoins de l’authenticité.
    Stay Blessed

  • Safia Kanelis Belbachir

    que Dieu vous bénisse !!!!!! Homme de foi, je culpabilise à cause de ma colère, de ma dépendance à fumer des cigarettes et du cannabis. au fond j’ai peur de perdre ce que Dieu et Jésus christ m’ont donner.. je manque de patience je me remet tout le temps en question, si quelqu’un me demande penses tu que tu irais au Paradis je répondrais non pas faute de ne pas vouloir mais de ne pas faire correctement les choses bien que je n’aspire cas ça …

  • Noémie Nzuzi

    Je trouve que c’est assez désolant de devoir chercher autant de points négatifs dans le but de discréditer une brebis de Dieu. Nulle personne sur cette terre (y compris moi-même) ne sait pourquoi Dieu a souhaité que Joyce Meyer puisse venir en France pour la première fois. Cessons de voir et d’entendre avec des yeux charnels mais soyons spirituel afin de prier et avoir l’esprit de discernement et de vérité. Si vraiment les œuvres de cette femme étaient contraire à l’Evangile et empêcheraient les Hommes d’être sauvés en Christ, je peux vous assurer que Dieu aurait mit fin à tout ca. S’il vous plait n’oubliez pas que nous sommes des simples Hommes et que seul l’Eternel Dieu des armés a le pouvoir de donner comme de reprendre.

    • Daniel

      Je suis parfaitement d’avis avec toi ma soeur Noemie.

    • David Brazda

      Je suis absolument d’accord avec cet article.

      Pour résumer avec mes mots, la Bible nous apprend que nous sommes misérables (le mot est faible) et incapables d’êtres bons, et qu’il n’y a que par la foi que nous pouvons être justifiés grâce à Jésus qui a payé notre rançon.

      D’après Joyce Meyer, on peut devenir meilleurs si on se bat, si on prend exemple sur Christ (les rares fois où elle mentionne Christ d’ailleurs), si on réussi à trouver la source de notre problème pour la combattre…
      En gros, le sacrifice de Jésus n’était pas vraiment utile puisque je peux me débrouiller tout seul.

      Je rappelle que l’Évangile, c’est « la Bonne Nouvelle ».
      La Bonne Nouvelle, c’est que Jésus m’a justifié par son sang sur la croix, moi qui suis INCAPABLE de changer par moi-même.
      Je n’ai JAMAIS, mais absolument JAMAIS, entendu ou lu quoi que ce soit de Joyce Meyer annonçant l’Évangile de Jésus-Christ.

      Alors permets-moi de te dire que non, Dieu n’a pas souhaité que Joyce Meyer soit en France.
      Il l’a permit, oui, parce que Dieu est souverain, mais Dieu ne permet-il pas aussi le péché ? Est-ce pour cela qu’Il le souhaite ?

    • David Brazda

      Je suis absolument d’accord avec cet article.

      Pour résumer avec mes mots, la Bible nous apprend que nous sommes misérables (le mot est faible) et incapables d’êtres bons, et qu’il n’y a que par la foi que nous pouvons être justifiés grâce à Jésus qui a payé notre rançon.

      D’après Joyce Meyer, on peut devenir meilleurs si on se bat, si on prend exemple sur Christ (les rares fois où elle mentionne Christ d’ailleurs), si on réussi à trouver la source de notre problème pour la combattre…

      En gros, le sacrifice de Jésus n’était pas vraiment utile puisque je peux me débrouiller tout seul.

      Je rappelle que l’Évangile, c’est « la Bonne Nouvelle ».

      La Bonne Nouvelle, c’est que Jésus m’a justifié par son sang sur la croix, moi qui suis INCAPABLE de changer par moi-même.

      Je n’ai JAMAIS, mais absolument JAMAIS, entendu ou lu quoi que ce soit de Joyce Meyer annonçant l’Évangile de Jésus-Christ.

      Alors permets-moi de te dire que non, Dieu n’a pas souhaité que Joyce Meyer soit en France.

      Il l’a permit, oui, parce que Dieu est souverain, mais Dieu ne permet-il pas aussi le péché ? Est-ce pour cela qu’Il le souhaite ?

      «Si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !
      Est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.» Galates 1:9-10

    • David Brazda

      Je suis absolument d’accord avec cet article.

      Pour résumer avec mes mots, la Bible nous apprend que nous sommes misérables (le mot est faible) et incapables d’êtres bons, et qu’il n’y a que par la foi que nous pouvons être justifiés grâce à Jésus qui a payé notre rançon.

      D’après Joyce Meyer, on peut devenir meilleurs si on se bat, si on prend exemple sur Christ (les rares fois où elle mentionne Christ d’ailleurs), si on réussi à trouver la source de notre problème pour la combattre…
      En gros, le sacrifice de Jésus n’était pas vraiment utile puisque je peux me débrouiller tout seul.
      C’est contraire à l’Évangile.

      Je rappelle que l’Évangile, c’est « la Bonne Nouvelle ».
      La Bonne Nouvelle, c’est que Jésus m’a justifié par son sang sur la croix, moi qui suis INCAPABLE de changer par moi-même.

      Je n’ai JAMAIS, mais absolument JAMAIS, entendu ou lu quoi que ce soit de Joyce Meyer annonçant l’Évangile de Jésus-Christ.
      Alors permets-moi de te dire que non, Dieu n’a pas souhaité que Joyce Meyer soit en France.

      Il l’a permit, oui, parce que Dieu est souverain, mais Dieu ne permet-il pas aussi le péché ? Est-ce pour cela qu’Il le souhaite ?

      «Si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème ! Est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.» Galates 1:9-10

  • Thynnah

    Je vous remercie pour toutes vos explications. J’évite toujours de juger, car comme Christ l’a dit dans sa parole, nul n’a le droit de juger un élu de Dieu. J’ai pris soins de lire votre publication et je crois que toi et Joyce vous vous rejoignez à bien des endroits. Si moi, je sonde un peu les enseignements de Joyce, elle ne centre pas tout sur elle. Si du moins elle le faisais, je pense que reprennant l’exemple que vous avez donné sur l’apôtre Paul qui demandait aux membres de l’église de Corinthe de l’imiter dans la mesure où il ressemblait à Christ, et nous qui avons été rachetés au même titre que l’apôtre, ne pouvons nous pas exhorter les brebis que Dieu nous a donné de faire de même? Je crois aussi que dans la mesure où nous servons le même maître, c’est très important que quand nous trouvons des failles dans le minstère d’un confrère ou consoeur, la meilleure manière de les combler à mon humble avis est d’approcher cette person et lui expliquer notre point de vue à propos du sujet. Nous ne devons pas devenir un tribunal public pour juger cette affaire au vue et au su de tout le monde. De plus, ce sont les païens qui agissent de la sorte et ne donnons pas l’occasion aux gens du monde de se moquer de nous. Comme le dit on souvent, « le linge sale se lave en famille ». Si peut être après avoir discuté du sujet avec l’intéressé et celui ci n’a pas pris garde à vos conseils, là, je suppose que ce serait bienséants de mettre en garde le peuple de Dieu. Nul n’est parfait dans le corps du Christ, si ce n’est Christ lui même. Nous qui le suivons, ne disons jamais des vérités parfaites. Car personne ne peut connaître la pensée de Dieu. Que nous le voulions ou non, si même l’Esprit Saint nous dirige, nous égarons parfois. l’Apôtre Paul pouvait dire, le bien que je veux faire, je ne le fais jamais parce que le mal est attaché à moi. Je pense que Joyce pour sa part et même vous, cherchez simplement à faire du bien au corps du Christ. Que Dieu nous aide à rester dans sa volonté.

    Merci à vous! je vous aime de l’amour de Christ Jésus.

  • christ justice

    que la paix du seigneur soit avec nous, a mon humble avis je pense qu’il n’y pas d’évangile de prospérité comme disent tant de personnes mais au contraire, un évangile qui rend prospère a tous égards simplement. ça ne servira en rien se mettre en ligne pour vouloir discréditer son confrère ou consœur alors qu’il serait profitable pour le royaume se rapprocher de lui pour le lui en parler

  • Yassy

    this is ridiculous, not even sad…
    if you are better than her, why dont you start your ministry and make people follow you?
    Cant you see how you are hiding behind Joyce Meyer to make people know you? shaaame on you!

  • annabella deshant

    « Je me présente à vous

    Mme Annabella Deshant

    je suis particulier française .

    je suis la 36eme femme reconnue en 2012 comme prêteuse particulier française du

    Cour de cassation – Arrêts

    Cour de cassation

    Article L. 12-5, alinéa 2, du code de l’expropriation

    Non renvoyée au Conseil constitutionnel

    Alinéas 3 et 4 de l’article 662 du code de procédure pénale

    Irrecevabilité

    Alinéas 3 et 4 de l’article 662 du code de procédure pénale

    Irrecevabilité

    Article 35 quater de la loi du 29 juillet 1881

    Non renvoyée au Conseil constitutionnel

    Articles 222-22, 222-27, 222-28, 222-29, 222-29-1, 222-30 et 222-31 du code pénal

    Non renvoyée au Conseil constitutionnel

    Article 88 du code de procédure pénale

    [Internet Audience]

    je viens par ce message vous faire part de mes offres de prêt. Je suis prêteur certifié et j’exerce dans ce domaine depuis 1995 . Je me suis lancé dans ce secteur sous conseil de cadres financiers Cet secteur d’activité me permet toute fois d’aider les personnes dans le besoin et la bonne gestion de mon capital . J’octroie des prêts à toute personne désirant une aide financière. Ceci est un prêt entre particulier avec des conditions bien simples et précises pour ce fait certaines dispositions sont prises pour le bon déroulement de la procédure. Mon taux d’intérêt sur toute la durée de ce prêt est de 2% et le remboursement se fait mensuellement Si toute fois vous êtes intéressé, contactez moi: annabelladeshant@gmail.com

  • Lord Karim Oguma

    Cher Influent individuelle,

    Nous sommes ravis que le voyage de votre vie, vous a conduit à la découverte de notre organisation.

    Peut-être que vous avez rencontré un de nos membres dans la chair. Ou peut-être pas; nous apprécions l’anonymat. Nous voyons et savons tout comme le berger voit et sait tout le troupeau, nos yeux de peering sur les masses afin d’identifier toute menace. Nous sommes les porteurs de nouvelles aubes, les gardiens de l’espèce humaine. Nous sommes la Pyramide, l’oeil, la lumière, l’Eternel. Nous sommes les Illuminati.

    Pendant des siècles, notre organisation a séparé les personnes d’influence politique, financière ou culturelle exceptionnelle du troupeau, et les bergers établi comme de l’espèce humaine. Peut-être que vous avez déjà fait vos preuves dans ces domaines. Pour cela, les Illuminati vous félicite officiellement. Votre dévouement donne de l’espoir pour nous pour l’avenir de l’espèce humaine.

    Si vous souhaitez poursuivre votre demande, contactez-nous par e-mail ci-dessous: illuminatiorjotar@gmail.com ou appelez au: 22555366828. comme vous le savez déjà nos emplacements USA Grande-Bretagne et d’autres pays, nous avons pas MENSION.
    Cordialement,

  • Cosette

    Bonjour,

    Je suis victime d’une arnaque bancaire 7445,00 EUR et j’ai été remboursé puis dédommagé grâce au relation de mon mari.

    E- mail : lesidanier@francemel.fr / lesidanier@outlook.fr

    Je suis sans profession actuellement (Mère au foyer) un monsieur a pris contact via ABRITEL avec moi pour louer mon appartement en corse courant janvier 2016. Il m’a dit travailler sur un bateau et je lui ai envoyé son contrat de location par mail avec ces infos : NOM: Daniel ESHUNKWU & Pamela ESHUNKWU ADRESSE: 66th, AVENUE AGOSTINO NETO ROAD, AIRPORT RESIDENTIAL AREA, ACCRA, NUMÉRO DE TÉLÉPHONE: +233 (382) 59 7932.Puis il m’a expliqué qu’il avait loué une maison et annulé sa réservation. Il me fera donc parvenir un chèque de banque de son ancien propriétaire et je devais reverser la différence par virement. Le chèque de banque a été crédite sur mon compte et j’ai payé par virement la différence. Le fraudeur n’est pas venu à la date prévue ce qui m’a alerté. Mais trop tard, le chèque de banque était un faux et a été redébiter et mon virement validé. J’ai eu le fraudeur au tél 1 fois : Il avait un accent ghanéen (Je dirais type Sénoufo), homme entre 30-40 ans. J’ai déposé une plainte à la gendarmerie et la police mais sans succès. J’ai également demandé réparation auprès de ma banque en invoquant le défaut de responsabilité : « Il appartient à la banque, responsable contractuellement de la tenue des comptes de ses clients, de s’assurer de la régularité des transactions et des titres de paiement avant d’effectuer ses opérations ; en outre si le principe de non-ingérence reconnu au banquier lui interdit de rechercher les raisons des opérations effectuées par ses clients, ce principe n’exclut pas son devoir de vigilance ; […] mais la banque s’est désengager puisque j’étais moi-même l’émettrice. J’ai donc informé finalement mon mari de la situation qui a pris contact avec un de ses ami de l’immigration ghanéenne relation tissé lors de ses voyages il y a bientôt 3 ans à qui il a tout expliqué et envoyer toutes les informations complètes ainsi que les différents échanges de mail afin que ce dernier soit arrêter et poursuivit par la justice. Après deux mois d’attente et de cavale environ ce dernier a été arrêté et nous avions été remboursés en plus d’un dédommagement. Si vous êtes victime d’arnaque comme moi ou d’une arnaque par internet, une arnaque par webcam, une arnaque de prêt entre particulier ou encore toute autre arnaque et que vous préférez gardez le silence et souffrir en cachette pour éviter la honte dans votre famille vous faites comme de rien n’était et pourtant vous souffrez dans votre âme et conscience adressez-vous à lui et confiez-vous , il vous aidera à mettre la main sur votre escroc et vous aidera dans les procédures pour récupérer votre argent perdu en plus d’un dédommagement.

    E- mail : lesidanier@francemel.fr / lesidanier@outlook.fr

    Cordialement Cosette …

  • Michaël T.

    Un article très intéressant, et on sent toute la prudence de l’auteur. Je partage votre avis sur cette femme, et souhaitais vous encourager ! Merci !

  • petithomme

    quand on regarde plus attentivement, tous ces messages qu’on retrouve dans les boutiques chrétiennes sous forme de CD , DVD, livres etc.. écrit par des Meyer, Joel Osteen ,Benny Hinn et de nombreux autres (on les compte plus tellement ils sont nombreux!) tout tourne autour du bien-être!!c’est dingue! il suffit de lire quelques titres du genre « ta meilleure vie maintenant! » » Devenir Riche en 7 étapes »  » des miracles tous les jours » « la bénédiction 365J par an » tous ces titres pompeux me gonflent, désolé du terme, et ce qui me dérangent d’autant plus c’est qu’ils se mettent eux en avant, toujours des gros plans sur leurs visages dans ces bouquins! c’est devenu des genre de « pasteurs superstars » alors que Jésus n’avait aucune réputation! Ce merchandising « Chrétien » est un filon en or et certains ont comprit qu’il y a de l’argent à se faire sur le dos des Chrétiens, en leur vendant tout et n’importe quoi, en faisant payer des entrées à des séminaires (paris tout est possible), en ayant aucune honte de faire des demandes incessantes de dons (genre Benny Hinn à Paris qui disait : faites un don! mais ne prenez pas d’enveloppe si c’est pour donner 20€, mettez au moins 800€!! et quelques minutes plus tard: donner donner 8000€, je veux que les gens donnent 8000€!! …choquant mais vrai et certains incrédules se laissent berner!ce sont des escrocs!!ils veulent de l’argent? qu’ils aillent bosser à côté! nul part dans la bible il y a des pasteurs qui vivent sur le dos des autres en attendant les dîmes et les dons !! vous imaginez Jésus vous vendre l’évangile??eh ben moi non

    • C’est du christianisme New Âge ! 99% de New Âge, 1% de christianisme!

  • Yvette CHARTIER

    Salut à toutes et à tous

    J’ai été victime d’une arnaque et une personne m’a aidée et j’ai été remboursée

    E-mail : interpol.division.oclcc@gmail.com / interpol.division.oclcc@outlook.fr

    Je me nomme Yvette CHARTIER, Je suis Française, j’habite à LYON Rue Sainte-Catherine et je me suis fait arnaquer par une personne que j’ai rencontrée en France lors d’un dîner. En effet je suis fille unique d’une famille jadis très heureuse. Après la mort de mes parents dans un accident de circulation, j’ai donc bénéficié des actions que mon papa avait dans certaines entreprises Française et Canadienne. Le 26 Mars 2016 lors d’un dîner dans le Restaurant Neuvième Art de Lyon Rhône, j’ai fait la connaissance d’un certain Mr Dallas K. Hillman, célibataire très mignon, élégant et romantique. Il m’avait dit qu’il était Franco-ivoirien et faisait le commerce des objets d’arts. Je vous avoue que ce Monsieur m’a séduit et très rapidement je suis tombée amoureuse. Il m’informa ce soir-là que le lendemain qu’il allait effectuer un voyage en Afrique pour la collection des objets d’arts et qu’il devrait rentrer en France après deux semaines. C’est comme ça que nous avions gardé contact. Tous les soirs il m’appelait et nous discutions souvent sur Skype. C’est un Monsieur qui a gagné ma confiance en moins d’une semaine, en qui je rêvais construire ma vie de couple. Un soir après notre conversation au téléphone, il me rappela vers trois heure de matin et me faisait comprendre qu’il a été victime d’un cambriolage dans son appartement et qu’il n’avait plus d’argent et que les cambrioleurs ont tous emporté, même sa carte bancaire et me demanda de lui venir en aide et qu’à son retour en France qu’il rembourserait. Aveuglé par l’amour que j’éprouvais pour lui, j’ai commencé par lui envoyé de l’argent par Western Union. Il m’a pris au total 67800 euros avant que je ne me rends compte que c’était un imposteur, escroc qui créait des histoires pour me soutirer de l’argent. En réalité ce Monsieur était ivoirien et appartenait à un réseau d’escrocs de haut niveau qui opère en Europe. Leur mode d’action consiste à gagner la confiance des honnêtes citoyens. Après cette étape il confit les coordonnées des victimes à un autre réseau basé en Afrique qui rentre en contact avec les victimes pour se faire passer comme étant la vraie personne et qui arrive à vous soutirer de l’argent. C’est ainsi que je suis rentée en contact avec l’Interpol de France pour déposer une plainte. Ses derniers ont rapidement pris contact avec leurs homologues de l’Afrique notamment l’Inspecteur Général DIDIER BUCCHO qui coordonne les activités de l’Interpol depuis L’Afrique. Grace aux différents mails que j’ai échangés avec eux, contact téléphonique et les bordereaux de transfert de fonds, ce réseau d’escrocs a été démantelé et j’ai été remboursée. C’était comme si je venais de renaître. Je sais que des milliers de personnes se font arnaquer tous les jours. Alors si vous êtes victime d’une arnaque sur internet, arnaque au sentiment, arnaque bancaire ou toute autre forme d’arnaque contactez les éléments de l’Interpol (Office Centrale de Lutte Contre la cybercriminalité), ils sauront vous aider à mettre la main sur votre escroc et engager la procédure de remboursement.

    E-mail : interpol.division.oclcc@gmail.com / interpol.division.oclcc@outlook.fr

    Cordialement Yvette CHARTIER

  • HybridHuman

    Cet article est juste stupide! Premièrement, écrire un article pour rabaisser quelqu’un n’est pas de Dieu. Si vous ne l’aimez pas, libre à vous, mais aucun besoin d’un article comme celui-là, Joyce Meyer n’est quand même pas un faux prophète! Deuxièmement, le fait qu’il y ait beaucoup de « SI » dans les discours de Joyce Meyer montre bien qu’elle est encrée en Dieu. Il y a tellement de pasteurs qui prêchent que Dieu est amour et qu’Il vous bénira quoi qu’il arrive! C’est FAUX! Dieu est un Dieu jaloux et c’est aussi un Dieu qui punit, qui détruis et de qui on ne se moque pas; Vous m’avez l’air d’être un de ces chrétiens qui pensent que le péché et la désobéissance n’ont aucun impact sur la bénédiction…. C’est bien ça le problème aujourd’hui.

  • Bruno Sagbo

    Elle est une femme et Dieu a interdit à une femme d’enseigner dans l’Eglise. tu n’as pas fait cas de ça donc tu approches le fait qu’elle enseigne et tu as noté 4 fautes dans ses enseignements alors que de milliers de pasteurs dehors là font les mêmes fautes. En conclusion tu es dans le même rang qu’elle. Si elle va en enfer toi même tu iras avec qu’elle.

  • PONTHIEUX

    Bonjour chères victimes d’arnaque sur internet

    Je viens de m’apercevoir que je viens de faire l’objet d’une arnaque sur internet.

    Je m’appelle Elisabeth PONTHIEUX, en octobre passé j’avais répondu à une annonce pour louer un CHALET à la Clusaz en Haute-Savoie. C était un grand CHALET. Nous avons échangé de nombreux mails pour vérifier la fiabilité de l’annonce. J’avais aussi vérifié l’existence du CHALET et ensemble avec l’agence immobilière nous nous sommes convenus sur le mode paiement via Homeaway. Après cette vérification nous avions signé le contrat de location et mon fils a effectué le virement pour tout notre groupe d’une somme de 6800€ et nous devrions intégrer 24h après le règlement. Depuis ce jour plus rien tous les contacts sont coupés jusqu’au 20 Novembre où je suis retourné sur internet et a constaté que c était une arnaque dénoncée depuis peu. C’est au nom de Anne De La doucette,J ai essayé de joindre également Homeaway, impossible de les joindre. J’ai gardé tous les mails et documents de règlement pour porter plainte à la CELLULE REGIONALE de REPRESSION CONTRE la CYBERCRIMINALITE (CRRCC) la plus proche de moi qui m’a aidée à mettre la main sur cet escroc grâce à un MANDAT D’ARRET et j’ai été remboursée grâce a la procédure judiciaire. J’exhorte tous ceux qui ont été victimes d’avoir le courage de porter plainte pour arrêter la saigné.

    E-mail : crrcc@outlook.fr / crrcc@europamel.net

    Cordialement Mme Elisabeth PONTHIEUX

  • PONTHIEUX

    Bonjour chères victimes d’arnaque sur internet

    Je viens de m’apercevoir que je viens de faire l’objet d’une arnaque sur internet.

    Je m’appelle Elisabeth PONTHIEUX, en octobre passé j’avais répondu à une annonce pour louer un CHALET à la Clusaz en Haute-Savoie. C était un grand CHALET. Nous avons échangé de nombreux mails pour vérifier la fiabilité de l’annonce. J’avais aussi vérifié l’existence du CHALET et ensemble avec l’agence immobilière nous nous sommes convenus sur le mode paiement via Homeaway. Après cette vérification nous avions signé le contrat de location et mon fils a effectué le virement pour tout notre groupe d’une somme de 6800€ et nous devrions intégrer 24h après le règlement. Depuis ce jour plus rien tous les contacts sont coupés jusqu’au 20 Novembre où je suis retourné sur internet et a constaté que c était une arnaque dénoncée depuis peu. C’est au nom de Anne De La doucette,J ai essayé de joindre également Homeaway, impossible de les joindre. J’ai gardé tous les mails et documents de règlement pour porter plainte à la CELLULE REGIONALE de REPRESSION CONTRE la CYBERCRIMINALITE (CRRCC) la plus proche de moi qui m’a aidée à mettre la main sur cet escroc grâce à un MANDAT D’ARRET et j’ai été remboursée grâce a la procédure judiciaire. J’exhorte tous ceux qui ont été victimes d’avoir le courage de porter plainte pour arrêter la saigné.

    E-mail : crrcc@outlook.fr / crrcontrecybercriminalite@yahoo.com

    Cordialement Mme Elisabeth PONTHIEUX

  • morelleisabelle

    Bonjour, je viens moi-même de faillir me faire arnaquer sur facebook, et croyez moi, dans la logique je suis prudente, mais c’est vrai il faut tenir compte de la situation de chacun. Voilà, je viens de me séparer il n’y a pas très longtemps, donc je suis très fragile, et d’avance je suis une personne qui aime le dialogue. je vous explique, je fais des jeux comme beaucoup et il y a un homme au nom de Alxandre Fournet qui me demande en ami, j’ai regardé le profil, il était avec une petite fille, tout m’a paru normal, nous avons sympathisé et au bout d’une petite semaine, pour lui c’était déjà les grands amours… et il a commencé a me demander 500€, que je n’ai pas donné, et ensuite c’était pour une recharge de téléphone, ensuite gros problème d’argent il devait voir son oncle en grèce, là il lui a donné un chèque qu’il me demande d’encaisser et lui renvoyer l’argent, Je n’ai pas marché dans sa combine, puisque je n’avais rien. et à chaque fois que je refusais il insistait et se serait presque mis en colère. et depuis, plus rien, mais deux autres hommes sont venus à la charge, EMANUEL PEDRO et GENESE LAPIERRE. pour Mr. E. le coup de foudre, l’héritage de plus de 650 000€ qu’il doit être partit chercher en ce moment, et le dernier depuis 2 jours, qui insiste , donc du coup je lui est aider a lui preter près de 15000 € et jusqu’a maintenant il ne ma pas encore rembourser mon argent envoyer, qui ne paraissent pas réelles. Tout cela pour vous dire oui n’importe qui peut tomber dans le panneau. J’ai été alerté par une amie de jeux qui a reconnu le profil du dernier Mr. G. je suis tombé de haut. C’est elle qui m’a parlé de votre site sur des Arnaques Africaine. Ce sont des gens de bon cœur, qui se plaisent à faire le bien aux personnes sensibles.Je remercie ma copine de m’avoir aider a contacter ses personnes qui tracer les plans pour ses escrocs et ont finir par me rembourser tout mon argent qui etais perdu Sur la demande de mon amie .J’ai compris la leçon, et à l’avenir je ferais attention.
    Si quelqu’un se trouve dans des dificulter comme moi je vous pris de prendre contact avec eux de toute urgence.

    Emails : cyber-anti-fraude@outlook.fr / celluleinterpolmondial@europe.com

  • Safia Keroum

    Je suis algérienne chrétienne, je peux vous dire qu’en Algérie Joyce Meyer est un encouragement pour tous ces Algériens chrétiens qui n’ont pas d’églises et qui sont encouragés et fortifiés dans leur foi par les exhortations de cette servante de Dieu. Je suis choquée de voir tant de critiques envers le ministère de Joyce Meyer, vous les français vous êtes d’un orgueil incroyable, occupez-vous de vous oignons au lieu de calomnier une femme de Dieu qui fait l’oeuvre de Dieu selon la volonté de Dieu et non pas selon votre théologie à deux balles. Vous êtes trop formatés.