Voici comment le chrétien doit considérer son travail

Voici une importante citation du théologien néerlandais Herman Bavinck sur la relation que le chrétien est appelé à entretenir avec son travail :

Sans aucune oeuvre de notre part, nous sommes libres de travailler et de faire des œuvres bonnes, sachant que “notre travail dans le Seigneur n’est pas en vain”. Si nous voulons prospérer dans notre travail, nous devons être libres de toute “justification par les oeuvres”.

Nous ne pouvons pas nous sauver par notre travail, et si nous utilisons nos œuvres comme moyen pour apaiser nos inquiétudes au sujet de notre sécurité et notre bien-être, notre travail nous tuera spirituellement aussi bien que physiquement. […] Nous sommes déjà justifiés en Christ. Strictement parlant, il n’y a rien de “rédemptif” dans notre travail.

Une fois que nous avons cessé de nous justifier à travers notre travail, cependant, nous sommes libérés pour honorer Dieu dans notre travail en tant que partie intégrante de notre discipulat chrétien et de notre sanctification.

Le travail honnête demeure une vocation noble et respectable dans laquelle nous devons utiliser les dons de Dieu dans la création, dans la société, et en nous-mêmes pour le louer. Voila tout ce qui compte. Par conséquent, Labora ad Dei gloriam maiorem (Travaillons pour la plus grande gloire de Dieu).

 

 

 

Herman Bavink on the Christian Life, Chapter in Work and Vocation, John Bolt

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Marié et père d'une jeune famille, je me passionne aussi pour la théologie. Mes intérêts particuliers sont la continuité/discontinuité entre les testaments, la théologie de l'alliance, le christianisme historique (crédo / confessions / catéchisme), et la pertinence de tous ces sujets pour l'église d'aujourd'hui. "Vous avez tout pleinement en lui" - Colossiens 2:10