La correspondance entre la transfiguration et la crucifixion

Il y a une étonnante correspondance de contrastes entre l’événement glorieux de la transfiguration et l’événement honteux de la crucifixion. Les commentateurs Davies et Allison font les observations suivantes :

 

« Le récit de la transfiguration a, en quelque sorte, un jumeau remarquable dans le récit de l’exécution de Jésus (27.32-54). Dans l’un, une épiphanie privée, un Jésus exalté, vêtu de vêtements scintillants, se dresse sur une haute montagne et est accompagné de deux géants spirituels d’autrefois. Tout est lumière. Dans l’autre, un spectacle public, un Jésus humilié, dont les vêtements lui ont été arrachés et séparés, est suspendu sur une croix et accompagné de deux criminels notoires. Tout est ténèbres. »

Dans l’un la déclaration de l’amour du Père, dans l’autre la manifestation de sa colère.

 

 

Pascal Denault est pasteur de l’Église évangélique de St-Jérôme. Il est titulaire d’une Licence (BA) et d’un Master en théologie (ThM) de la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Pascal est l’auteur des livres Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia), Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme), et The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2013, Solid Ground Christian Books).