Revue critique du Traité d’athéologie de Michel Onfray

Michel Onfray est probablement l’athée français le plus médiatique, et celui qui communique le plus au sujet de son athéisme.

En 2005, il écrit le Traité d’athéologie, un plaidoyer sans détour contre la religion et une critique virulente du monothéisme.

Étant donné que la défense rationnelle du christianisme, en particulier et de l’existence de Dieu en général est l’une de mes passions en tant que philosophe chrétien, je me suis engagé dans une réponse critique à son important ouvrage, corrigeant les distortions, évaluant ses arguments, et offrant des contre arguments pour soutenir l’existence de Dieu, la fiabilité de la Bible, l’historicité de Jésus de Nazareth, la cohérence du christianisme, et bien d’autres sujets abordés par Michel Onfray.

Ma revue est désormais complète, disponible en 12 parties relativement courtes sur le site de l’Association Axiome.

Voici les liens:

 

– Partie 1 – Le croyant est-il bête et méchant?

– Partie 2 – Avis de recherche sur les arguments théistes et athées

– Partie 3 – Le problème du mal: “contorsions métaphysiques” pour le chrétien?

– Partie 4 – “Tout est-il permis ?” : l’objectivité de la moralité et l’existence de Dieu

– Partie 5 – “La vérité (ou pas) dans le collimateur” : sophisme génétique, dysfonction cérébrale, et naturalisme auto-réfutant

– Partie 6 – “Moins catholique et plus chrétien que le Pape” : sophisme épouvantail, catholicisme, et l’évangile

– Partie 7 – “Venir du ciel sans tomber des nues” : inspiration de la Bible, canon, et variations textuelles

– Partie 8 – “Hormis toutes nos preuves, il n’y a aucune preuve” : inventer un débat impossible sur l’existence de Jésus

– Partie 9 – “Confusion matérielle” : la matière, l’immatériel, et le matérialisme

– Partie 10 – “Guerre ouverte ?” : la science et la religion

– Partie 11 – “Interdiction d’interdire ?” : christianisme et moralité sexuelle

– Partie 12 – “Déplorer des ‘chrétiens’ et apprécier Michel Onfray” : une conclusion optimiste

 

 

 

GB

 

 

 

 

 

Ayant étudié les maths et la physique en classe préparatoire et grande école d'ingénieur, Guillaume Bignon travaille dans l'informatique financière sur Wall Street. Après une conversion improbable et providentielle à l'âge adulte, il s'est pris de passion pour l'apologétique chrétienne et a obtenu une Maîtrise en littérature biblique avec emphase sur le Nouveau Testament, d'Alliance Theological Seminary à New York. Il est titulaire d'un Doctorat en théologie philosophique sous la direction de Paul Helm à London School of Theology. Guillaume est membre de l’Evangelical Theological Society, l’Evangelical Philosophical Society, la Society of Christian Philosophers, et l’association axiome. Il s'intéresse à la métaphysique du libre arbitre, sa relation avec la providence divine et la logique modale, ainsi que la théologie naturelle et l'épistémologie.

  • Etienne Omnès

    Youhou! J’ai déjà lu tous tes articles, mais c’est une EXCELLENTE chose que de les voir repris sur un site à plus large audience!
    Que le Seigneur te bénisse, et que le Seigneur bénisse Onfray

  • Peps Cafe

    Bonjour !
    J’ai pris le temps d’explorer ce site : fort intéressant !
    Merci.
    A noter que l’article sur la philosophie rejoint l’une de mes préoccupations personnelles à ce sujet, depuis environ deux ans.
    Fraternellement,
    Pep’s

%d blogueurs aiment cette page :