Sommes-nous encore responsable de quelque chose, si Dieu nous fait totalement grâce ?

C’est une question classique, à laquelle John Owen (1616-1683) répond ici : en quoi l’homme est-il encore responsable si Dieu contrôle absolument tout ce qui existe ?

Voici ce qu’en dit Owen :

Autant dire qu’il ne nous est pas nécessaire de respirer, puisque Dieu nous donne le souffle, ou encore qu’Ézéchias n’avait plus besoin de manger et boire puisque Dieu lui avait promis qu’il vivrait encore quinze années…

La grâce n’annule pas notre responsabilité, mais nous rend propices à nous en acquitter; elle ne nous dispense d’aucun devoir, mais nous équipe en vue de leur exécution.

John Owen
Works, vol. 11, p. 280. Cité par Joel Beeke, The Quest for Full Assurance (Carlisle, PA : The Banner of Truth Trust, 1999), p. 171.



Pascal Denault est pasteur de l’Église évangélique de St-Jérôme. Il est titulaire d’une Licence (BA) et d’un Master en théologie (ThM) de la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Pascal est l’auteur des livres Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2013, Solid Ground Christian Books).


  • Francine

    C’est ce qu’on appelle un sophisme. Respirer, manger et boire sont des impératifs physiques dans cette vie terrestre, les animaux y sont soumis tout autant que nous. A l’opposite, on peut choisir de ne pas déclarer au fisc un prêt de cinquante mille euros sans intérêts, et le chien ne se pose jamais la question de savoir s’il doit rendre le steak qu’il a volé ou le manger.
    Si un autre qu’Owen avait sorti un tel argument dans une discussion, il aurait été regardé comme un imbécile. Mais Owen c’est Pavlov ; encore un choix que le chien n’a pas à faire.

    • Parce que tu penses que la grâce n’est pas un besoin physiologique, Francine? :p

      • Francine

        La grâce s’étend à tous les domaines, animal compris. Mais ce n’est pas la pierre de contention : il s’agit de définir ce qu’on entend par contrôle tout, dans l’affirmation : Dieu contrôle tout. Question inséparable de celle de savoir comment Dieu contrôle tout ; en l’absence de réponse à cette dernière, il est impossible de répondre à la première.

    • Pascal Denault

      Owen ne répond pas à la question « Est-ce que Dieu contrôle tout? » C’est nous qui posons cette question pour attirer plus de trafic sur LBC par une question punch! 😉 Mais Guillaume, qui a préparé ce post à partir d’une simple citation que je lui ai donnée, n’avait pas le contexte de la citation…

      Ce que Owen démontre c’est que la grâce n’annule pas la nécessité d’obéir et l’exemple d’Ézéchias est pertinent à cette fin: il avait reçu la grâce de 15 années supplémentaires, mais il devait néanmoins prendre les moyens pour vivre 15 années. Ainsi, être sauvé par grâce n’implique pas que l’on puisse vivre dans le péché, la grâce n’est pas une licence pour le péché, mais elle responsabilise l’homme. Le contexte n’est pas celui du contrôle divin vs liberté humaine, mais de la grâce divine vs la responsabilité humaine.

(CC) (BY NC ND) Le Bon Combat. Vous êtes encouragé à partager l'ensemble des ressources disponibles sur ce site. Si vous reproduisez un extrait de l'un de nos articles, nous vous remercions d'y inclure systématiquement un lien renvoyant vers la source. Dans le cas où vous souhaiteriez reproduire un article dans son intégralité, merci de nous contacter.