Comment reconnaître si mon expérience vient de Dieu ?

C’est une question que nous nous posons tous : comment savoir si mon expérience personnelle, mon sentiment, ou mon impression viennent de Dieu ?

A.W. Tozer nous propose un exercice très simple, le test de l’humilité :

Si cette expérience m’a rendu plus humble, m’a rendu plus petit et sans valeur à mes propres yeux, elle vient de Dieu ; mais si elle a fait naître en moi un sentiment d’auto-satisfaction, elle est fausse et devrait être rejetée comme venant de moi ou du diable. Rien de ce qui vient de Dieu ne pourra nourrir mon orgueil ou ma vanité. Si je suis tenté d’être content de moi-même et de me sentir supérieur parce que j’ai eu une expérience spirituelle plus avancée, je devrais me mettre immédiatement à genoux et me repentir de toute cette affaire, je suis tombé entre les mains de l’ennemi.

 

Prenons garde à ne pas nous élever au-delà de ce que nous sommes. Et si nous qualifions de spirituelles nos expériences qui nous poussent à l’orgueil, commençons donc par redescendre à notre place. C’est alors que Dieu nous accordera la grâce de se montrer tel qu’il est.

 

 

M.A. : Eonika Anjara

 

 

Guillaume Bourin est le fondateur du blog Le Bon Combat et l'un de ses administrateurs actuels. Il s'intéresse particulièrement à l'intertextualité et à l'exégèse de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).

  • Sandy

    Bonjour.
    Après avoir lu cet article, je me suis posé cette question: Quel genre d’expérience faites-vous allusion ici?
    Parce que moi j’ai fait pas mal d’experiences et les sentiments que je ressent sont de joie et de remerciement envers Dieu.

  • Isabelle Sauvageot

    on peut s’enorgueillir de tout ce que Dieu nous donne. On peut devenir arrogant d’être pasteur par exemple, est-ce pour autant que Dieu ne l’a pas voulu ? c’est à nous de veiller sur nos émotions et spéculations
    ça voudrait dire que seules les expériences qui nous brisent viennent de Dieu , et les expériences qui nous valorisent viennent du diable . Au contraire, on voit beaucoup de gens qui deviennent valorisés quand ils viennent à Christ , au travers des guérisons et libérations que Dieu leur accorde , même s’il est vrai aussi que Dieu se sert de nos déceptions pour nous faire grandir , mais ce n’est pas systématique.
    je trouve que ce texte est faux, c’est même anti-biblique.
    C’est plutôt le diable qui souffle à l’oreille  » tu n’as aucune valeur « 

%d blogueurs aiment cette page :