Quelle est l’utilité d’adhérer à une confession de foi ?

Les mouvements issus de la Réforme, que ce soit du côté de la Réforme Magistérielle (Calvin, Luther) ou de la Réforme Radicale (Anabaptistes), ont mis un point d’honneur à rédiger rapidement leurs propres documents doctrinaux, des confessions de foi.

Pourtant, rares sont les Églises évangéliques modernes à pratiquer le « confessionalisme » – le fait de se regrouper derrière une confession de foi précise comme le faisaient les premiers protestants. La tendance actuelle est plutôt à la simplification des documents fondateurs dans le but de permettre l’adhésion du plus grand nombre.

Quelques Églises pratiquent encore le confessionalisme, comme celle de St Jérôme (Quebec), dont Pascal Denault, collaborateur du Bon Combat, est le pasteur.

Dans cet épisode de ”Que dit la Bible”, nous avons demandé à Pascal pourquoi son Église a-t-elle choisi de se ranger derrière une confession de foi définie, quels en sont les avantages, et les inconvénients.

 

Retrouvez l’intégralité de nos émissions ici 

 

 


Pascal Denault est pasteur de l’Église évangélique de St-Jérôme. Il est titulaire d’une Licence (BA) et d’un Master en théologie (ThM) de la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Pascal est l’auteur des livres Solas – la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) et de The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2013, Solid Ground Christian Books).

 

 

 

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !