PQL ou les faux prophètes de Montreal

Suite à l’enquête du journal de Montréal sur l’Église PQL et ses pratiques abusives, nous avons décidé d’enregistrer une émission sur ce sujet. Pour en savoir plus sur l’apôtre Isaac et l’évangile de prospérité qu’il prêche, veuillez consulter ce dossier journalistique.

 

 

Pourquoi est-ce que les prédicateurs de la prospérité arrivent-ils à avoir du succès malgré la grossièreté de leur message ? Car, de toute évidence, même opour les non-croyants, leur charlatanisme se voit comme le nez au milieu de la figure. Pascal et Guillaume évoquent plusieurs éléments de réponse : la démangeaison d’entendre des choses agréables (1 Tm 4.3), la pauvreté extrême des personnes qui y adhèrent… Mais peut être également que ce type de « ministère » constitue en soit jugement de Dieu sur les auditeurs (2 Th 2.9-12)…

>> CONSULTEZ CETTE SERIE : Joyce Meyer et Parole de Foi

 

Dans un deuxième temps, ils discutent des moyens permettant d’identifier les tenants de ce faux évangile. La Bible met-elle en avant certains critères permettant de discerner les loups aux milieux des brebis ? Lorsque le message est de toute évidence centré sur l’accumulation de possessions financières, comme à PQL, cela est assez facile. Mais que faire lorsque l’évangile de prospérité se couvre du manteau du développement personnel ?

 

Alors, qu’en pensez-vous ? Sommes-nous trop radicaux vis-à-vis de mouvements comme PQL ? Avons-nous raison de nous exprimer de la sorte ? À vos commentaires !

 

>> Musique : Shai Linne, Fal$e Teacher$ et Luc De Larochellière, Sauvez mon âme
>> Retrouvez la liste de tous les épisodes ici  

 

 

 –

SUIVEZ CORAM DEO

Sur Itunes

LOGO-iTunes-REAL

Sur Souncloud 

Sur Google

google-dk-flat

Sur Stitcher

stitcher-radio-logo-2 

Ou bien copiez ce flux RSS dans votre application podcast préférée

Coram Deo est l'émission hebdomadaire de Pascal Denault et Guillaume Bourin pour CFOI-FM, dont les podcasts sont retransmis sur Le Bon Combat tous les mardis.

  • Melchior77

    Merci Guillaume et Pascal pour cet épisode sur un sujet que j’attendais.
    L’un des problèmes avec l’évangile de la prospérité, c’est qu’il répond ou semble répondre à une demande qu’à mon sens l’Eglise ne semble pas savoir satisfaire du moins là où je vis en Afrique Francophone (Côte d’Ivoire).

    Le Chrétien qui se sait sauvé et qui croit en son salut se demande pourquoi sa foi à lui ne lui permet pas de sortir de pauvreté (et là, je parle de personnes qui travaillent pour des revenus de misère, de chômeurs de longue durée…) alors qu’on voit bien que Dieu donne plus que le minimum matériel aux missionnaires européens d’alors et asiatiques aujourd’hui ?
    Comment pouvons être des enfants du Dieu qui détient toutes les richesses et êtres parmi les plus pauvres de nos communautés ?

    Bien sûr, il y a des charlatans avec une réputation bien affichée, mais il y a aussi, toute une foule d’églises évangéliques qui même en dénonçant des pratiques comme la vente de sel béni ou de terre sainte d’Israël, prient pour que Dieu ouvre les écluses des cieux sur leurs fidèles (Malachie 3:10) et développent des programmes de prière et de repentance dans ce sens. Le mariage, les enfants, la voiture, les voyages à l’étranger sont présentés comme des bénédictions que Dieu accorderait à ceux qui réjouisse son cœur, notamment en donnant et aussi en jeûnant beaucoup.

    Alors ils sont certainement dans le faux, mais en face qu’elle est la réponse de l’Église face à la pauvreté de ses fidèles ?
    Dieu n’est t’il pas sensé prendre en charge tous nos besoins ? Ne l’a t-il pas fait pour les chrétiens d’Europe et d’Asie ?

    Fraternellement,
    Marc

  • Stephann Désulmé

    Merci pour cette perspective solide et biblique ! Merci les gars. Vous avez touché ce qui est au coeur de tout ce scandale : un faux évangile et l’implication pour toute l’église. Continuez le bon combat à la gloire de Dieu !

%d blogueurs aiment cette page :