Evangile de prospérité: implications pastorales

 

Nous continuons notre série sur les faux prophètes en collaboration avec les blogs Notre Eglise Point Com et La Rébellution.

Dans ce podcast, nous interrogeons le pasteur Pascal Denault, de Saint-Jérôme au Québec (Canada), et nous lui avons posé quelques questions quant à son approche pastorale de l’évangile de prospérité.

Bonne écoute!

 

 

 

Ce podcast fait partie d’une série publiée en collaboration avec les blogs La Rébellution et NotreEglise.com.

 

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • Mansion jérémie

    Bonjour, il n’y a pas le fichier son sur le podcast… bien à vous

    • Salut Jérémie,

      Tout est bon de notre côté, et plusieurs arrivent à le lire.
      Vu que le pocast est pour cette fois seulement posté sur Soundcloud, il est possible que le problème soit ton module flash (surtout si tu es sur mac). Essaie de faire une mise à jour si tu peux.

      A bientôt.

  • Ton article m’a captivé, j’ai beaucoup aimé

  • Mar

    Très bonne question finale : faut-il se séparer strictement de ces personnes, ou les accepter quand même dans le corps du Christ? (je paraphrase)

    Je pense que la division est le problème majeur de l’église évangélique, qui ne cesse de se démultiplier en de nombreux courants et parfois se sectarise car on pense détenir la vraie vérité.
    Le pasteur n’a pas tord de dire qu’il faut « avertir » et se méfier des faux docteurs, mais il faut aussi regarder la poutre qui est dans notre oeil avant de vouloir retirer l’épine dans l’oeil de notre frère… prenons conscience qu’aucun d’entre nous ne détient la vérité parfaite dans notre condition terrestre (car nos penchants humains nous détournent plus ou moins de la vérité) et tâchons de former un corps uni – tout en poursuivant la vérité et la connaissance de Christ tous les jours de notre vie!

    Je ne dis pas ça pour justifier Joyce Meyer et compagnie, je suis heureuse d’avoir été éclairée à leur sujet, j’ai juste peur que certains fasse une chasse aux sorcières et oublient l’essence de l’évangile… (qui est, je le rappelle « Repentez-vous car le Royaume des Cieux est proche », et un royaume impérissable implique une unité)

    • vous avez raison marjolaine.
      Sachez que c’est la première fois que nous faisons ce type d’action. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes concentrés sur une semaine précise.
      Mais l’influence de Mme Meyer et du mouvement Parole de Foi est si grande en France, et dans le même temps aucun avertissement n’existait (alors que dans le monde anglo-saxons, ils sont légion). Il fallait écrire.

      Mais comme vous le verrez, nous ne nous focaliserons pas que là dessus dans les semaines à venir 🙂

      Merci pour votre commentaire

%d blogueurs aiment cette page :