Plan de lecture de la Bible en 1 an ? Bien, mais insuffisant.

Nous sommes encore dans les premiers mois de l’année et vous avez sans doutes pris de bonnes résolutions pour 2018.

Vous avez probablement décidé de perdre quelques kilos, de courir au moins une fois par semaine et de ne pas manger plus de deux tablettes de chocolat par mois.

Vous en avez aussi profité pour démarrer un plan de lecture de la Bible en un an, comme l’année dernière. C’est une excellente chose.

La lecture quotidienne de la Bible est une grande bénédiction pour nous… mais ne suffit pas. Le Seigneur au travers de Jacques nous invite à la mettre en pratique (Jc 1.22–25) :

Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n’étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l’oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

Je pense que se lancer dans un simple plan de lecture a de grandes chances de ne pas produire le fruit escompté, si nous ne sommes pas prêts à laisser les Ecritures transformer notre vie.

Nous devons donc être tout autant intentionnel dans les autres aspects de notre vie que dans notre lecture. Le plan doit être global.

Et si pour 2018, au lieu de vous lancer dans un simple plan de lecture de la Bible, vous vous lanciez dans un Plan de Vie de Disciple (qui inclura un plan de lecture des Ecritures) ?

 

Quelques mots d’explication :

J’ai eu le privilège d’être accompagné par des ainés dans la foi, des pères spirituels, des mentors, qui m’ont transmis des outils très utiles pour ma vie de piété.

Je leur en suis tellement reconnaissant. J’ai rencontré certains de ces mentors dans mon parcours au sein du R2E.

Lors de la première année de ce programme, j’ai rempli ce qu’on appelle un Plan de Développement Personnel (PDP). Rien à voir avec la méthode Coué ! Il s’agit d’un plan de mise en oeuvre de ma piété et de mes défis d’évangélisation. Depuis je le renouvelle chaque année et m’en rend redevable.

Ainsi, mes voeux pieux peuvent devenir des habitudes de vie.

Par ailleurs, j’ai récemment lu l’excellent ouvrage de D. Platt Suis Moi édité chez BLF. A la fin de son livre, Platt propose à chaque disciple de faire un plan concret pour devenir un disciple faiseur de disciple.

Je vous le recommande chaudement.

Le Bon Combat vous souhaite une bonne année et de (vraies) bonnes résolutions !

 

 

RC

 

 

 

Raphaël est marié à Marion avec qui il a 2 enfants. Ancien Educateur Spécialisé, il est étudiant en dernière année à l’Institut Biblique de Genève et pasteur stagiaire à l’ECE Grenoble. Il est aussi évangéliste associé à France Evangélisation.