Les pères de l’Église étaient-ils en faveur du système papal ?

Il est courant, lors de débats avec les catholiques romains, que ceux-ci avancent différents passages des Écritures pour soutenir la légitimité du système papal. Parfois, ils accompagnent leurs affirmations de courtes citations des Pères de l’Église, pensant pouvoir établir ainsi leur point de vue.

LISEZ >> L’église primitive était-elle dirigée par un seul évêque ?

Sur Par la foi, nous avons commencé une série visant à examiner si les pères de l’Église étaient réellement favorables à la papauté. Pour l’instant, nous n’avons fait que commencer à étudier la question en présentant l’interprétation que les pères avaient de Matthieu 16:18, un verset souvent invoqué par les apologètes catholiques.

Dans ce verset, le Christ dit « sur cette pierre je bâtirai mon église »; le débat est alors « qui est la pierre ? » ou « qu’est-ce que la pierre? », « qu’est-ce que cela implique ? » et si Pierre est effectivement la pierre mentionnée, cela prouve-t-il que le pape de Rome est aujourd’hui cette pierre ? Ou seraient-ce les responsables d’églises ? Ou tous les croyants ?

Pour étudier le point de vue des pères sur ce verset, nous avons adapté en français l’excellent article de William Webster sur les pères de l’Église et la papauté. Nous remercions, au passage, William Webster pour son autorisation. Puisque cet article est particulièrement long, nous l’avons posté en plusieurs parties. Retrouvez tout le contenu de la série ici :

 

1. Introduction
2. Tertullien
3. Origène
4. Cyprien
5. Eusèbe
6. Augustin
7. Ambroise
8. Jean Chrysostome
9. Théodoret de Cyr
10. Cyrille d’Alexandrie
11. Hilaire de Poitiers
12. Jérôme
13. Epiphane de Salamine
14. Basile de Séleucie
15. Paul d’Émèse
16. Jean Damascène

 

Sur le long terme, cette série sera complétée par l’examen d’autres textes des pères et avis des historiens catholiques, protestants et orthodoxes sur la question.

VOIR AUSSI >> Quelle autorité accorder aux pères de l’Église ?

 

 

Maxime, étudiant en Fac de Médecine, passionné parce tout ce qui ressemble à de la théologie.