En quoi la nouvelle alliance est elle « nouvelle » ?

Dans l’histoire du christianisme, de Jésus-Christ jusqu’à aujourd’hui, il est commun d’entendre certains chrétiens affirmer que la nouvelle alliance n’est pas si nouvelle que ça. Souvent, une telle affirmation mènent ces derniers à embrasser le pédobaptisme (n.d.e. le baptême des nouveau-nés), ces derniers voyant cette pratique comme une « continuation de la circoncision », une autre manière de l’administrer.

Il était audacieux d’affirmer qu’une alliance appelée « nouvelle » ne fut pas nouvelle. Une telle affirmation était contre-intuitive et exigeait une démonstration laborieuse. Pourtant, les presbytériens, des pédobaptistes, ne croyaient pas que la nouvelle alliance était nouvelle. En effet, leur modèle de l’alliance de grâce les conduisait à voir une identité de substance entre l’ancienne et la nouvelle alliance. Cependant, cette dernière pouvait difficilement être nouvelle tout en ayant la même substance que la première.

Comment les pédobaptistes expliquaient-ils que l’Écriture la présente fréquemment comme étant une alliance nouvelle (Jé 31.31,32 ; Lu 22.20 ; 2 Co 3.6 ; Hé 12.24) ? Ils y arrivaient pourtant en recourant à la séparation entre la substance et l’administration de l’alliance de grâce. Ainsi, les pédobaptistes considéraient que la nouvelle alliance était, en fait, simplement une nouvelle administration, et non une alliance substantiellement différente.

 

Lisez la suite sur REVENIR À l’ÉVANGILE

 

 

Cet article est extrait de mon livre Une alliance plus excellente – La doctrine des alliances : fondement distinctif du baptisme réformé. 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Pascal Denault est pasteur de l’Église évangélique de St-Jérôme. Il est titulaire d’une Licence (BA) et d’un Master en théologie (ThM) de la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Pascal est l’auteur des livres Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia), Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme), et The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2013, Solid Ground Christian Books).