Les résolutions de Jonathan Edwards

Jonathan Edwards fut l’un des plus grands théologiens et penseurs chrétiens ayant jamais existé, ainsi que l’un des catalyseurs du premier Grand Réveil  (18e siècle). Pendant sa vie, il a œuvré sans relâche, se disciplinant à étudier la Parole et à prier 13 heures par jour.

En ce début d’année 2016, j’ai traduit l’intégralité de ses résolutions pour le blog de mon Eglise, l’Eglise protestante évangélique de Villeurbanne-Cusset. Les voici reproduites ici pour Le Bon Combat !

Ces résolutions écrites la plupart dans l’année suivant sa conversion. Jonathan Edwards n’avait alors que 20 ans.

**

 

 

Etant conscient de mon incapacité à faire quoique ce soit sans l’aide de Dieu, je le supplie humblement par sa grâce de m’habiliter à garder ces résolutions, autant qu’elles soient agréables à sa volonté, pour l’amour de Christ.
Ces résolutions devraient être lues une fois par semaine.

 

 

Mission de vie générale

1. Résolu de faire tout ce que je conçois comme étant le meilleur pour la gloire de Dieu, pour mon propre bien, bénéfice et plaisir, pendant toute ma vie, sans tenir compte du temps, que ce soit maintenant ou n’importe quand dans le futur. Résolu de faire tout ce que je pense être mon devoir pour le meilleur bien et bénéfice de l’humanité en général. Résolu de faire ceci, peu importe les difficultés que je rencontre, aussi nombreuses et grandes qu’elles soient.

2. Résolu de continuellement chercher à trouver des nouvelles méthodes et stratagèmes pour promouvoir les choses mentionnées dans ma première résolution.

3. Résolu, si jamais je chute et m’endurcis au point de négliger d’être fidèle à une partie de ces résolutions, de me repentir de ce dont je me souviendrai lorsque je reviendrai à moi-même.

4. Résolu, dans mes activités de toutes sortes, avec mon âme ou avec mon corps, de ne jamais chercher à faire ou être autre chose que ce qui glorifie Dieu ; sans me déplorer des conséquences, si je le peux.

6. Résolu de vivre de toutes mes forces, tant que je vis encore.

22. Résolu, de chercher à obtenir pour moi-même autant de bonheur que possible dans le prochain monde, en exerçant tout le pouvoir, la force, la vigueur, même l’agressivité dont je suis capable, ou peux me pousser à avoir, de toutes les manières qui peuvent être conçues.

62. Résolu, de ne faire que mon devoir ; et selon Ephésiens 6.6-7 de le faire de bon cœur et avec joie, pour le Seigneur et non pour les hommes ; « sachant que chacun recevra du Seigneur selon ce qu’il aura fait de bien ».

 

 

Les bonnes œuvres

11. Résolu, quand je pense à une question théologique à résoudre, à faire tout ce que je peux pour la résoudre, si les circonstances me le permettent.

13. Résolu, de rechercher à trouver des opportunités pour exercer la charité et la libéralité

69. Résolu, de toujours faire ce que j’aurais souhaité faire quand je vois les autres le faire.

Gestion du temps

5. Résolu, de ne jamais perdre de temps; mais de faire fructifier chaque instant autant que je peux pour le plus grand profit.

7. Résolu, de ne jamais faire quelque chose que j’aurais peur de faire si c’était la dernière heure de ma vie.

17. Résolu, de vivre comme je l’aurais souhaité quand mon heure sera venue.

18. Résolu, de vivre en tout temps de la manière que je crois être la meilleure dans mes moments spirituels les plus forts – ces temps où j’ai la meilleure compréhension des vérités relatives à l’évangile et au monde à venir.

19. Résolu de ne jamais faire quelque chose que j’aurais honte de faire si je savais que j’avais moins d’une heure avant que la dernière trompette ne sonne.

37. Résolu, de m’examiner chaque nuit, quand je me couche, pour voir si j’ai été négligent, si j’ai péché, et où j’ai vécu de manière sacrificielle : et aussi à la fin de chaque semaine, de chaque mois et de chaque année.

40. Résolu, de m’examiner chaque nuit, quand je me couche, pour voir si j’ai agit de la meilleure manière possible, concernant ce que j’ai mangé et bu.

41. Résolu, de me demander à la fin de chaque jour, semaine, mois et année, si j’aurais pu d’une manière ou d’une autre faire mieux.

50. Résolu, d’agir selon ce que je jugerai comme étant le meilleur et le plus sage si j’étais au ciel.

51. Résolu, d’agir en tout temps comme j’aurai souhaité le faire si j’étais punit pour tous mes péchés en enfer.

52. J’entends souvent des personnes âgées dire comment ils vivraient, s’ils devraient revivre leurs vies : je suis résolu de vouloir vivre de la manière dont je souhaiterais avoir vécu ma vie, supposant que j’arrive à un âge mûr.

55. Résolu, de rechercher de mon mieux à agir comme je pense être le meilleur, comme si j’avais déjà vu le bonheur du ciel et les tourments de l’enfer.

61. Résolu, de ne pas me laisser abattre par mon manque d’énergie, qui relâche et éloigne mon esprit d’un plein engagement pour les choses de Dieu ; peu importe les excuses que j’ai pour cela – ce que mon manque d’énergie m’incite à ne pas faire est mieux d’être fait.

 

 

Les relations

14. Résolu, de ne jamais agir par esprit de revanche.

15. Résolu, de ne jamais me peiner d’émotions de colère à cause d’être irrationnels.

16. Résolu, de ne jamais dire le mal de quelqu’un pouvant le déshonorer, sauf si c’est nécessaire pour un plus grand bien.

31. Résolu, de ne jamais parler contre quelqu’un, sauf quand cela est parfaitement consistant avec le plus haut degré d’honneur chrétien et d’amour pour autrui, consistant avec l’humilité la plus abaissée et la réalité de mes propres fautes et chutes, et consistant à la règle d’or ; autant que possible, si je souviens avoir dit quelque chose contre quelqu’un, ces paroles doivent être évaluées selon cette résolution.

33. Résolu, de toujours m’efforcer à faire, maintenir, établir et préserver la paix, quand cela peut être fait dans l’équilibre sans générer des nuisances plus grandes.

34. Résolu, dans mes paroles à ne dire que la pure et simple vérité.

36. Résolu, de ne jamais dire du mal de quelqu’un, sauf si j’ai une bonne raison pour faire cela.

46. Résolu, de ne jamais laisser la place pour de l’irritation envers mon père ou ma mère. Résolu de ne pas me laisser affecter par mes déceptions ou frustrations à leur égard, de ne pas permettre que mes paroles ou mon comportement en soit affecté : de faire très attention à cela avec tous les membres de notre famille.

58. Résolu, non seulement de m’abstenir de laisser sur mon visage des airs d’aversion, d’irritabilité, et de colère dans mes conversations, mais de communiquer au contraire de l’amour, de la joie et de la bonté.

59. Résolu, quand je réalise à quel point je suis tenté d’être de mauvaise humeur ou en colère, de m’efforcer à ressentir et à agir avec bonne humeur ; dans ces temps particuliers, à être accommodant, même si sur le moment je peux penser que cela ne m’est pas avantageux, mais qu’en réalité d’agir de la sorte serait imprudent en d’autres occasions.

66. Résolu, de toujours rechercher à garder une conduite bienveillante, en action et en parole en tous lieux et en toute compagnie, sauf si le devoir me demande d’agir autrement.

70. Qu’il y ait quelque chose de bienveillant dans tout ce que je dis.

 

 

La souffrance

9. Résolu, de réfléchir souvent à ma propre mort, et aux circonstances entourant la mort.

10. Résolu, quand je souffre, de méditer sur les douleurs du martyre ou de l’enfer.

67. Résolu, suite aux afflictions, de rechercher en quoi elles me perfectionnent, le bien que j’ai connu grâce à elles, et ce que j’ai pu recevoir d’elles.

57. Résolu, quand je crains les malheurs et les adversités, d’examiner si j’ai fait mon devoir, si je suis résolu de le faire ; et d’accepter que cela vient de la providence de Dieu. Pour ma part, je ne serai concerné que par mon devoir et mon péché.

 

 

Caractère

8. Résolu, d’agir en tout temps, en parole et en action, comme si personne n’avait jamais été aussi vil que moi, et comme si j’avais commis les mêmes péchés ou avais les mêmes faiblesses ou chutes que les autres ; et de laisser la connaissance de leurs chutes promouvoir seulement la honte pour mon propre péché et ma misère devant Dieu, les lui confessant.

12. Résolu, si je prends plaisir dans la gratification de mon orgueil, ou de choses vaines, ou de choses de la sorte, d’immédiatement rejeter ces choses.

21. Résolu, de ne jamais faire quelque chose qui me causerait de mépriser ou de penser du mal de quelqu’un qui ferait cette même chose.

32. Résolu, d’être rigoureusement et fermement fidèle à être digne de confiance, pour que ce qu’on lit en Proverbe 20.6 « un homme fidèle, qui le trouvera ? » ne soit pas partiellement accomplit en moi.

47. Résolu, de rechercher autant que possible à renier à ce qui ne permet pas d’avoir un tempérament qui est bon, reconnu comme agréable et bienveillant, calme, paisible, content, facile, compassionné, humble, doux, modeste, soumis, obligeant, diligent et travailleur, charitable, équilibré, patient, modéré, pardonnant, sincère ; et ce qu’un tel tempérament me mènerait à être ou faire. A examiner rigoureusement chaque semaine, pour voir si j’ai bien pratiqué ces choses.

54. Si quelque chose est dit dans une conversation concernant une personne, si je juge que cela serait louable en moi, je suis résolu de rechercher à imiter cette chose.

63. En supposant, qu’il puisse y avoir un seul individu dans le monde dans chaque génération qui soit le chrétien le plus complet et authentique, vivant tous les aspects du christianisme de la lumière la plus véritable, étant admirable et source d’inspiration dans tous les aspects de sa personne et de son caractère ; je suis résolu à agir comme cette personne agirai, en m’efforçant de tout mon pouvoir à être cette personne vivant dans ma génération.

27. Résolu, de ne jamais omettre volontairement quoique ce soit, sauf si cela est pour la gloire de Dieu ; et de fréquemment évaluer mes omissions.

39. Résolu, de ne jamais faire quelque chose dont la régularité est questionnable, tout en gardant l’intention de rechercher et d’examiner la chose par la suite, qu’elle soit légale ou non ; pour voir si ce que j’ai omis de faire était permissible.

20. Résolu, d’être le plus modéré possible en matière de ce que je mange et bois.

 

 

La vie spirituelle

 

Assurance

25. Résolu, d’examiner clairement, et constamment, toute chose en moi qui me causerait d’avoir le moindre doute sur l’amour de Dieu ; et de diriger toutes mes forces contre cette chose.

26. Résolu, de rejeter au loin toutes les choses qui minimiseraient mon assurance.

48. Résolu, constamment, avec la plus grande attention et diligence, et l’examen le plus minutieux, de sonder l’état de mon âme, pour connaitre si Christ est réellement ma priorité ou non ; que quand je m’en vienne à mourir, je n’ai pas de quoi me repentir à ce sujet.

49. Résolu, que le négligemment de Christ ne soit jamais une réalité, si je peux l’empêcher.

 

Les Ecritures

28. Résolu, d’étudier les Ecritures avec tant d’assiduité, de constance, et fréquemment, que ma croissance dans la connaissance de la Parole me soit constamment évidente.

 

Prière

29. Résolu, de ne jamais appeler prière, et de faire passer pour une prière ou comme requête de prière ce qui est prononcé sans un espoir réel d’une réponse de Dieu ; ou pour une confession, sans l’espoir que Dieu l’accepte.

64. Résolu, quand je trouve ces « soupirs inexprimables » (Rom 8.26), dont l’apôtre parole, et ces « désirs qui brisent l’âme » dont parle le psalmiste (Psaume 119.20), que je les priorise avec tout mon pouvoir, et que je ne me lasse pas de sérieusement rechercher à exprimer ces désirs, ni de répéter ces recherches.

 

Le jour du Seigneur

38. Résolu, de ne pas prononcer quoique ce soit de ridicule, de sportif, et qui porte au rire le jour du Seigneur.

 

Consécration

30. Résolu, de m’efforcer autant que possible chaque semaine à progresser dans ma marche avec Dieu et dans ma compréhension de la grâce, pour être plus avancé que la semaine d’avant.

42. Résolu, de fréquemment me reconsacrer à Dieu, comme je l’ai fait à mon baptême, comme je l’ai fait à nouveau de manière solennelle quand j’ai été intégré à la communion de l’église, et comme je le fais encore aujourd’hui solennellement ce 12 janvier.

43. Résolu, dès aujourd’hui et jusqu’à ma mort, de ne pas agir comme si je m’appartenais, mais comme étant entièrement à Dieu, et de vivre d’une manière conforme à cette vérité.

44. Résolu, qu’aucune motivation autre que celle de la foi n’est d’influence sur mes actions ; et qu’aucune action de soit faite, en toute circonstance, sans qu’elle soit portée par cette ambition religieuse.

45. Résolu, de ne jamais accepter de plaisir ou de douleur, de joie ou de peine, ni aucune affliction ou affection, ni aucune circonstance relatives à ces choses, sans que ce soit pour l’avancement de la religion.

 

Mortification du péché et examen de soi

23. Résolu, de fréquemment prendre des mesures délibérées, ayant l’apparence d’être infaisables, pour la gloire de Dieu, et de les retracer à mes intentions, mes buts et mes motivations d’origine ; et que si je trouve cela ne glorifiant pas Dieu, de le rejeter comme une violation de la 4e résolution.

24. Résolu, quand je fais une action visiblement mauvaise, d’en retracer la cause originale ; et ensuite de rechercher avec attention à ne pas répéter la chose, et de combattre et prier avec toute ma force contre l’origine de ce mal.

35. Résolu, quand je ne suis pas certain d’avoir fais mon devoir, et que mon calme et ma tranquillité en sont perturbées, de m’arrêter jusqu’à ce que la question soit résolue.

60. Résolu, quand mes sentiments sont en désordre, et que je suis conscient de mon mal à l’aise intérieur, ou de mes inconsistances intérieures, de me soumettre à un examen personnel rigoureux.

68. Résolu, de me confesser honnêtement à moi-même tout ce que je trouve en moi, mes faiblesses ou mes péchés ; et pour tout ce qui concerne les choses de Dieu, de les lui confesser en entier, en implorant son aide.

56. Résolu, de ne jamais abandonner, ni de ralentir dans ma lute contre mes corruptions, même si je suis sans succès.

 

La communion avec Dieu

53. Résolu, de saisir chaque opportunité, quand je suis dans ma meilleure forme spirituelle, pour laisser mon âme se réfugier dans le Seigneur Jésus Christ, pour croire et pour me confier en lui, pour me consacrer pleinement à lui ; et ainsi d’avoir l’assurance de ma sécurité, sachant que je me confie à mon rédempteur.

65. Résolu, à tout point de m’efforcer à ceci toute ma vie : avec la plus grande ouverture dont je suis capable, de confier mes voies à Dieu, de lui laisser livre accès à mon âme : tous mes péchés, mes tentations, mes difficultés, mes douleurs, mes craintes, mes espoirs, mes désirs, et chaque chose, et chaque circonstance ; selon le 27e message du Dr Manton sur le Psaume 119.

 

 

 

 

 

 



Philippe Vi­guier est le nouveau pasteur de l’EPEV-C. Il est titulaire d’un Master en théologie. Il est marié et père de deux enfants. Sa thèse sur le gloire de Dieu (en anglais) a été publiée chez Lexham Press en 2013.


(CC) (BY NC ND) Le Bon Combat. Vous êtes encouragé à partager l'ensemble des ressources disponibles sur ce site. Si vous reproduisez un extrait de l'un de nos articles, nous vous remercions d'y inclure systématiquement un lien renvoyant vers la source. Dans le cas où vous souhaiteriez reproduire un article dans son intégralité, merci de nous contacter.