Le grand danger de l’hypocrisie religieuse

Ils parlent de paix à leur prochain, et ils ont la méchanceté dans le cœur
(Ps. 28:3)

Chrétiens, méfiez-vous des belles paroles et des grandes déclarations de ceux qui font profession de suivre Jésus.
Le faux prophète se reconnait aux fruits qu’il porte (Matt. 7:16, 20), et ainsi en sera-t-il du disciple authentique.

Car l’hypocrisie est une gangrène qui ronge les coeurs, et plusieurs, pour s’y être adonnés, se sont égarés loin de la présence de Dieu.

Les puritains étaient bien conscient de cette dramatique réalité, comme les quelques citations ci-dessous le démontrent

 

Thomas Adams (1583-1653), tout d’abord, compare l’hypocrite religieux à un volcan :

Les hypocrites sont comme l’Etna sicilien qui crache des flammes de sa bouche tout en ayant de la neige à ses pieds : leurs bouches parlent chaudement, alors que le pieds avancent froidement.

Chrétiens, faites honnêtement l’analyse de votre vie spirituelle. De quoi est-elle composée ?
Marchez-vous d’une manière différente de celle dont vous donnez l’apparence ?

Car Thomas Adams continue en soulignant la situation désespérée d’un homme vivant tout entier dans l’hypocrisie :

Il est terrible pour un homme de lier deux péchés ensemble alors même qu’il n’est pas capable de supporter la charge d’un seul.
Si un homme agit méchamment, puis couvre sa mauvaise action, cela revient pour cet homme à se blesser lui-même puis à solliciter le diable pour que celui-ci lui fasse un plâtre.
Ce qu’un homme dissimule, jamais Dieu ne l’annule.

Finalement, l’hypocrite spirituel n’est autre qu’un athée, rappelle Thomas Adams :

Certainement, l’hypocrite est un athée secret. Car s’il croyait que Dieu existe, il ne ferait pas preuve d’une telle audace pour chercher à le tromper en face.

Stephen Charnock (1628-1680) est du même avis :

Un hypocrite est un athée religieux, ou plutôt un athée qui se couvre du manteau de la religion.

En temps de guerre, les agents doubles qui sont démasqués sont condamnés pour haute trahison. Ils subissent alors les châtiments les plus sévères.
Leur traitrise est grande, car ils ont cherché à duper la souveraineté d’une nation toute entière.

Mais qu’arrivera t-il à celui dont la supercherie s’attaque à la souveraineté du Dieu dont le regard parcourt toute la terre ? (2 Chronique 16:9)

Prenez garde de ne pas être un tel homme ou une telle femme, car la réalité de votre condition finira toujours par éclater au grand jour, comme le rappelle John Bond (1612-1676) :

Le coeur d’une pomme peut être pourri, et celle-ci peut cependant conserver une belle apparence. Mais cette pourriture ne tardera pas à atteindre également l’extérieur.
L’hypocrisie sera dévoilée à la fin

La fin de l’hypocrite est un drame. William Spurstowe avertit que :

La religion qui commence par l’hypocrisie finira en apostasie.

 

A la lecture des citations ci-dessus, je ne vous cache pas avoir ressenti la pointe de l’épée de l’Esprit aiguillonner mon coeur, comme si le prophète Nathan pointait son doigt vers moi et criait “C’est toi qui es cet homme-là !” (2 Sam. 12:7)

Et si j’étais ce champion des belles paroles et des grandes déclarations que je décrivais en début d’article ?
Et toi, lecteur, où en es-tu ?

Combien avons-nous besoin de prier avec le psalmiste :

Ne m’entraîne pas dans la ruine des méchants et des hommes injustes !
Ils parlent de paix à leur prochain, et ils ont la méchanceté dans le cœur…
(Ps. 28:3)

Que le Seigneur nous accorde la grâce d’être conduit dans la repentance partout ou cela est nécessaire.

 

 

GB

 

 

 

 

 

 

Guillaume Bourin est le fondateur du blog Le Bon Combat et l'un de ses administrateurs actuels. Il s'intéresse particulièrement à l'intertextualité et à l'exégèse de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Il est titulaire d'un master en théologie (M.Div.) et d'un autre en Ancien Testament (Th.M.) obtenus à la faculté Southwestern Baptist Theological Seminary (Fort Worth, USA).

  • Timothée Davi

    Merci pour ce puissant rappel pratique savamment saupoudré de quelques traits saillants de la sagesse d’aïeuls dans la foi. Mon sang sicilien m’a fait rire à la métaphore de l’Etna de Thomas Adams haha.

    • Un jour tu deviendras un vrai puritain, un jour :p

%d blogueurs aiment cette page :