La vraie guérison dans l’évangile

L‘Evangile est la bonne nouvelle de la gloire de Christ, car son but ultime est que nous contemplions cette gloire, que nous y trouvions notre joie et que nous la reflétions.

L’Ecriture nous parle beaucoup de cette gloire:

“Le Fils est le reflet de sa gloire [la gloire de Dieu] et l’empreinte de sa personne” (Hébreux 1:3).

“Il est l’image du Dieu invisible” (Colossiens 1:15).

“La lumière de l’Evangile qui brille dans nos cœurs est la lumière de “la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ” (2 Corinthiens 4:6).

Et si “nous nous glorifions dans l’espérance de la gloire de Dieu” (Romains 5:2), cette espérance est “notre bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ” (Tite 2:13).

Ainsi, comme nous le verrons dans le chapitre suivant, la gloire de Christ est la gloire de Dieu. En venant sur la terre, Christ a quitté pour un temps la gloire de Dieu.

En effet, dans Jean 17:5, nous lisons qu’il dit au Père: “Et maintenant, toi, Père, glorifie-moi auprès de toi-même de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde soit.”

Mais en même temps, il a manifesté cette gloire: “La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père”, est-il écrit en Jean 1:14. Par conséquent, dans l’Evangile, nous contemplons “la gloire de Dieu sur la face de Christ” (2 Corinthiens 4:6).

Voilà ce qui apporte la guérison dans nos vies désordonnées : “Nous tous dont le visage découvert reflète la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, par l’Esprit du Seigneur”.

 

 

(John Piper, Jésus, Prendre plaisir à le découvrir, La Maison de la Bible)

 

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Je suis marié, et le Seigneur nous a fait la grâce d’avoir trois enfants. Je suis actuellement Pasteur Stagiaire sur Montréal. Je suis passionné par le Nouveau Testament, la théologie systématique et l’herméneutique. J’affectionne particulièrement les écrits des réformateurs, de Cornelius Van Til, Vern Poythress, John Frame, Greg Beale et John Piper.