La théologie est-elle votre idole?

Cet article a été publié le 25 mars 2015 sur desiringgod.org. Il a été écrit par Marshall Segal, l’assistant exécutif de John Piper. 

**

 

Nous aimons souvent plus ce que nous apprenons de Dieu que nous n’aimons Dieu lui-même.

La Bible nous avertit au sujet des dangers qui viennent avec notre connaissance de Dieu, surtout pour ceux qui sont convaincus en matière de théologie.
La bonne théologie est un moyen de se réjouir et d’adorer Dieu, sinon elle est inutile.

Ta théologie est elle devenue idolâtrie ? Ta connaissance de Dieu t’a-t-elle ironiquement et tragiquement éloigné de Dieu ?

Voici neuf questions qui peuvent t’aider à diagnostiquer ton idolâtrie de la théologie dans ton cœur et ta pensée.

 

1- Est-ce que la théologie te rapproche de Dieu ?

Est-ce qu’une connaissance plus profonde de Dieu t’amène à une communion plus profonde dans la prière avec Lui ?

Le meilleur test est de voir si la théologie t’amène à une plus grande intimité avec Lui. Personne ne pouvait apprendre quelque chose au sujet de Dieu à Jésus, pourtant sa vie de prière n’en était pas amoindrie.
Au contraire, sa connaissance approfondissait son habitude à rencontrer son Père céleste dans la prière (Marc 1:35).

Tim Keller dit :

Le test infaillible sur l’intégrité spirituelle, dit Jésus, est la vie privée de prière. Plusieurs personnes prient quand ils sont troublés par les circonstances. Ceux qui vivent une relation avec Dieu en tant que Père vont vouloir prier et vont prier même si rien d’extérieur ne les pousse à cela. (Prayer, p. 23)

 

2- Est-ce que la théologie te pousse à évangéliser ?

Est-ce que ta connaissance de Dieu te pousse à aller dans le monde ?

Mieux connaitre Dieu et sa Parole devrait alourdir notre fardeau pour le monde qui nous entoure, pour qu’il voie, connaisse et aime la vérité que nous voyons, connaissons et aimons.

Chaque chapitre étudié, chaque passage mémorisé, chaque doctrine comprise doit nous amener à aller et à annoncer.

Jésus a fait cette prière pour nous :

Ils savent maintenant que tout ce que tu m’as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m’as données, et ils les ont accueillies. Ils ont reconnu que je suis vraiment venu de toi et ils ont cru que tu m’as envoyé. (…) Je les ai envoyés dans le monde comme tu m’as envoyé dans le monde. (…) Je vis en eux, tu vis en moi ; c’est ainsi qu’ils pourront être parfaitement un, afin que le monde reconnaisse que tu m’as envoyé et que tu les aimes comme tu m’aimes.
(Jean 17:7-8, 18, 23)

Est-ce que la théologie te pousse à la mission, a faire connaitre Jésus là où il t a placé ?

 

3- Est-ce que la théologie te permet de te sacrifier par amour pour les autres plus librement ?

Est-ce que mieux connaitre dieu te pousse à mieux servir et aimer les autres ? La bonne théologie brise les barrières entre les chrétiens (1 Cor 1:10). Elle n’en construit pas.

L’hostilité entre nous a été détruite (Eph 2:14), et remplacée par un amour acquis au prix du sang, un amour qui déclare que nous appartenons à Jésus (Jean 13:35).

Jean écrit, Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour (1 Jean 4:7-8).

 

4- Est-ce que la théologie te donne envie d’en apprendre davantage ?

Est-ce que ta connaissance de Dieu fait grandir ton désir d’encore mieux le connaitre ? La marque d’une mauvaise théologie est la conviction qu’on ne peut se tromper. La vrai théologie pousse à prier “Ouvre mes yeux, que je contemple (toujours plus) les merveilles de ta loi.” (Ps 119:18)

Un homme ou une femme qui connait réellement Dieu n’en connait jamais assez.

La théologie est l’étude d’une Personne infinie, un Dieu qui n’a pas de fin et n’est jamais limité. La théologie n’est donc pas seulement l’affaire d’une vie, mais c’est quelque chose que nous ferons pendant l’éternité.

Aimes-tu assez la vérité pour accepter la correction ? As-tu envie que tes mauvaises idées dans ta théologie soient corrigées ? Si tu connais le seul Dieu vrai et vivant, tu seras toujours en train d’apprendre de Lui.

 

5- Est-ce que la théologie te rend humble ?

Est-ce qu’une meilleure connaissance de Dieu te pousse à être toujours plus dépendant de sa grâce ?

Paul connaissait Dieu aussi profondément et personnellement que personne. Pourtant, au lieu de devenir orgueilleux, il est devenu humble, et même un ennemi de l’orgueil. Il déclare “Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine; loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.” (1 cor 15:10)

Tout ce que je suis et sais, je le suis et le sais par la grâce de Dieu. Et tous ce que j’accomplis dans ma vie est une preuve de sa puissance, non de la mienne.

Encore une fois, Paul, le théologien des théologiens, écrit : “C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.” (1 Tim 1:15)

 

6- Est-ce que la théologie définit ce qui fait tes priorités et ton trésor ?

Est-ce que la théologie te pousse à adorer Dieu comme ton plus grand trésor ? Jésus décrit la transformation qui se passe dans un cœur qui connait réellement Dieu dans une courte histoire : “le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.” (Matthieu 13:44)

Est-ce que la théologie place ton trésor dans les cieux au lieu de le placer à la maison ou au travail ? Serais tu prêt a donner joyeusement quoi que ce soit sur cette terre pour avoir Dieu pour l’éternité ?

Plus on connait Dieu, plus on a envie d’abandonner ce qu’il y a dans ce monde pour centrer nos cœurs et ambitions sur Lui.

 

7- Est-ce que la théologie produit en toi de la compassion ?

Est-ce qu’elle brise ton cœur au sujet des pauvres et des perdus de ce monde ? Un cœur sauvé par l’evangile aime être un moyen de sauvetage. Jésus, “qui pour vous s’est fait pauvre, de riche qu’il était, afin que par sa pauvreté vous fussiez enrichis.” (2 Cor 8:9).

Nous donnons donc joyeusement partout où il y a du besoin. (2 Cor 8:2-4)

Quand les apôtres ont entendu l’évangile de Paul, ils n’ont pas cherché à modifier quoi que ce soit sur sa doctrine de la justification, mais lui ont simplement demander de se souvenir des pauvres (Galates 2:10).

Cela suggère que le ministère envers les pauvres (spirituels ou non), est important au cœur de Dieu et central quant à l’évangile. Ceux qui connaissent réellement Dieu donnent avec libéralité aux pauvres

 

8- Est-ce que ta théologie a Jésus pour centre ?

Le Dieu que nous rencontrons dans la Bible est un dieu qui s’est fait chair et qui a demeuré parmis nous (Jean 1:14).

Tout ce que Dieu a dit avant Jésus par les prophètes, il l’a dit au sujet de Christ (Luc 24:27, Jean 5:39-40) pour préparer le monde à connaitre et aimer son Fils. Et tout ce que Dieu a dit se comprend plus clairement et pleinement en Christ (Heb 1:2-4).

Jésus est l’image du Dieu invisible et en lui la plénitude de la divinité s’est plu à habiter (Col 1:15,19). Connaitre Dieu revient à connaitre Christ.

Toute bonne théologie doit être soumise à Christ et à sa croix (1 Cor 2:1-2). Si Christ n’est pas le centre de ta théologie, alors elle a perdu son sens et sa valeur.

Avec Paul, nous disons : “pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ.” (Gal 6:14)

 

9- Est ce que la théologie augmente ton désir de sainteté ?

Est-ce que connaitre Dieu te donne envie de lui ressembler ? Il est suicidaire de déconnecter la connaissance de Dieu d’avec la recherche de la ressemblance à Dieu.

Jésus a des mots durs à dire aux hypocrites : “ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi.” (Marc 7:6). L’amour du péché est une preuve de mauvaise théologie (1 Thess 4:5).

La bonne théologie pousse à la guerre contre le péché. “Je serre ta parole dans mon coeur, Afin de ne pas pécher contre toi.” (Ps 119:11).

Dieu s’est donné au travers de sa Parole dans le but de nous former à son image par elle. Et, en grandissant dans la sainteté, notre lumière se lève dans les ténèbres et révèle sa gloire à tous ceux qui ont des yeux pour voir (Matth 5:16)

Pierre écrit :

Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise.
(2 Pierre 1:3-4)

La prière humble et remplie d’espérance de ceux qui connaissent Dieu réellement, joyeusement est “Donne-moi l’intelligence, pour que je garde ta loi Et que je l’observe de tout mon coeur! Conduis-moi dans le sentier de tes commandements! Car je l’aime.” (Ps 119:34-35)

 

 

Marshall Segal

 

 

 

Maxime, étudiant en Fac de Médecine, passionné parce tout ce qui ressemble à de la théologie.

  • Fabrice

    Très bel article à 18 ans. Vrai et profond. Que Dieu te garde.

%d blogueurs aiment cette page :