La régénération baptismale à la lumière de la Bible

La régénération baptismale à la lumière des Écritures

La foi évangélique est diversement définie… Je la définis comme la religion des croyants bibliques et trinitaires, qui se glorifient de la croix de Christ comme la seule source de la paix avec Dieu, et qui cherchent à partager leur foi avec d’autres. 

Cette citation est issue de la plume de James I. Packer, le théologien du Regent College, probablement l’un des penseurs chrétiens les plus influents d’Amérique du Nord.

De même qu’un nombre significatif d’évangéliques, Packer est un fervent défenseur du rapprochement avec l’Eglise Catholique Romaine, une position qu’il a manifestée en soutenant publiquement le document Evangéliques et Catholiques ensembles : la mission chrétienne du 3ème millénaire.

Tout en restant attaché à l’orthodoxie Réformée, Packer estime que la communion entre chrétiens est avant tout trinitaire, fondée sur l’adhésion aux Symboles Oecuméniques (Symbole des Apôtres, de Nicée, d’Athanase).
Depuis quelques années, un nombre croissant d’évangéliques francophones le suit dans ce positionnement.

Ont-ils raison de le faire ?

La collaboration oecuménique et le problème du baptême

Si nous ne pouvons que louer la candeur et les intentions de nombreux croyants soucieux de retrouver “l’unité des chrétiens”, nous nous devons de relever les divergences profondes, clivantes qui subsistent ça et là.

C’est en particulier le cas lorsque l’on tourne nos regards vers la question du baptême.

En ce qui nous concerne, nous avons déjà commencé d’exposer les différences qui existent au sein même du camp réformé entre crédobaptistes et pédobaptistes.

Il est temps maintenant de nous tourner vers un faisceau de doctrines parmi les plus décriées (et incomprises) dans les cercles évangéliques : celles que l’on regroupe généralement derrière le label “régénération baptismale”.

Cette série d’articles ne prétend pas traiter le sujet de manière exhaustive, mais propose une découverte et une évaluation des principales approches.

Bien entendu, une réponse globale sera offerte aux lecteurs au fil des différents billets.

Organisation de la série

Cette série sera composée de 7 articles qui seront publiés à raison d’un par semaine. La série sera organisée comme suit :

1- Panorama des régénérations baptismales. Un survol des principales approches actuelles. 

2- Qu’est-ce que la régénération ? Une question qu’il est nécessaire d’aborder avant d’aller plus loin. 

3- Régénération et réception du Saint-Esprit : ces deux concepts constituent-ils une seule et même expérience ? Quelques pensées au sujet des positions sacramentelles en la matière, en particulier en ce qui concerne le sacrement de confirmation. 

4- La régénération baptismale et la toute suffisance de l’oeuvre de Christ. Une évaluation théologique de la régénération baptismale. 

5- L’eau du baptême et la purification des péchés. Une réflexion sur les prétentions purificatrices du baptême dans les Eglises traditionnelles et dans les Eglises de Christ. 

6- L’eau du baptême et la vie nouvelle. Une évaluation des revendications vivifiantes de la régénération baptismale.

7-  La régénération baptismale et les Pères de l’Eglise. Les Pères de l’Eglise sont souvent lus avec le présupposé qu’ils adhéraient à la régénération baptismale. Est-ce viable? Nous ne le pensons pas. En voici un exemple avec l’épitre à Barnabé.

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 



Guillaume Bourin est le fondateur du blog Le Bon Combat et l'un de ses administrateurs. Il est titulaire d'un master en théologie (M.Div.) et d'un autre en Ancien Testament (Th.M.) obtenus à la faculté Southwestern Baptist Theological Seminary (Fort Worth, USA).


(CC) (BY NC ND) Le Bon Combat. Vous êtes encouragé à partager l'ensemble des ressources disponibles sur ce site. Si vous reproduisez un extrait de l'un de nos articles, nous vous remercions d'y inclure systématiquement un lien renvoyant vers la source. Dans le cas où vous souhaiteriez reproduire un article dans son intégralité, merci de nous contacter.