La Bible : une révélation théiste et non panthéiste – Geerhardus Vos

Dieu est un être personnel, distinct de sa création. Il n’est pas de ce monde. Geerhardus Vos dévoile ici certaines implications de cette réalité en ce qui concerne la révélation biblique.

La théologie biblique doit insister à déclarer que son objet n’est pas les pensées, les réflexions et les spéculations des hommes, mais les oracles de Dieu. Quiconque affaiblit ou subjectivise cette idée fondamentale de révélation frappe au cœur même de la théologie et du surnaturel chrétien […].

Tout type de théologie inclinée à ignorer ou minimiser cette idée centrale est un produit des plus dangereux. Toutes les théories modernes de la révélation qui sont déficientes dans la reconnaissance de son caractère objectif cadrent davantage avec une vision panthéistique de l’univers. (1)

Si Dieu est l’arrière-plan inconscient du monde, il est naturel que sa vérité et sa lumière doivent émaner d’une manière mystérieuse depuis les régions inexplorables qui se cachent derrière la conscience humaine. Dès lors, dans l’acte de se révéler lui-même, il sera nécessairement conditionné, limité et même gêné par l’homme.


Si, par contre, Dieu est conscient et personnel, nous en déduisons que, dans la révélation de sa personne, il maintiendra et affirmera sa personnalité, de telle sorte qu’il nous présentera ses divines clairement marquées du sceau de sa divinité, d’une manière réellement objective.

Geerhardus Vos (1862-1949)

Extrait de “The Idea of Biblical Theology as a Science and as a Theological Discipline“ in Redemptive History and Biblical interpretation, The Shorter Writings of Geerhardus Vos,
Presbyterian and Reformed Publishing, Phillisburg, 1980, p. 19

Notes et références :

(1) Le panthéisme est une doctrine philosophique selon laquelle Dieu est tout ce qui existe. Selon cette approche, Dieu n’est pas un être personnel et distinct tu monde, mais il est immanent. Il n’est donc pas le Dieu créateur présenté par les Ecritures.

%d blogueurs aiment cette page :