Chrétiens, examinez souvent votre conscience

Il fut un temps où l’examen de conscience était considéré comme une partie intégrante de la vie quotidienne du chrétien. Or, force est de constater que l’on en parle de moins en moins. Et force est de constater que je le pratique de moins en moins…

Qu’en est-il pour vous ?

J’ai lu ce matin cette citation de George Swinnock (1627-1673) qui m’a rappelé l’importance d’un évaluation personnelle régulière :

Le navire affecté par une avarie sera plus facilement vidé de son eau dès le début que plus tard. De même, l’oiseau est aisément tué dans l’oeuf, mais lorsque ce dernier a éclos et que le volatile a pris son envol, nous ne pouvons le tuer qu’après l’avoir attrapé.
Si nous nous examinons nous mêmes fréquemment, nous aurons plus de chance d’éradiquer nos péchés avant qu’ils ne s’enracinent dans notre âme.

Chers amis, êtes-vous prêts à vous évaluer honnêtement devant le Seigneur ? Vous ne tarderez pas à dénicher quelques mauvaises herbes dans ce jardin de Dieu qu’est votre coeur.

Prenez donc le temps de vous examiner devant votre Maître, car il en va de votre santé spirituelle.

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, auteur, et fondateur du blog Le Bon Combat dont il est l'un des administrateurs actuels. Il s'intéresse particulièrement à l'intertextualité et à l'exégèse de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse). Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale.