Dieu existe t-il ? L’argument cosmologique du Kalam

Dieu existe t-il ? Et si oui, comment le prouver ?

L’argument cosmologique du Kalām constitue une belle démonstration de l’existence de Dieu.
Le philosophe et apologiste chrétien William Lane Craig en a fait l’un de ses arguments favori, depuis la publication de son livre du même nom.

La courte vidéo ci-dessus explique simplement la base de l’argument, sur lequel l’ensemble de la démonstration de Lane Craig se base. Pour davantage d’informations sur le Kalām, consultez la page du site Reasonable Faith qui lui est dédiée (en anglais).

 

 

Les sous-titres en français devraient s’activer automatiquement. Si cela n’était pas le cas, vous pouvez le faire directement via le bouton du lecteur Youtube en bas à droite, comme indiqué sur la capture d’écran ci-dessous.

L_argument_cosmologique_du_Kalaam_-_YouTube-8

 

 

<p>Réflexions et ressources d’édification centrées sur Dieu</p>

  • Clair et net. Brillamment exposé !

    Cela me rappelle d’autres questions, pour lesquelles la science reste sans réponse(sauf erreur de ma part) :
    outre la première, posée dans la vidéo, « pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? »,

    -Pourquoi le monde est-il ordonné ?
    -Pourquoi l’homme peut-il comprendre l’ordre de la nature ?
    -Comment distinguer le bien du mal ?
    -Quel est le sens de la vie ?

    Fraternellement,

    Pep’s

  • Nous signalons que la traduction française du livre Reasonable Faith de William Lane Craig existe : http://foi.raisonnable.free.fr.

    Les Editions La Lumière

  • Hamta Ro

    Ridicule, le fait que l’univers est un commencement ne valide en rien l’existence de dieu. De manière générale une théorie ne peut etre validé par élimination que quand on connait une liste définit de théorie dont on sait qu’une est juste. Valider l’existence de dieu par élimination des théorie connues est ridicule. Nous ne savons simplement pas ce qui à causé la naissance de l’univers et il est bien plus raisonnable de formuler ca ainsi que de dire « si c’est pas ca, ni ca, ni ca, alors c’est dieu ».

    • Cher Hamta,

      Encore une fois, cet argument ne prétend pas « prouver » mais exposer de sérieux indices. On en revient à l’argument de la cause ultime, que les penseurs théistes avancent depuis toujours. A ce titre, c’est nous qui vous trouvons incohérent : si l’univers a un commencement, ce que vous semblez admettre, c’est qu’il a une cause. S’il a une cause, répondre « on ne peut pas savoir » est une réponse très peu approprié au sérieux de l’indice, il me semble.

      Il ne s’agit pas de « valider par élimination », mais de réfléchir sur la nature de la cause qui a présidé à la naissance de l’univers. Si vous trouvez cela ridicule, libre à vous, mais il me semble que l’inférence du Professeur Bill Craig tient la route.

      Bien à vous.

      • Hamta Ro

        Nan car admettre que ce qui a créé un système n’est pas soumis aux même conditions et contraintes que ce système est logique, donc il est logique que ce qui à causé l’univers ne répond pas aux lois de cet univers, en premier celle de cause à effet, de temps et d’espace.
        Mais là ou je trouve cela ridicule c’est que vous validée l’existence de dieu car il répond à ces critères comme si cette possibilité était plus probable qu’une autre qui répond aux même critères, par exemple un groupe de créateurs, une civilisation supérieur et entièrement différente en tout point de nos connaissances, etc…
        Vous procédez par élimination, comme si dieu était une proposition valable simplement car vous l’avez énoncée, hors c’est une proposition valable car tout les proposition ayants les même caractéristiques sont valables . Il n’y a donc aucune raison de se tourner plus vers celle de dieu que vers celle d’une grenouille géante aux pouvoir magiques.
        Cet argument enfonce des portes ouvertes, il est logique encore une fois et je pense très largement admis (sauf par exemple pour hawking et sa théorie de l’univers qui se crée tout seul) que ce qui à causé l’univers est supérieur et différent.
        Si je dis simplement qu’on ne sait pas, c’est parce qu’il faut bien garder à l’esprit que l’homme n’est capable d’imaginer que ce qu’il connait déjà, notre capacité de création se résume à une capacité de mélange de données connues, par extension donc, imaginer une chose qui n’a rien avoir avec notre univers et ne répond à aucune lois quelle qu’elle soit, est hors de notre portée. Il est bête de penser qu’on puisse comprendre un système dans son ensemble en faisant partie de ce système (là l’univers). Hors il est probable que ce qui a causé l’univers n’est absolument rien de commun avec ce que l’on connait. Par honnêteté intellectuelle, il est donc raisonnable n’étant pas capables d’imaginer ces possibilités, de dire que l’on ne sait pas, puisque avant de tirer une conclusion on sera tous d’accord sur le fait qu’il faut être capable d’évaluer toutes les possibilités.
        Donc je persiste « on ne peux pas savoir ». Et tout élément que vous prendrez comme un indice ne sera pour toujours q’une miette dans l’océan de possibilités infinie de ce que nous ne somme pas en capacité d’imaginer.

        • Le point est qu’un groupe de créateur ou une grenouille géante devrait avoir des propriétés supérieures à celles qui sont relevés par Lane Craig, des propriétés qui soient hors de toute commune mesure avec tout ce qui existe dans cet univers.
          L’argument valide ici l’existence d’un créateur au pourvoir incommensurable dans notre univers. Il ne démontre rien par « élimination », mais il tire une inférence de plausibilité. D’autre part, votre grenouille géante ou votre groupe de créateur potes de Maître Yoda ne solutionnent pas la problématique de la cause ultime : eux-mêmes ont une origine. Où trouverez-vous une origine ultime à tout ce qui existe qui elle même n’aurait pas de commencement… en dehors du concept de Dieu? Il me semble que c’est le genre de donnée que vous occultez dans votre raisonnement.

          Maintenant, si vous souhaitez affirmer à tout prix que l’argument est ridicule, libre à vous. Force est de constater que ce que vous faites surtout, c’est le parodier. Notez également que William Lane Craig a défendu cet argument dans un contexte académique, et non pas seulement au travers d’une vidéo de 3min.

          A titre personnel (Guillaume Bourin), j’ai fini par rejeter l’argument du Kalaam, non parce qu’il est invalide de part son raisonnement, mais plutôt parce que je n’adhère pas à certains des présupposés de Bill Craig (comme celui de la relation de Dieu au temps). Leibniz avait, de toute façon, proposé un argument similaire qui me convient beaucoup mieux.

          • Hamta Ro

            Bien des idée présentée devant un publique académique sont très discutables, ce n’est pas un « super » argument.

            Pour ce qui est de ma grenouille, je vous dit justement que cette grenouille pourrait très bien avoir les même caractéristiques que dieu, le concept de dieu n’est absolument pas plus sensé que n’importe qu’elle autre affirmation à partir de rien, comme par exemple une grenouille qui n’a pas besoin d’exister pour exister (ou qui à toujours existé c’est comme on veut) et qui peut créer l’univers selon sa volonté, qui n’est soumise à aucune lois etc… Dieu n’a pas le monopole de la proposition sans rapport nécessaire avec le réel, comme vous le voyez. Et ma grenouille n’a absolument pas moins de chances d’exister que dieu présentée comme je viens de le faire. Même chose pour la civilisation, pourquoi elle n’aurait pas été là depuis toujours, comme dieu ? C’est fou comme c’est logique, et pourtant vous me dites ça comme si ça avait moins de sens qu’un dieu toujours là, j’aimerai bien savoir pourquoi, peut être car vous vous referez à un livre changé 100fois au bon vouloir de son traducteur ou du roi, racontant la vie d’un jésus improbable et se basant sur des concepts erronés ? (petite pique hors sujet, n’en prenez pas compte 😉 )

            Vous voyez bien que cet argument n’a pas de sens, et comme je l’ai dit mais vous n’avez rien répondu à ce sujet, l’homme n’est capable d’imaginer que ce qu’il connait, donc de toutes manières, c’est ridicule avec les connaissances qu’on a de vouloir prouver ceci ou cela sur ce sujet par la logique, puisqu’elle est limitée. Encore une fois, dieu vous parait la meilleure des possibilités mais êtes vous déjà capable de toute les étudier, même celles que vous ne pouvez pas imaginer, avant de dire que la votre est la plus probable ? Il va de soit que non.

            Donc oui, je persiste, c’est absolument évident que cet argument est basé sur du vent. La grossièreté de mon exemple sert juste à montrer à quel point toute proposition quelle qu’elle soit tiens la route quand il s’agit de parler d’une chose qui transcende la science.

          • Etienne Omnès

            Je distingue deux arguments dans votre réponse, je vais y répondre l’un après l’autre:

            1. Il pourrait très bien avoir d’autres explications que « Dieu »
            2. Nous ne pouvons pas savoir, il peut très bien y avoir une explication scientifique que nous ne connaissons pas.

            1. Des autres explications possibles

            Bien sûr, que cela pourrait être d’autres causes que le Dieu de Jésus Christ, seulement, il faut que ces causes aient les caractéristiques suivantes:

            -Immatérielles, puisqu’elles existaient avant la matière => Exit la civilisation extraterrestre, quant à la grenouille de Naruto, elle ne peut plus avoir la forme d’une grenouille…
            -Eternelles, puisqu’elles existent avant le temps
            -Incroyablement, voire toute-puissante
            -Personnelles: si ce ne sont pas des personnes, alors pourquoi l’univers aurait-t-il été crée? Il n’y avait pas de « forces » avant la Création.
            -etc …

            Trouvez donc des « milliers » d’autres cas de ce genre, fantasmées ou sérieux. Les seuls qui tiennent à cet argument, ce sont les deux principaux monothéismes: le Dieu du Judaïsme et Christianisme, et le Dieu de l’Islam. Si vraiment vous voulez mettre une grenouille dans la conclusion, vous ne réussirez qu’à faire appeler Dieu « Grenouille », ce qui est très loin de votre idée initiale.

            2.Science of the gaps

            Espérez vous sincèrement trouver une explication matérielle à un évènement qui s’est déroulé dans une réalité immatérielle? Que les trois lois de Newton s’appliquent à un corps en mouvement, c’est tout à fait logique. Qu’elles s’appliquent en revanche à des choses immatérielles comme des pensées, ça devient du rodéo par contre.
            Et puis, comme je le disais en titre, c’est réfléchir en mode « science of the gaps » : on ne sait pas mais j’ai décidé que c’était une cause physique discernable par la science! N’est ce pas arbitraire et ad hoc? Est ce que vraiment, à toute choses égales, Dieu comme origine de l’univers est si absurde que cela? Au contraire, parmi les causes « supérieures et différentes » de l’Univers, Dieu se pose comme une hypothèse très plausible.

            Si vous voulez ruiner le raisonnement, attaquez vous donc à un des deux prémices: il suffit que vous en fissuriez un seul, et le raisonnement tombe. En rappel:

            1. Tout ce qui a un début à son existence a une cause.
            2. L’univers a un début à son existence

            CCL: L’univers a une cause.

            Bon courage.

          • Hamta Ro

            Outre le coté absolument indigeste de votre commentaire (je suis peut etre mauvais lecteur ..), vous n’avez pas compris ce que j’ai dit, une grenouille magique peut tout a fait exister depuis toujours, vous partez du fait qu’elle nécessite d’être faite de matière, pareil pour la civilisation, hors je l’ai déjà dit, ce que vous appliquer à dieu peut être appliqué à n’importe quoi, ma grenouille ne ressemble a rien de connu sauf a une grenouille, elle est toute puissante, au dessus de tout, elle peut tout, comme dieu, pourquoi elle n’aurait pas créer l’univers ? Je ne remplace par dieu par une grenouille, c’est vous qui appelez dieu ce qui pourrait être absolument n’importe quoi.
            Enfin l’univers à une cause oui, tout a une cause oui, alors il y a forcément un élément qui viole cette règle, vous serez gentil de lire et comprendre ce que j’écris avant de répondre, car je n’ai jamais dit l’inverse. Enfin, je vous avoue n’avoir absolument rien compris a votre délire dans le point 2 excusez moi m’est c’est incompréhensible, et pour rappel les pensées sont matérielles, la matière crée l’esprit (c’est bien le seule affirmation dont j’ai compris quelque chose ici, le reste je cherche encore le rapport avec ce que j’ai dit )

          • Etienne Omnès

            1. Des autres explications possibles

            Restons quand même au problème de la grenouille: laissez moi adapter deux trois petits points dans vos propos pour que vous voyez mieux les défauts de votre raisonnement:

            Une carotte magique peut tout a fait être née comme un mammifère, mais vous
            partez du fait qu’elle nécessite d’être faite comme un végétal, pareil pour la courgette, hors je l’ai déjà dit, ce que vous appliquez à un être humain peut
            être appliqué à n’importe quoi, ma carotte magique ne ressemble a rien de
            connu sauf a une carotte, elle est intelligente, se déplace dans l’espace, elle peut parler, comme un être humain, pourquoi ne pourrait-t-elle pas aussi bâtir une maison? Je ne remplace pas « être humain » par « carotte », c’est vous qui appelez « être humain » ce qui pourrait être absolument
            n’importe quoi.

            Prouvez moi que vous n’êtes pas une carotte magique.

            Bien sûr, je comprends que votre exemple soit exagéré pour les besoins de l’argumentation, mais personne n’a jamais dit qu’un « être » immatériel, tout-puissant, personnel, éternel, nécessaire etc… pouvait être n’importe quoi, une grenouille, une casserolle ou un spaghetti. L’usage a fait que nous appelons un tel être « Dieu ». Ce qui reste à prouver c’est que ce « tout-puissant-éternel-immatériel-etc » soit un Dieu particulier: ce peut être l’Horloger de Voltaire, le Dieu de Muhammad, ou bien celui de Jésus. Cela il est vrai, ne sort pas de l’argument du Kalam.

            Vous avez bien fait de me demander de relire j’ai effectivement répondu à une objection que vous n’aviez pas soulevé, je vous demande pardon. D’ailleurs, j’ai eu tort de dire que vous aviez deux arguments, vous n’en aviez qu’un seul dont la fin était simplement un développement. J’ai écrit trop vite, toutes mes excuses.

          • Hamta Ro

            Je vois ce que vous voulez dire mais le problème c’est que votre exemple entre la carotte et la courgette, c’est qu’on parle de chose clairement définit dans un monde définit, hors quand on parle de ce qui a créer l’univers il n’y a plus aucun repères, puisqu’on parle de choses qui transcende la science et donc nos connaissances, donc on peut tout affirmer, même des choses qui se contredisent, rien n’est impossible, même une grenouille magique qui existe sans exister, chose qui rien qu’a la lecture semble complètement débile on en convient, pourtant pas moins crédible dans le fond que toute autre proposition.

            « Ce qui reste à prouver c’est que ce « tout-puissant-éternel-immatériel-etc » soit un Dieu particulier: ce peut être l’Horloger de Voltaire, le Dieu de Muhammad, ou bien celui de Jésus. »

            Donc son argument à quelle utilité ? Prouver ce que toute personne de bon sens admet déjà ? Dans l’infinité de possibilités, le dieu unique n’est pas plus probable qu’une autre, car je me répète , les possibilités imaginables par l’homme sont limitées par notre capacité physiologique a imaginer uniquement ce que l’on connait déjà, donc imaginer un concept totalement inédit n’est pas possible, pourtant rien ne dit que ce qui a créer l’univers n’est pas un de ces concepts inédits.

            Autre chose, la théorie de stephen hawking sur la création de l’univers qui remplace in-fine dieu par les lois de la physiques, c’est une théorie plausible, et qui explique le monde aussi bien qu’avec le concept de dieu. Souvent pour contredire ca j’entend « mais les lois physiques définissent mais ne crées pas », sauf que c’est nié le caractère inné qu’elles ont dans cette théorie et donc dans ce cas je peux aussi nier le caractère iné de dieu dans sa théorie . Ça tien la route

          • Etienne Omnès

            « ce qui a créer l’univers il n’y a plus aucun repères, puisqu’on parle de choses qui transcende la science et donc nos connaissances, donc on peut tout affirmer, même des choses qui se contredisent, rien n’est impossible, »
            Ma foi, si la logique elle-même n’est pas valable, alors pourquoi s’ennuyer avec la science? Elle s’appuie sur du vent… Quand à imaginer un univers d’ordre au milieu d’un grand Chaos, pourquoi cette singularité? Pourquoi l’ordre ne se dissout-t-il pas dans le chaos comme ce qui arrive sur terre?

            Il est raisonnable de penser que à moins que la logique ne soit une convention humaine (et dans ce cas, sa véracité est le plus gros coup de bol qu’on ait jamais vu) ce qui est dans l’univers et hors de l’univers obéit aux même lois logiques, dont la première d’entre elles est la non-contradiction. Pourquoi la logique cesserait-t-elle de s’appliquer une fois passé les limites de l’univers?

            Et la logique seule, aidée de nos connaissances scientifiques actuelles, nous amène à penser qu’il y a un être immatériel, éternel, tout-puissant et personnel qui a crée l’univers. Trouver d’autres explications possibles sur la base de « rien n’est impossible, même des choses qui se contredisent » ne nous mènera nulle part, si ce n’est à embrasser la folie.

            Vous me dites (maintenant je fais gaffe à vous citer correctement): « Dans l’infinité de possibilités, le dieu unique n’est pas plus probable qu’une autre, car je me répète , les possibilités imaginables par l’homme sont limitées par notre capacité physiologique a imaginer
            uniquement ce que l’on connait déjà, donc imaginer un concept totalement inédit n’est pas possible »
            Je vous réponds: d’accord, imaginez une autre possibilité, mais à moins que vous n’envoyez balader la Raison et la Logique, il faudra que cette possibilité soit un être tout-puissant etc… Autrement dit, vous n’irez pas beaucoup plus loin que les trois choix que j’ai cités. Après, si vous y tenez vraiment…

            Votre question est bonne: quelle est l’utilité de cet argument au final? Eh bien de déblayer déjà bien d’autres idées: l’athéisme complet est débouté, ainsi que le panthéisme type hindou ou bouddhiste. Les polythéismes (dont les dieux sont forcément limités) aussi. En un seul argument, on dégage la possibilité d’un Dieu unique. Pour prouver que c’est le Dieu de Jésus Christ, il suffit ensuite de prouver que Jésus est ressuscité (ce qui est notre meilleure preuve que le christianisme est vrai) mais c’est un tout autre volet.

            Des lois physiques

            Ce que vous dites sur les lois physiques m’intéresse: supposons un instant que les lois physiques soient éternelles, préexistantes à l’univers (ce qui signifie qu’il y au moins une chose non matérielle autour de nous): sur quoi ces lois physiques auraient-t-elle agi pour créer l’univers?
            Sur de la matière? Il n’y en avait pas. Sur de la supra-matière? Nul n’en as jamais vu, observé, mesuré ou même pu la calculer. Sur de l’immatériel? Les lois physiques n’ont rien pour avoir prise dessus. Que dit Stephen Hawking à ce sujet?

          • Hamta Ro

            Deux points:

            1) « et dans ce cas, sa véracité est le plus gros coup de bol qu’on ait jamais vu » ( en parlant de la logique humaine)

            Non sa véracité est simplement avéré car elle se repose sur des réalités autour de nous, si les réalités étaient différentes la logique aussi, sortit du domaine du connu, elle se repose sur une extrapolation, vous partez du principe que car jusque là vous avez toujours vu que quelque chose qui se contre-dit ne peut pas exister ALORS vous n’en verrez jamais. Par exemple c’est comme si vous aviez apprit à faire une multiplication uniquement, et qu’on vous demande de résoudre une division, vous allez dire que c’est impossible, ou la résoudre mais mal, car vous n’avez pas ne serait ce que la connaissance nécessaire pour comprendre cette nouveauté, si vous n’avez que la logique de multiplication comment vous pouvez juger du possible ou non de la division qu’on vous donne? Quelles que soit les tentatives de compréhension que vous faites, à partir du moment où vous utilisez votre logique(ce qui est obligatoire) vous aurez faux.
            C’est exactement la même chose entre l’univers et tout élément extérieur à cet univers et inconnu, nos capacité sont limitées car la logique humaine n’existe que car elle repose sur des données connues, exemple frappant, les lois de l’infiniment petit et de l’infiniment grand se contredisent, pourtant elles sont justes quand ont les appliques chacune à ce pourquoi elles ont été crées , la logique n’a donc rien d’universelle , seules les lois et constantes sont universelles.
            Hors personne il me semble n’a observé quelque chose d’extra-universel pour y constater que oui, ce qui est vrai chez nous est vrai ailleurs.
            Je précise qu’il y a une énorme différence entre une loi et une logique, car les lois sont connus car observés, tandis que la logique se sert de ces lois pour faire des déductions.

            2.
            Voilà la théorie de hawking

            http://www.dailymotion.com/video/x2kspwl_stephen-hawking-01-dieu-a-t-il-cree-l-univers-dok_tv

          • Etienne Omnès

            Je ne partage pas votre vision de la logique, mais en revanche je vous remercie pour votre amabilité et votre effort de pensée. J’ai eu plaisir à discuter avec vous.
            Je consulterai très volontiers la théorie de Hawking à l’occasion.

            Que l’Eternel vous bénisse

          • Hamta Ro

            Merci !

            Vous aussi alors 🙂

%d blogueurs aiment cette page :