Un principe pour régler les conflits d’Église : « Pourquoi ne vous laissez-vous pas dépouiller? »

L’Église dont je suis actuellement le pasteur ne connait pas de conflits (ou alors je ne suis pas au courant !). Nous avons de belles relations entre membres, il règne dans notre assemblée un climat positif au sein duquel chacun se sent libre d’inviter ses contacts non-croyants.

Et pourtant, dimanche dernier, je prêchais sur LE fameux passage dans lequel Paul dénonce l’ampleur des conflits d’Église à Corinthe —songez que les croyants auxquels Paul écrivait se traînaient en justice les uns les autres…

 

 

Voici le principe que Paul propose pour régler tous les conflits basés sur des « motifs mineurs » à Corinthe : se laisser dépouiller pour la gloire de Dieu.

Paul lance donc trois appels aux Corinthiens :

(1) Un appel à juger des affaires de l’Eglise
(2) Un appel à obéir à la « loi royale »
(3) Un appel à renoncer au monde

Et vous, êtes vous prêts à vous laisser dépouiller pour la gloire de Dieu ?

 

 

 

 

 

Ces ressources pourraient vous intéresser  :

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur de l'Église réformée baptiste de la Trinité, à Montréal (Québec, Canada). Il s'intéresse particulièrement à l'exégèse et à l'intertextualité de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).