Comment NE PAS lire votre Bible en 2013 ?

Bonne année à tous! En ce premier jour de 2013, j’aimerais vous lancer un challenge : celui de (re)devenir un homme/une femme de la Parole cette année. Cet article de Matt Smethurst devrait vous y encourager comme il l’a fait pour moi !

image

Quand on parle de lecture quotidienne (ou pas…) de la Bible, le 1er janvier est une date généralement très attendue. Une nouvelle année marque un nouveau départ. Et vous êtes certainement motivés à vous engager ou vous ré-engager dans ce que vous savez être d’une importance capitale : la lecture de la Parole de Dieu.

Cependant, ce n’est peut être pas la première fois que vous vous passez par ce sentiment. Vous entreteniez des pensées similaires 365 jours auparavant. Et vous savez qu’en 365 jours… il peut se passer bien des choses.

Alors, qu’est-ce qui va faire de 2013 une année différente, dans ce domaine ? Qu’est-ce qui, sous la conduite de Dieu, vous permettra de maintenir en avril de cette année un effort qui généralement tendait à s’étioler au mois d’avril les années précédentes ?
Voici cinq suggestions de ce qu’il vous faudra absolument éviter en 2013


1. N’allez pas trop loin

« Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles ! »

Cette citation bien connue est en règle générale un mauvais conseil, et les plans de lecture de la Bible ne font pas exception. Si vous visez et que vous manquez la “lune » des six chapitres par jour, vous risquez de pas atterrir en douceur parmi les « étoiles » des trois chapitres quotidiens. Vous serez juste perdu dans l’espace…

Il est préférable de lire un chapitre par jour tous les jours, que quatre chapitres par jour de temps en temps. Par ailleurs, on ne saurait trop insister sur la valeur de la méditation. La méditation n’est pas une rêverie spirituelle  mais plutôt une réflexion sur la révélation. Lisez moins, si c’est nécessaire, dans le but de méditer plus. S’il est facile de s’abreuver au torrent de la vérité de Dieu, sans médiation -et application- vous gagnerez bien peu en expérience.

Comme Thomas White l’a dit un jour : «Il est préférable d’entendre seulement un sermon et de méditer dessus, que d’entendre deux sermons et de ne méditer sur aucun des deux. » Je pense qu’il s’agiti ici d’un sage conseil, largement applicable à la dimension de notre lecture personnelle de la Bible.

 

2. Ne le faites pas seul

En matière de lecture de la Bible, une mentalité tournée vers la performance solitaire peut être mortelle. C’est certainement pour cette raison que beaucoup tombent en défaillance : à cause de ce sentiment de solitude. Pour prévenir des dangers de l’isolement, invitez un ou deux autres chrétiens à vous rejoindre dans votre effort de lecture personnelle en 2013. Définissez des objectifs, prenez des engagements, et soyez mutuellement redevables sur ce point. Transformez votre lecture de l’Écriture personnelle en un travail d’équipe, un projet communautaire.

Un livre de méditations quotidiennes peut également s’avérer être un compagnon et un guide utiles. Les deux volumes de Don Carson, « Le Dieu qui se dévoile » * constituent une excellente option.

 

3. Ne vous contentez pas de le faire “quand vous avez le temps »

Chaque matin, nous ouvrons la porte à un nouveau déluge d’informations. Nous en sommes maintenant au point où, d’après ce que j’ai entendu dire, l’édition hebdomadaire du New York Times contient plus d’informations que Jonathan Edwards en a reçu durant sa vie entière ! Je ne sais pas si c’est vrai, mais cela m’amène personnellement à réfléchir.

Par conséquent, il est impératif de définir une heure spécifique, chaque jour, dédiée à notre rencontre avec Dieu. Même si c’est un laps de temps restreint, gardez-le comme la prunelle de vos yeux. Expliquez votre objectif à vos proches, et invitez-les à vous aider. Dans le cas contraire, la tyrannie de l’urgence continuera à exercer son pouvoir sur vous. Ce qui est urgent supplantera rapidement ce qui est important et ce qui peut paraitre bon au premier abord supplantera rapidement ce qui est le meilleur en réalité.

Si vous planifiez de lire votre Bible seulement quand vous en avez le temps, il y des chances pour que vous ne la lisiez jamais. Et si vous ne contrôlez pas votre emploi du temps, votre emploi du temps vous contrôlera.

 

4. Ne vivez pas comme si Paul mentait

Saviez-vous que le Lévitique,  les Chroniques et le livre d’Abdias ont été écrit pour vous encourager ? C’est en tout cas ce que Paul croyait : «Tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction afin que, par la persévérance et par le réconfort que donnent les Ecritures, nous possédions l’espérance.» (Rom. 15:4 – cf. 1 Cor. 9:10, 10:6 et 11 et 2 Tim 3:16).

Ce que Paul est en train de dire, c’est que la totalité de l’Ancien Testament est pour vous – pour vous instruire, pour vous encourager, pour vous aider à tenir ferme, et pour vous donner espoir. Peu d’entre nous iraient s’imaginer que Paul se trompe ici. Nous autres, bons évangéliques, sommes heureux de prendre les paroles inspirées des apôtres à la lettre. Mais la relation que nous entretenons avec notre Bible vient-elle contredire ce que nous croyons ? Agissons-nous comme si les livres des Nombres, des Rois, ou Nahum ont le pouvoir d’insuffler à notre vie aide et espoir?

Chaque fois que vous ouvrez votre Bible, à quelque endroit que ce soit, travaillez à croire que Dieu a quelque chose à vous dire. Poursuivez les grâces de Dieu au travers de votre lecture de l’Ecriture en 2013. Force pour aujourd’hui et espoir pour demain nous attendent à chaque page.

 

5. Ne transformez pas un moyen de la grâce en une course au mérite

L’amour que votre Père vous porte ne dépend pas de vos cultes personnels : il n’augmentera ou ne diminuera pas en fonction de leur intensité. Si vous êtes unis à Christ par la foi, le verdict est tombé, et la réquisition du tribunal est rejetée. Vous êtes acceptés et adoptés comme le Fils lui-même.

Si vous êtes en Christ, si vous êtes vraiment l’une de ses brebis, vous aurez envie d’écouter sa voix et de le suivre (Jean 10:1-30 – cf. 8:47, 18:37). Pas toujours, et pas parfaitement, malheureusement. Mais c’est un désir sincère qui continuera à croître.

Alors que commence une nouvelle année, engagez-vous de nouveau à devenir un homme ou une femme de la Parole. Mais n’allez pas trop loin, ne le faites pas seul, ne vous contentez pas de le faire seulement quand vous en avez le temps, ne vivez pas comme si Paul mentait, et ne transformez ce moyen de la grâce en une course au mérite.

Votre Bible est l’un des principaux dons de Dieu pour vous en 2013. Ouvrez-la, lisez-la, méditez-la, obéissez-lui. Puissiez-vous être transformés selon l’image de notre Roi incarné, qui seul est digne de recevoir notre adoration.

 

 

Matt Smethurst (traduit librement)
Editeur associé du site The Gospel Coalition 

 

* « Le Dieu qui se dévoile » volumes 1 & 2 sont des livres de méditations quotidiennes de DA Carson, basé sur le plan de lecture de R. Murray Mc Cheyne. Vous pouvez les commander sur le site des Editions Clé. Les volumes 3 & 4 sont actuellement en cours de préparation.

– Si vous souhaitez vous aider d’un plan de lecture, en voici un qui vous permettra de lire toute la Bible en six mois, en un an, et un autre  en 5 ans. (cliquez sur le lien qui vous convient)

Réflexions et ressources d'édification centrées sur Dieu

%d blogueurs aiment cette page :