Comment Dieu et le mal peuvent-ils coexister ?

Le fameux “problème du mal” est souvent utilisé comme un argument-massue par les tenants de l’athéisme.

Il peut être exposé de la sorte :

(1) La Bible décrit Dieu comme omniscient, omnipotent, et parfaitement bon
(2) Si un tel Dieu existe, alors le mal ne peut pas exister
(3) Le mal existe
(4) Par conséquent, le Dieu de la Bible n’existe pas.

 

Que penser d’un tel argument ? Est-il viable d’un point de vue logique ?

Dans cet épisode de “Que dit la Bible ?”, Guillaume Bignon nous éclaire sur les réponses à apporter à ce type de raisonnement.

 

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE NOS ÉMISSIONS ICI 

SUIVEZ-NOUS VIA VOTRE APPLICATION PODCAST PRÉFÉRÉE EN Y COPIANT CE LIEN

LOGO-iTunes-REAL

 


Ayant étudié les maths et la physique en classe préparatoire et grande école d’ingénieur, Guillaume Bignon travaille actuellement dans l’informatique financière sur Wall Street. Après une conversion improbable et providentielle à l’âge adulte, il s’est pris de passion pour l’apologétique chrétienne et a obtenu une Maîtrise en littérature biblique avec emphase sur le Nouveau Testament (Alliance Theological Seminary, New York). Il est titulaire d’un Doctorat en théologie philosophique obtenu sous la direction de Paul Helm (London School of Theology). Guillaume est membre de l’Evangelical Theological Society, l’Evangelical Philosophical Society, la Society of Christian Philosophers, et l’association Axiome. Il s’intéresse à la métaphysique du libre arbitre, sa relation avec la providence divine et la logique modale, ainsi que la théologie naturelle et l’épistémologie.

 

 

 

 

“Que dit la Bible ?” est le podcast hebdomadaire du blog Le Bon Combat. Retrouvez l'ensemble des questions posées et de nos entretiens sur l'onglet dédié, en haut et à droite de la barre de menu du site !

  • Laurent dv

    Plus simple encore, comment le mal peut-il exister sans Dieu ?

  • Francine

    Sans Dieu ni le mal ni le bien n’existent, tout est permis ; c’est le fameux argument Karamazov (Dostoïevski). Mais remarquez que sans Dieu votre commentaire n’existe pas non plus… ni la nécessité d’y répondre.

  • Noémie

    Petite question: dans la doctrine de l’arminianisme Dieu n’est pas omnipotent donc?

    • Etienne Omnès

      Je pense qu’un arminien répondrait de la façon suivante:

      1.L’omnipotence signifie que Dieu peut faire tout ce qui est logiquement possible.
      2.Décider du libre choix de quelqu’un d’autre est une contradiction (=> logiquement impossible).

      Donc Dieu est omnipotent, même s’il ne peut pas décider du choix de quelqu’un en particulier.

      Cela se tient, selon moi et je me suis pas mal accroché à cet argument, jusqu’au jour où je me suis rendu compte que les Ecritures semblent complètement ignorer la prémisse 2… Alors je me suis aligné sur les écritures et je vote calviniste.

%d blogueurs aiment cette page :