Combattre le péché: un rappel essentiel

Le bon sens biblique implique que quiconque veut bâtir une tour doit d’abord s’assoir pour calculer la dépense (Luc 14:28)

Il en va de même quiconque est déterminé à lutter contre son péché, comme le rappelle John Owen (1616-1683) :

Que personne ne s’imagine pouvoir mettre à mort le péché aisément, en frappant peu ou faiblement. Celui qui a frappé une fois le serpent et qui ne continue pas jusqu’à ce que ce dernier soit mort va vite regretter d’avoir entamé cette querelle.

Ainsi en est-il de celui qui commence à traiter son péché et qui ne poursuit pas cette tâche jusqu’à la mort.

Si vous vous êtes engagé dans le grand combat contre vous-mêmes, sachez que vous avez pris part dans une guerre à vie. La vie chrétienne normale n’a rien à voir avec un long fleuve tranquille, et elle ne se réduit certainement pas à une main rapidement levée lors d’une réunion d’évangélisation.

Le Saint-Esprit habite en vous, et y demeurera pour vous conduire dans cette tâche. Mais ayez dans votre coeur cette ferme résolution de lutter jusqu’au bout.

Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.
(Ap. 2:10)

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, auteur, et fondateur du blog Le Bon Combat dont il est l'un des administrateurs actuels. Il s'intéresse particulièrement à l'intertextualité et à l'exégèse de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse). Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale.