Chrysostome, l’un des premiers prédicateurs revivalistes

Jean Chrysostome est considéré comme l’un des Pères de l’Eglise grecque et l’un des plus grand prédicateurs du IVème siècle.

Consterné par la mondanisation progressive de l’Eglise à Constantinople, il prêcha la repentance qui conduisit la communauté chrétienne à vivre un réveil.

J. M. Nicole, avec sa sensibilité de professeur d’homilétique, commente ainsi son ministère de prédicateur :

“Il est simple, ardent, inflexiblement sévère pour le péché, mais débordant d’amour pour ses ouailles. Ses images sont saisissantes, ses applications toujours directes. Ses sermons ont probablement moins vieilli que ceux qui datent de cent ou deux cents ans.”

En bref, un encouragement de Chrysostome pour nous à dix sept siècles d’intervalle :

“L’Eglise n’est point un théâtre où l’on vienne écouter pour se divertir. Il n’en faut sortir que pour en emporter d’utiles avantages. Il est bon de la quitter riche d’un bien plus considérable et plus solide que celui-là.

Ne serait-ce pas venir ici en pure perte si, après des enseignements donnés tout exprès pour la réflexion de nos âmes, nous en sortions sans un profit réel ? Que me rapporte à moi vos applaudissements ? Quel avantage revient-il de vos éloges et de vos acclamations ? Mon éloge il est dans votre docilité à tous mes conseils.

Je me trouverai digne d’admiration, je serai heureux, non quand vous m’aurez applaudi, mais quand avec toute l’ardeur du plus grand zèle, vous auriez mis en pratique les enseignements que vous recevez de notre bouche.” (1)

 

 

 

RC

 

 

Note :

(1) Chrysostome, IIème Homélie des statues. Traduit par Jeannin et cité dans le Précis de l’Histoire de l’Eglise de J. M. Nicole.

 

 

 

 

 

Raphaël est marié à Marion avec qui il a 2 enfants. Ancien Educateur Spécialisé, il est étudiant en dernière année à l’Institut Biblique de Genève et pasteur stagiaire à l’ECE Grenoble. Il est aussi évangéliste associé à France Evangélisation.

%d blogueurs aiment cette page :