Le challenge du christianisme olympique

Nous poursuivons la série “La liberté chrétienne en pratique” à l’Eglise réformée baptiste de la Trinité. Dans les chapitres 8 à 10 de la première épitre aux Corinthiens, Paul répond à une question portant sur les viandes sacrifiées aux idoles, et il en profite pour établir cinq principes pour vivre la liberté chrétienne.

C’est ici la troisième prédication de cette série. Dans la première, nous voyons que la liberté du chrétien ne peut pas devenir  une pierre d’achoppement pour les autres. Dans la deuxième, nous découvrons que la prédication de l’Evangile a préséance sur ma liberté.

Cette semaine, nous tournons nos regards vers  1 Cor 9:24-27. Dans ce passage, Paul montre :

  • Que le christianisme peut être comparé à une course et à un combat,
  • Que le renoncement à soi et la mise à mort du “vieil homme” sont le lot quotidien du chrétien,
  • Que ces choses sont conformes à la liberté en Christ, et à l’action souveraine de l’Esprit de Dieu dans la vie des croyants.

 

Voici donc le troisième des cinq principes que Paul énonce : la liberté chrétienne est au service de la sanctification du chrétien. Notre marche avec Christ devrait être conforme à l’Evangile qui sort de notre bouche. Écoutez donc cette prédication pour en découvrir davantage.

 

 

ÉCOUTEZ CETTE PRÉDICATION ICI

 

 

>> Diffusion : 

  • Sur les ondes au Québec sur CFOI FM : Quebec 104.1 / St-Jérôme 102.9 ou en direct sur le web
  • Via la chaîne de podcasts “Parole proclamée” sur Itunes

 

>> Dans cette prédication, c’est la traduction NBS qui est utilisée : 

Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à remporter. Or tout lutteur se maîtrise en tout ; ceux-là le font pour remporter une couronne périssable ; nous, pour une couronne impérissable.
Moi, donc, je cours, mais non pas à l’aventure ; je donne des coups de poing, mais non pas pour battre l’air. Au contraire, je malmène mon corps, je le traite comme un esclave, de peur qu’après avoir fait la proclamation pour les autres, je ne sois moi-même disqualifié.
>> En conclusion de cette prédication, nous mentionnons l’histoire de Rick et Dick Hoyt. Cette vidéo retrace l’une de leur participation à un “Iron Man”.

 

 

Guillaume Bourin est le fondateur du blog Le Bon Combat et l'un de ses administrateurs actuels. Il s'intéresse particulièrement à l'intertextualité et à l'exégèse de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse).