Faites votre bilan spirituel avec John Wesley

Vous sentez-vous comme « en panne » dans votre vie chrétienne ? Ou voulez-vous tout simplement aller plus loin avec le Seigneur ou encore dresser un bilan de votre vie chrétienne ? Je pense que cet article sera en mesure de vous assister.

Vous trouverez ci-dessous 22 questions que les membres du « John Wesley’s Holy Club » – un chrétien qui fut d’un zèle incomparable pour le Seigneur – se posaient tous les jours dans leur moment de prière privé il y a de cela plus de 200 ans déjà.

Il est tellement intéressant de constater que ces questions n’ont absolument pas perdu leur pertinence pour nous aujourd’hui ! Attention cependant, la brutalité de ces questions risquera de mettre à nu votre criant besoin de notre Seigneur ! (Note : j’ai quelque peu modifié ou étendu/« amélioré » quelques questions).

  1. Est-ce que je crée consciemment ou inconsciemment l’impression que je suis meilleur que je ne le suis vraiment ? En d’autres termes, suis-je un hypocrite ?
  2. Suis-je honnête dans tous mes actes et mes paroles, ou est-ce que j’exagère ?
  3. Est-ce que je partage en cachette à d’autres ce qui m’a été confié dans le secret par une personne donnée ? Dans quel but est-ce que je partage ces informations ?
  4. Est-ce que l’on peut me faire confiance ?
  5. Suis-je esclave de mes vêtements (mon apparence), mes amis, mon travail ou mes habitudes ? Quelle est la place qu’occupent ces choses dans ma vie ?
  6. Est-ce que : A. J’ai conscience de moi-même et me satisfais en Christ. B. Je m’apitoie sur mon sort. C. Je me justifie tout le temps ?
  7. La Parole réside-t-elle en moi aujourd’hui ?
  8. Est-ce que je donne assez de temps à la Parole afin qu’elle puisse me parler chaque jour ?
  9. Est-ce que je prends plaisir à l’exercice de la prière ?
  10. Quand ai-je parlé à quelqu’un d’autre de ma foi pour la dernière fois ?
  11. Est-ce que je prie à propos de l’argent que je dépense ?
  12. Est-ce que je me couche à l’heure et me lève à l’heure ? Ou est-ce que la paresse ou le désordre ont pris pied dans ma vie ?
  13. Est-ce que je désobéis à Dieu en certains aspects de ma vie ?
  14. Est-ce que je m’obstine à faire quelque chose alors que ma conscience n’est pas en paix par rapport à cela ?
  15. Est-ce que je suis « vaincu » dans certains aspects de ma vie ?
  16. Suis-je jaloux, impur, critique, irritable, susceptible, ou méfiant ?
  17. Comment est-ce que je passe mon temps libre ?
  18. Suis-je orgueilleux ?
  19. Est-ce que je remercie Dieu de ce que je ne suis pas comme les autres, comme le pharisien qui méprisait le publicain dans l’Évangile ? (Luc 18, 9-14)
  20. Y a-t-il quelqu’un que je crains, que je n’aime pas, que je renie, que je critique, ou envers qui j’éprouve de l’amertume ou du mépris ? Si oui, qu’est-ce que je fais à ce sujet ?
  21. Est-ce que je ronchonne ou me plains constamment ? En comparaison, quelle place occupe la reconnaissance dans ma vie ?
  22. Est-ce que Jésus est vraiment réel pour moi ?

Décoiffant n’est-ce pas ? Cependant, en tant que mot de la fin, il faut avoir pleinement conscience que ces questions n’ont pas pour but de vous conduire au légalisme. Autrement dit, la réaction à ces questions n’est pas « Tiens, je ne dois plus faire ça ou je dois faire ça », mais bien « O Dieu ! Aie pitié de moi dans ta bonté, lave-moi complètement de mon iniquité, car je reconnais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi. O Dieu ! Crée en moi un cœur pur, renouvelle en moi un esprit bien disposé » (Ps 51, 1-3. 10)

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Né en 1992, Timothée Davi est détenteur d'un Master en Théologie Fondamentale de la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg. Sa thèse de Master portait sur l'évangile de Jean. Passionné tant de la Bible et des langues bibliques que de la théologie systématique (exposé de la foi) et de l'apologétique (défense de la foi), Timothée aime écrire et partager sur divers sujets relatifs aussi bien à la foi qu'à la société en vue de l'édification des chrétiens.