Herman Bavinck : “La providence de Dieu englobe toutes choses”

La doctrine de la providence n’est pas un système philosophique, mais elle est plutôt une confession de foi. Elle confesse que, malgré les apparences, ni Satan, ni un être humain, ni aucune autre créature, mais Dieu et Dieu seul – par son pouvoir omniprésent – conserve et gouverne toutes choses.

Une telle confession peut nous sauver à la fois d’un optimisme superficiel qui nie les mystères de la vie et d’un présomptueux pessimisme qui désespère de ce monde et de la destinée humaine. En effet, la providence de Dieu englobe toutes choses : non seulement le bien, mais aussi le péché et la souffrance, la douleur et la mort. Car si ces réalités étaient soustraites à la direction de Dieu, que Lui resterait-Il à gouverner?

La providence de Dieu est manifeste non seulement dans les événements extraordinaires de la vie et dans les miracles, mais aussi dans l’ordre stable de la nature et dans les événements ordinaires de la vie de tous les jours.

Quelle pauvre foi que celle qui ne verrait la main et le conseil de Dieu que de loin, seulement dans quelques événements importants, mais qui ne la discernerait pas dans la vie et la destinée de sa propre personne ! La providence de Dieu conduit toutes ces choses vers leur but ultime, non pas contre, mais en plein accord avec leur propre nature ; non pas à part, mais au travers des moyens ordinaires.

Car quel pouvoir y aurait-il dans une foi qui recommanderait l’indifférence stoïque ou l’acquiescement fataliste comme piété véritable?

Au contraire, en tant que puissance omniprésente de Dieu, elle nous rend reconnaissants quand les choses vont bien et patients quand les choses vont mal. Elle nous incite à nous reposer avec la soumission d’un enfant dans le conseil du Seigneur et éveille notre inertie aux plus hauts niveaux d’activité. Dans toutes les circonstances de la vie, elle nous donne la confiance que notre Dieu et Père Fidèle fournira tout ce dont nous avons besoin pour le corps et l’âme, et qu’Il fera concourir à notre bien quelle que soit l’adversité qu’Il nous envoie dans ce triste monde.  En effet, Il est capable de le faire en tant que Dieu Tout-Puissant et désire le faire en tant que Père Fidèle.

 

– Extrait de Reformed Dogmatics, Volume 2, p. 618-619

 

[hr gap= »30″]

Lectures complémentaires sur la providence de Dieu provenant du catéchisme d’Heidelberg :

 

 

Marié et père d'une jeune famille, je me passionne aussi pour la théologie. Mes intérêts particuliers sont la continuité/discontinuité entre les testaments, la théologie de l'alliance, le christianisme historique (crédo / confessions / catéchisme), et la pertinence de tous ces sujets pour l'église d'aujourd'hui. "Vous avez tout pleinement en lui" - Colossiens 2:10

  • Steven Lascombe

    Excellent, merci !