Un avertissement solennel à ceux qui sont pauvres

La Parole de Dieu ne met pas directement en garde contre les richesses, bien que certains passages pris isolément puissent laisser penser le contraire ; c’est l’amour des richesses qui est l’objet des avertissements les plus sévères de l’Ecriture (cf. en particulier 1 Ti 6.10). Vu sous cet angle, les pauvres sont tout autant en danger que les riches, comme le rappelle Richard Baxter :

« Comme les malades qui désirent bien plus la santé que ceux qui n’en ont jamais ressenti le besoin, ainsi il est commun que des personnes pauvres aiment les richesses bien plus que des personnes riches qui n’ont jamais souffert du manque.

Et pourtant, pauvres âmes, ils se fourvoient eux-mêmes ; ils crient contre les riches comme si ces derniers étaient eux seuls les amis du monde, alors qu’ils aiment davantage pour leur part les richesses, même s’ils ne parviennent pas à les acquérir. »

 

  • Richard Baxter (1615–1691)

 

Prière : « Seigneur délivre moi de l’amour de l’argent, aide-moi à me souvenir que je ne possède rien qui ne t’appartienne premièrement. Oriente mes regards sur les richesses éternelles réservées pour ceux qui se confient en toi. »

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, auteur, et fondateur du blog Le Bon Combat dont il est l'un des administrateurs actuels. Il s'intéresse particulièrement à l'intertextualité et à l'exégèse de l'Ancien Testament, à la théologie biblique, et à l’ecclésiologie. Guillaume est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary, USA) et il est actuellement candidat au doctorat à l'Université d'Aberdeen (Ecosse). Guillaume est l'auteur du livre "Je vous purifierai d'une eau pure" : perspectives bibliques sur la régénération baptismale.