Comment réagir face aux contradictions de la Bible ?

Il existe de réelles apparentes contradictions dans les Ecritures. Le chrétien sincère qui connait son Dieu et qui sait que celui-ci ne se contredit pas peut être troublé à la lecture de certaines d’entre elles.

Pour autant, notre vie entière et tout ce qui la compose sont marqués du saut de la contradiction apparente. Et cela ne nous empêche pas vivre, comme le rappelle Herman Bavinck :

 

“Même pour celui qui se soumet à l’écriture avec une foi d’enfant, il reste bien des difficultés . Il n’est pas nécessaire de les dissimuler. Il y a dans l’Ecriture des “croix” qui ne peuvent être ignorées et dont certaines ne seront jamais résolues.

Mais ces difficultés que l’Écriture elle-même présente et qui semblent militer contre son inspiration n’ont pas été découvertes en ce siècle. Certaines ont toujours été observées et, cependant, Jésus et les Apôtres, Athanase et Augustin, Thomas et Bonaventure, Luther et Calvin, et tous les chrétiens de toutes les Églises à travers les siècles ont confessé et reconnu l’Écriture comme étant la Parole de Dieu.

Celui qui veut attendre pour croire en l’Écriture que toutes les objections soient ôtées et toutes les contradictions soient résolues ne viendra jamais à la foi. […]

Du reste des objections et des difficultés se trouvent en toute forme de connaissance. […] La nature, l’histoire, chaque science offre autant de “croix” que la Sainte Écriture. […] Il existe des enantiophanes (apparentes contradictions) en foule dans chaque page du livre de la nature. […] Qui cependant abandonnera pour cette raison sa foi en la Providence de Dieu? […]

Naturellement, que ce soit dans la nature ou en ce qui concerne l’Écriture, l’on peut se jeter dans les bras de l’agnosticisme et du pessimisme. Mais le désespoir est un salto mortale (saut mortel), et cela est valable aussi dans le champ de la connaissance.

Et avec l’incrédulité, les mystères de l’être ne diminuent pas, tandis que le trouble du cœur augmente.” (1)

 

Les contradictions apparentes de l’Ecriture ne devraient pas premièrement susciter le doute en nous. Autrement, il nous faudrait douter de même au sujet tout ce que nous voyons ou expérimentons.

Elles devraient plutôt nous encourager à davantage sonder la Parole se Dieu

 

 

 

 

 

(1) Herman Bavinck, Reformed Dogmatics, Volume 1

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Marié et père d'une jeune famille, je me passionne aussi pour la théologie. Mes intérêts particuliers sont la continuité/discontinuité entre les testaments, la théologie de l'alliance, le christianisme historique (crédo / confessions / catéchisme), et la pertinence de tous ces sujets pour l'église d'aujourd'hui. "Vous avez tout pleinement en lui" - Colossiens 2:10