3 principes simples pour bien écouter une prédication

 

Il ne suffit pas que nous nous rendions à l’église et que nous écoutions nombre de sermons. Peut être faisons-nous cela depuis plus de 50 ans, et pourtant cela n’implique pas automatiquement que nous soyons meilleurs. Peut-être même sommes-nous devenus pires!

“Prenez garde“, dit le Seigneur, “à la manière dont vous écoutez“ (Luc 8:18).
Y-a-t-il quelqu’un voulant écouter d’une bonne manière ?  Ces trois principes simples lui seront utiles.

 

1- Nous devons écouter avec foi, croyant implicitement que chaque parole de Dieu est vraie et qu’elle s’accomplira.
La Parole, dans les temps anciens, ne fut pas profitable aux enfants d’Israël “parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent“ (Hébreux 4:2).

2- Nous devons écouter avec révérence, nous souvenant constamment que la Bible est le livre de Dieu.
C’était l’habitude des Thessaloniciens. Ils recevaient le message de Paul “non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu“ (1 Thessaloniciens 2 :13)

3- Nous devons écouter dans un esprit de prière, priant pour les bénédictions de Dieu avant que le sermon ne soit prêché, priant encore pour les bénédictions de Dieu quand la prédication est terminée.
C’est ici le grand défaut de l’écoute de beaucoup. Ils ne sollicitent jamais la bénédiction, et par conséquent ils n’en reçoivent aucune. Le sermon passe dans leur esprit comme de l’eau dans un récipient qui fuit, et il ne laisse rien derrière.

 

En synthèse : 

Gardons ces principes à l’esprit chaque dimanche matin, avant que nous entendions la Parole prêchée.
Ne nous précipitons pas dans la présence de Dieu négligemment, imprudemment, et mal préparés, comme si cela n’importait pas.

Apportons avec nous la foi, la révérence, et la prière.
Si ces trois sont nos compagnons, nous écouterons avec profit, et nous repartirons en adorant.

 

J.C. Ryle (1816-1900)

Extrait de Expository Thoughts on the Gospels: Luke volume 1, Carlisle, PA: Banner of Truth, 1986, p. 258-259. [Luke 8:16-21]

 

 

 

 

 

Abonnez-vous au Bon Combat

Recevez tous nos nouveaux articles directement sur votre boîte mail ! Garanti sans spam.

Guillaume Bourin est pasteur, professeur de théologie dans différentes institutions montréalaises (Québec), et directeur des formations #Transmettre. Il est titulaire de deux masters en théologie (M.Div., Th.M., Southwestern Baptist Theological Seminary) et il vient de défendre avec succès sa thèse de doctorat en Ancien Testament (University of Aberdeen). Guillaume est marié à Elodie. Ensemble, ils sont les heureux parents de Jules.